Pourquoi investir jeune dans l'immobilier ?

05/2021 - Mis à jour le 17/05/2021 par Aurélie S.

Il est conseillé de se lancer le plus tôt possible dans un investissement immobilier locatif. Cette stratégie permet, notamment, d'avoir fini de rembourser son crédit à un âge moins avancé et ainsi pouvoir envisager de financer d'autres projets.

Jeunes qui visitent un bien immobilier

Investir dans l’immobilier le plus tôt possible

Il est inutile d'attendre d'être un quadragénaire ou un senior pour se lancer dans un investissement immobilier locatif, de type loi Pinel. Investir jeune présente un certain nombre d'avantages. L’intérêt premier réside dans l'effet de levier du crédit. Cela consiste à investir en utilisant l’endettement grâce au financement bancaire et donc, sans avoir besoin de piocher dans son épargne généralement limitée à cet âge-là.

Une grande partie de l’investissement est alors financée par les loyers encaissés issus de la location du logement. Il faut savoir que les jeunes actifs sont des candidats parfaits pour un prêt bancaire à taux réduits, d'autant que leurs revenus sont susceptibles d’augmenter au gré de leur évolution de carrière. Investir le plus tôt possible offre aussi la garantie de se constituer rapidement un capital dont on pourra profiter bien avant la retraite.

L’importance d’épargner dès l’entrée dans la vie active

Dès le premier emploi, il faut prendre l’habitude d’épargner une petite somme d’argent pour commencer à se constituer un capital pour financer ses futurs projets. Ce pécule pourra servir d’apport personnel dans le cadre de l'achat d'un bien immobilier mis ensuite en location. Cela peut notamment passer par l’ouverture d’une assurance vie.

À partir de quel moment faut-il investir dans l’immobilier ?

Accéder à la propriété quand on est jeune ne relève pas de l’évidence. Mais dès la signature du premier contrat à durée indéterminée (CDI), cette opportunité peut clairement être envisagée. Les chances d’obtenir de son banquier un prêt en vue d’effectuer son premier achat immobilier sont augmentées lorsque l’on présente une situation stable professionnellement et financièrement.

Investir dans l’immobilier tout en restant locataire : c’est possible

Le statut de locataire n’est pas incompatible avec l’investissement immobilier locatif. Investir sans être propriétaire de sa résidence principale ne constitue pas un frein au regard des banques, à condition de présenter un bon dossier et de fournir un apport. Toutefois, pour éviter de grever sa capacité d'endettement pour acquérir sa résidence principale, il peut être parfois plus judicieux d'attendre d'avoir réalisé cette première étape avant de se lancer dans un investissement locatif, notamment si on habite dans un lieu où les prix de l’immobilier sont élevés.

Dans quel bien immobilier investir lorsque l’on est jeune actif ?

Démarrer par un petit projet d’investissement locatif constitue une bonne solution quand on est jeune et que l’on ne dispose pas de grands moyens financiers. Les prix d’une chambre de bonne, d’un garage fermé ou d’une place de parking sont accessibles et ces biens présentent souvent une bonne rentabilité locative. Ils peuvent être revendus facilement et constituer un apport pour un futur achat immobilier plus conséquent.
Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) représentent une autre alternative : elles permettent d'acquérir des parts dans une société de gestion propriétaire de logements, de commerces, d’entrepôts ou de bureaux, et ce, à partir de quelques centaines d’euros seulement.

Jeunes actifs : où investir ?

Le jeune actif qui choisit d'investir dans l'immobilier se doit d'établir en amont une stratégie locative efficace, qui passe notamment par la question des villes à privilégier. Pour maximiser la rentabilité de son bien et sécuriser son projet, mieux vaut cibler une cité attractive et dynamique (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux...). Outre une forte demande locative, cela maximise les chances de percevoir une plus-value à la revente. Il faut privilégier les agglomérations caractérisées par un accroissement continu de population, bien desservies par les transports en commun et offrant un bon cadre de vie.

Côté MAIF
Quel investissement ? Quelle défiscalisation choisir ? Vous souhaitez être conseillé et accompagné par un expert ? Prenez rendez-vous avec notre service de conseil en gestion de patrimoine et bénéficiez d’un diagnostic patrimonial gratuit, de conseils personnalisés…