un couple qui fait des travaux de peinture dans leur logement

Comment bien évaluer le montant des travaux lors d’un achat immobilier ?

un couple qui fait des travaux de peinture dans leur logement

Christine Quinet, rédactrice achat immobilier

4 min


MAJ janvier 2022

Si vous achetez dans l’ancien, vous aurez probablement des travaux plus ou moins importants à réaliser dans votre logement. Avant de vous engager et d’envisager un financement, il est nécessaire de bien évaluer leur montant.

1
Demandez des devis pour évaluer le montant des travaux

Lors des visites de la maison ou de l’appartement que vous souhaitez acquérir, vous avez repéré certains travaux à réaliser pour rénover certaines pièces, aménager à votre goût une cuisine ou une salle de bain. Mais d’autres besoins de rénovation moins apparents peuvent se révéler nécessaires, voire prioritaires, et alourdir votre budget. Il est nécessaire pour éviter toute mauvaise surprise de passer en revue certains points essentiels, de préférence avec l’aide d’un professionnel. C’est après cet état des lieux minutieux que vous chiffrerez au mieux le montant de vos futurs travaux. Vous aurez aussi des arguments pour justifier une offre d’achat inférieure au prix affiché.

Même si vous n’êtes pas spécialiste du bâtiment, vous remarquerez facilement certains défauts méritant l’avis d’un expert. Une toiture en mauvais état, des fissures, des taches d’humidité sur les murs, une installation électrique ou une plomberie ancienne doivent vous alerter et vous faire solliciter les professionnels compétents. Ils identifieront la nature des problèmes et l’ampleur des travaux, et établiront un devis. N’hésitez pas à contacter plusieurs entreprises et artisans afin d’avoir une idée précise des prix du marché, et faire un choix avisé. Si vous vous lancez dans une rénovation importante, un architecte vous apportera son expertise dans la définition des aménagements et travaux possibles. Si vous êtes bricoleur et pouvez effectuer vous-même de petits travaux, vous réduirez sans nul doute la facture finale, mais tenez compte du temps à passer pour évaluer correctement votre projet.

Le coût d’une rénovation varie en fonction de la surface à rénover, de la nature des travaux, des matériaux utilisés. On estime entre 200 et 400€/m² le prix d’une rénovation légère, de 400 à 800€/m² le prix d’une rénovation complète, de 1 000 à 1 500 €/m² celui d’une rénovation lourde affectant le gros œuvre .

2
Consultez les diagnostics techniques

Des diagnostics techniques sont annexés au compromis de vente que vous signerez. Ils sont effectués par le vendeur, et sont pour la plupart obligatoires. Parcourez-les avec attention, ils vous informeront utilement et vous alerteront sur certains risques. Le diagnostic de performance énergétique vous renseigne sur la quantité d’énergie consommée annuellement. Valable dix ans, il vous permet d’évaluer précisément le budget de consommation à prévoir, et d’envisager des travaux (isolation, pompe à chaleur…) susceptibles de réduire votre future facture. Les autres diagnostics concernent la présence ou non d’amiante, de plomb, l’assainissement non collectif, l’état de l’installation électrique ou gaz, la présence de termites et d’un risque de mérule dans les zones délimitées par arrêté préfectoral… Leurs conclusions peuvent induire des travaux additionnels à programmer.

3
Financer les travaux

Il est possible de financer le coût des travaux par votre prêt immobilier, via un prêt unique. Vous éviterez ainsi d’avoir recours à un crédit travaux au taux plus élevé. La banque vous demandera la plupart du temps des devis de professionnels pour justifier le montant additionnel lié à cette enveloppe de travaux. Les fonds seront débloqués au fur et à mesure des travaux réalisés. En fonction des banques, les sommes seront versées directement aux professionnels ou vous seront remboursées sur factures. De fait, vous ne pourrez disposer librement de cette enveloppe pour effectuer vous-même certains travaux.

Pensez aux aides à la rénovation publiques pouvant être versées aux propriétaires pour engager des travaux dans leur logement : crédit d’impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, prime énergie, aides de l’ANAH…

 

Pour la 17ème année, MAIF remporte le 1er prix assurance de la relation client. Si vous n'avez pas encore assuré votre futur logement, c'est le moment de découvrir notre assurance habitation sur mesure. Devis et souscription en ligne.

Côté MAIF

Vous souhaitez être accompagné dans la réalisation de travaux ou dans la coordination de plusieurs corps de métier ?

MAIF a sélectionné 2 partenaires de confiance pour étudier votre projet.

Sur le même thème

Couple qui visite un logement

Faut-il acheter dans le neuf ou dans l'ancien ?

Le choix d’un logement neuf ou ancien est une affaire de goût mais aussi de projet personnel. L’un et l’autre répondent à des attentes spécifiques, et comportent leur lot d’avantages et d’inconvénients. Prix, fiscalité, garanties et charges diffèrent. Avant de se lancer dans un projet immobilier, mieux vaut évaluer objectivement tous ces paramètres.

couple devant une calculette

Comment évaluer les charges de son futur logement ?

Avant de finaliser l’achat de son futur logement, il est recommandé d’en évaluer précisément les charges. Taxe foncière, consommation d’énergie, frais de copropriété, travaux… Ces charges diverses auront un impact sur votre budget.
Vous allez devenir propriétaire. Des frais incontournables viendront s’ajouter au prix de la maison ou de l’appartement que vous allez acquérir. Ils pèseront sur votre budget mensuel et votre reste à vivre. Les connaître à l’avance et bien les évaluer vous permettra d’éviter de mauvaises surprises et de concrétiser votre projet en pleine connaissance de cause.

contre visite immobilière

Comment bien faire sa contre-visite immobilière ?

L’achat d’un bien immobilier vous engage sur la durée. C’est un projet qui mérite d’être mûrement réfléchi. Si vous avez eu un coup de cœur pour une maison ou un appartement lors d’une première visite, il est en effet recommandé d’effectuer sur les lieux une ou plusieurs contre-visites. Un examen plus minutieux vous permettra d’identifier d’éventuels points faibles, qui auront un impact sur le prix que vous proposerez et sur votre décision finale.

signature offre achat

Soumettre une offre d’achat immobilier : est-ce un engagement ?

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier et êtes sur le point de soumettre une offre ? Voici quelques points à connaître avant de vous lancer.  Dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, l’offre d’achat doit contenir des éléments précis, dont le prix d’achat souhaité. L’offre d’achat est, juridiquement parlant, une promesse unilatérale de la part de l'acquéreur, qui devra ensuite se concrétiser par un compromis avec le vendeur.  Comment se matérialise une offre d’achat immobilier ? 
Quelle est la valeur juridique d’une offre d’achat immobilier ? 
Pouvez-vous y être tenu en tant qu’acheteur ?  Nous répondons à vos questions.