Quand débute le remboursement d’un prêt immobilier ?

12/2019 - Mis à jour le 02/12/2019 par Christine Q

Les modalités de remboursement d’un crédit immobilier diffèrent en fonction de la nature du bien, ancien ou à construire. Dans certains cas, un différé peut être mis en place. Les échéances du prêt peuvent être modulées dans le temps.

remboursement prêt couple ordinateur papiers

La première mensualité du remboursement de prêt

Si vous avez souscrit un prêt immobilier pour financer l’achat d’un appartement ou d’une maison, le montant octroyé par votre banque est intégralement versé à l’office notarial en charge de la vente, au moment de la signature de l’acte définitif. Le remboursement débute généralement le mois suivant le rendez-vous chez le notaire. Dans la plupart des cas, un minimum de 30 jours après le déblocage des fonds est respecté avant le paiement par l’emprunteur de la première mensualité. Des intérêts intercalaires peuvent être calculés et s’ajouter à la mensualité du mois N+2 si ce délai initial est insuffisant.

Exemple : Si vous signez l’acte de vente le 5 janvier et payez votre première mensualité le 5 février, vous n’aurez pas d’intérêts intercalaires à payer. Si vous signez l’acte de vente le 5 janvier et payez votre première mensualité le 1 er du mois, celle-ci ne sera prélevée que le 1 er mars et intégrera des intérêts intercalaires.

Certains établissements de crédit vous laissent la possibilité de choisir la date de prélèvement souhaitée, en fonction des mouvements sur votre compte liés à vos revenus et charges.

Différé et intérêts intercalaires

Si vous optez pour une construction, achetez un logement en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement) ou réalisez des travaux, le prêt immobilier peut être débloqué en plusieurs fois et vous bénéficiez d’un différé de remboursement en début de crédit. Dans le cas de travaux, la banque règle directement les factures. Dans le cas d’un projet de construction, le règlement s’opère en fonction de l’avancement du chantier et des appels de fonds du promoteur. L’emprunteur paie des intérêts intercalaires calculés sur les sommes débloquées, le remboursement du capital ne débutant qu’au moment de la livraison du bien. Il peut également bénéficier d’un différé total, mais la solution est coûteuse et à déconseiller, les intérêts reportés générant à leur tour des intérêts additionnels.

Dans tous les cas, le différé ne concerne pas le prélèvement de l’assurance de prêt immobilier, qui s’applique dès la première mensualité.

Moduler ses échéances

Le contrat de prêt précise les modalités de remboursement du crédit et fournit un tableau d’amortissement jusqu’au terme du contrat. Toutefois, en particulier si le prêt est de longue durée, il peut être judicieux de faire valider par sa banque la possibilité de moduler ses échéances à la hausse ou à la baisse, afin de les adapter à l’évolution de sa situation financière. Une mensualité à la baisse permettra de maintenir un taux d’endettement inférieur à 33%. A la hausse, elle permettra de rembourser plus vite le prêt. Certains contrats offrent la possibilité, en cas de difficulté temporaire, de suspendre totalement le paiement des échéances du prêt pour une durée limitée.

Comme tout crédit, un prêt immobilier peut être remboursé à tout moment, partiellement ou en totalité. Des frais prévus au contrat s’appliquent en cas de remboursement anticipé. Ils ne peuvent dépasser l’équivalent de 6 mois d'intérêts sur le capital remboursé par anticipation au taux moyen du prêt, et 3% du capital restant dû avant le remboursement anticipé. La renégociation d’un prêt immobilier auprès de sa banque peut s’avérer une opération rentable, particulièrement en cas de baisse significative des taux sur un prêt longue durée.