Qu’est-ce qu’un prêt relais ?

prêt relais

Christine Quinet, rédactrice immobilier

4 min


MAJ octobre 2022

Le prêt relais - ou achat-vente - permet de financer l’achat de votre futur logement sans attendre d’avoir vendu l'ancien, dans le cas d'un changement de résidence principale par exemple. Il évite ainsi d’avoir à payer deux mensualités de crédit mais aussi d'avoir à abandonner un bien pour lequel vous auriez eu un coup de cœur. Les établissements bancaires proposent alors plusieurs types de montages financiers pour pouvoir réaliser l’opération. MAIF vous éclaire sur le sujet.

1
Quel est le principe d'un prêt relais ?

Votre famille s'agrandit, vous changez de ville, ou désirez simplement un peu de changement dans votre vie ? Vous avez enfin trouvé la maison dont vous rêviez, vous n’avez pas envie qu’elle vous échappe ? Vous souhaitez vous engager sans attendre mais votre logement actuel est en vente et vous n’avez pas encore trouvé d’acquéreur potentiel : c'est là qu'intervient la notion de prêt relais.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt relais ?

Vous l'aurez compris, le prêt relais s'adresse aux personnes déjà propriétaires. Le prêt relais a été conçu par les banques pour répondre à la problématique de décalage de trésorerie entre le moment de la vente et celui de l’achat. L'objectif est d'obtenir une somme conséquente d'argent pour acquérir un bien avant d'avoir vendu votre logement précédent.
C’est un crédit à court terme - on parle aussi de crédit relais - une avance proposée par la banque pour vous aider à payer votre futur logement. Vous bénéficiez donc d’un délai plus long pour vendre votre ancien logement sans pour autant être contraint de baisser votre prix de vente initial dans la précipitation, et sans vous endetter lourdement. Le prêt relais permet également de faire la jonction entre le moment de vente et d'achat pour éviter une location éventuelle pendant la période de transition et des déménagements successifs.
 

2
Comment fonctionne un prêt relais ?

Quelle est la durée maximale d'un prêt relais et comment calculer son montant ?

Un prêt relais vous sera accordé pour une courte durée, généralement d’un an renouvelable une fois. Vous disposez donc d'une durée maximale de deux ans pour vendre votre ancien logement.
Le montant du prêt relais représente la plupart du temps 60 à 80 % de la valeur estimée du bien que vous possédez et mettez en vente, qui après pondération devra être supérieur au capital restant dû. Sera ensuite retranché le montant du capital restant dû si le bien fait l’objet d’un crédit en cours. Cela permet de calculer le montant à emprunter pour acquérir votre nouveau bien. Cela permet aussi aux banques de prendre en compte la possibilité que vous ne vendiez pas votre ancien logement et à accepter de baisser le prix de vente souhaitée à l'origine. Ce montant est librement déterminé par les banques selon le dynamisme du marché immobilier.

Attention

N'essayez pas de surestimer le montant de votre bien. Les banques peuvent établir leur propre estimation de votre logement avant d'établir de montant du prêt relais.

Quel est le coût d'un crédit relais ?

Si vous avez déjà trouvé l'acquéreur idéal et signé un compromis de vente, vous obtiendrez de meilleures conditions et vous obtiendrez une somme d'argent plus importante car les risques de ne pas réaliser la vente sont assez faibles. Au contraire, si vous n'arrivez pas à vendre votre bien depuis déjà un moment, la banque se montrera plus méfiante.

Le taux d'un prêt relais

Les taux d'intérêt des prêts relais sont généralement un peu plus élevés que ceux des prêts immobiliers classiques. En 2020, le taux moyen d’un prêt relais se situe entre 1,45 % et 1,75 %
Par ailleurs, le prêt relais fonctionne de la même manière qu'un prêt classique. Cependant, vous bénéficiez d'une absence d'indemnités de remboursement anticipé (IRA), c'est tout l'objectif de ce type de prêt. En tant qu'emprunteur, jusqu’à la vente et pendant les premiers mois, vous ne remboursez que les intérêts et la prime d’assurance. Le coût varie en fonction de la durée du prêt relais : plus la durée est longue, plus les intérêts et l'assurance augmentent. Le capital, quant à lui, sera remboursé en fin de prêt et lors de la vente du bien initial. C’est ce qu’on appelle la franchise (ou le différé) partielle, moins onéreuse que la franchise totale où vous remboursez capital et intérêts en fin de prêt. Dans les deux cas, le remboursement par anticipation est exempt de pénalités.

3
Quels sont les différents types de prêts relais ? Comment fonctionnent-ils ?

Le prêt relais sec

Un prêt relais sec est accordé lorsque la vente du bien initial couvre en totalité le montant de la nouvelle acquisition. C’est le cas par exemple lors de l’achat d’un logement plus petit, ou d’un déménagement de Paris vers la province. Il s'agit donc simplement d'une avance que la banque vous accorde et vous n'avez pas à souscrire à un emprunt complémentaire. Vous, emprunteur, ne rembourserez que les intérêts voire l'assurance jusqu'à la vente de votre ancien logement.

Le prêt relais acquisition ou prêt relais adossé

Si vous déménagez pour plus grand ou plus en ville, il y a de grandes chances pour que le bien que vous souhaitez acheter coûte plus cher que celui que vous souhaitez vendre. Le crédit relais est alors associé à un prêt bancaire classique ou conventionné amortissable qui finance la somme restante. Vous remboursez deux mensualités, ce qui peut peser lourdement sur votre budget. Il est donc nécessaire de bien prendre en compte vos revenus et faire une simulation de prêt relais.
 

Le prêt relais rachat

Sachez enfin qu’un prêt relais peut être racheté par une banque afin de lisser les mensualités à un taux plus avantageux. Ce type de prêt relais est utile quand le taux d'endettement maximum est atteint par la mensualité unique du prêt relais. Dans le cas d'un remboursement, étendre la durée du prêt permet de réduire la mensualité mais cette solution est très onéreuse.

4
Les pièges du prêt relais

Les fluctuations du marché de l’immobilier peuvent rendre incertaine la vente à court terme d’un bien immobilier, spécialement dans les zones où l’offre est supérieure à la demande. La banque a le droit d’exiger le remboursement du prêt relais à la date prévue, même si vous n'avez pas trouvé d'acheteurs pour votre bien. Vous pouvez donc être amené à devoir baisser votre prix de vente. 

Ne perdez pas de vue qu’il peut s’avérer à maints égards moins risqué d’attendre la vente effective de votre logement pour envisager une nouvelle acquisition.

Prêt ou crédit relais immobilier : ce qu'il faut retenir

  • C'est le moyen d'acheter un futur logement avant de vendre votre bien actuel.
  • C'est une opportunité qui n'est pas sans risque en raison des aléas du marché immobilier.
  • Il a un délai limité à deux ans.
  • Vous pouvez le coupler à un prêt classique déjà en cours.

Bientôt propriétaire ? Pensez à assurer votre futur logement ! Découvrez notre assurance habitation

Sur le même thème

Quels sont les frais de garantie d'un prêt immobilier ?

Si vous sollicitez un crédit immobilier, vous devrez vous acquitter du paiement des frais de garantie. Une dépense supplémentaire qu'il faudra prendre en compte dans votre budget. Mais de quoi s'agit-il exactement, et comment les limiter ? Réponse dans notre article.

Quels sont les principes du prêt à taux zéro (PTZ) ?

Accordé par l’État, le prêt à taux zéro favorise l’accès à la propriété d’un logement neuf ou ancien. Il permet de financer à des conditions avantageuses une partie du projet immobilier. Son montant varie notamment en fonction de la zone géographique.

Pourquoi passer par un courtier immobilier ?

Au moment de souscrire à un crédit, le recours à un courtier immobilier peut présenter des avantages et faciliter vos démarches. Grâce à son expérience, il joue le rôle d’intermédiaire auprès des banques et peut vous accompagner dans les différentes étapes de votre projet. Avant de faire appel à un courtier, il est cependant nécessaire de connaître quels sont les avantages et les coûts du recours à celui-ci, ainsi que les différentes possibilités pour en solliciter. Grâce à cet article, nous répondons à toutes vos questions sur le rôle du courtier immobilier.

Peut-on faire un crédit immobilier sans être en CDI ?

Vous vous demandez s'il est possible d'obtenir un crédit immobilier sans CDI ? Sachez qu'il existe de nombreuses solutions pour convaincre votre banquier, peu importe votre type d'activité ou votre contrat de travail : CDD, indépendant ou intermittent. Grâce à un apport personnel, des revenus stables ou encore une bonne gestion de votre budget sur le long terme, vous disposez des meilleurs atouts nécessaires pour démontrer la solidité de votre situation financière auprès des établissements bancaires et ainsi, augmenter vos chances d'obtenir un crédit immobilier pour concrétiser votre projet.

Un apport personnel est-il indispensable pour obtenir un prêt immobilier ?

Emprunter à la banque avec un apport personnel peut permettre de bénéficier de certains avantages. En tant qu'acheteur, l’apport personnel est une somme que vous pouvez investir auprès d'une banque pour votre projet. Elle permet de consolider votre profil emprunteur auprès des banques mais aucun montant particulier n’est requis. Vous envisagez de financer un projet immobilier ? Quelles sont les sources d’apport personnel ? Avez-vous besoin d'un apport personnel pour un crédit ? Quels sont les critères dans l’étude de votre dossier emprunteur ? Nous vous détaillons les caractéristiques de l’apport personnel dans le cadre d’un prêt.

Frais de courtage : quel est le prix d'un courtier immobilier ?

Un projet d'achat immobilier coûte cher et peut prendre du temps. Devant la complexité et les montants engagés, de nombreux particuliers décident de se faire accompagner par des professionnels : c'est notamment le cas des courtiers immobiliers. Si leurs services ont un coût, vous pourriez bien être gagnants sur le long terme. A quoi vous attendre si, comme 40% des Français, vous choisissez de passer par un courtier ?