Biens à assurer avec assurance habitation

Quels biens assurer avec son assurance habitation ?

Biens à assurer avec assurance habitation

Aurélie S.

5 min


MAJ décembre 2020

Les garanties de l’assurance habitation ont vocation à couvrir les dommages subis par les biens immobiliers, mais aussi par leurs contenus. Quels sont les types de biens et de situations qui peuvent faire l’objet d’une prise en charge ? Quelles indemnisations sont proposées ? Peut-on personnaliser les garanties de son assurance habitation ?

1
Biens immobiliers et mobiliers

Au-delà de la couverture de la vie privée, un contrat d’assurance habitation est avant tout destiné à couvrir les dommages aux biens qui vous appartiennent ou que l’on vous a confiés. Pour les locataires, les dommages au logement confié sont couverts en cas d’incendie, d’explosion et de dégât des eaux.

Selon les garanties souscrites, les biens immobiliers couverts sont :

  • Les locaux à usage d’habitation : maison, appartement, mobil home, yourte, etc., leurs dépendances (garage, cave, grenier, cellier, abri extérieur, etc.), les murs de clôture et de soutènement, etc.
  • Les aménagements et embellissements : placard, chauffage/climatisation, poêle à bois, revêtement de sol ou de mur, etc.
Les biens mobiliers couverts concernent selon les garanties :
  • Les meubles (canapé, table, armoire, etc.) et appareils (audiovisuel électroménager, informatique, équipements connectés, décoration, vaisselle, linge, etc.).
  • Les objets précieux ou de valeur : bijoux et objets en métal précieux (or, platine, argent, etc.), pierres précieuses, perles, œuvres d’art, collections, etc.

2
L’enjeu de l’estimation de vos biens

C’est à l’assuré d’estimer le montant de ses biens : il doit déclarer le montant du patrimoine mobilier qu’il détient, aussi bien pour son patrimoine usuel que pour son patrimoine objets précieux. Il peut se faire aider : certains assureurs proposent des aides à l’évaluation du patrimoine. 

Il est important de bien déterminer la valeur des biens mobiliers et de se positionner dans la bonne tranche proposée car cette tranche détermine la limite de l’indemnisation en cas de sinistre. Pour l’immobilier, il faut également veiller à ce que la formule de l’assurance habitation proposée couvre bien la totalité de la valeur de reconstruction. Il existe en effet des plafonds d’intervention pour l’immobilier à prendre compte. Il est nécessaire également de mentionner le nombre de pièces que comporte le logement ainsi que les éléments d’équipements extérieurs comme les piscines, courts de tennis, etc. 

3
L’indemnisation des biens

Il existe plusieurs modalités d’indemnisation selon les contrats et les formules de l’assurance habitation. Les biens immobiliers peuvent être indemnisés avec ou sans prise en compte de la vétusté du bâtiment. Le plus souvent, c’est la valeur de reconstruction à l’identique qui s’applique lorsque le taux de vétusté de l’immeuble ne dépasse pas 25 ou 33%.

Les biens mobiliers quant à eux peuvent être couverts :

  • En valeur d’usage (ou valeur vénale). Il s’agit de la valeur marchande d’un bien identique sur le marché de la revente ou, à défaut, de la valeur déterminée par expertise.
  • En valeur résiduelle : il s’agit d’une valeur déterminée par application d’un abattement forfaitaire de 10% ou 20% par année d’âge à partir de la date d’achat initiale. C’est souvent le cas par exemple pour des appareils électroménagers ou audiovisuels.
  • En valeur de remplacement à neuf : il s’agit du prix couramment pratiqué dans le commerce du neuf au jour du sinistre, pour un objet identique ou équivalent au bien endommagé.

Ces différents types d’indemnisation sont souvent tous proposés dans une gamme habitation, les formules haut de gamme proposant bien entendu les indemnisations les plus avantageuses, c’est-à-dire les valeurs de remplacement à neuf. Ces dernières ont d’ailleurs des périmètres différents d’une assurance à l’autre : il faut être attentif aux biens qui sont concernés par cette indemnisation, à la prise en compte de l’âge du bien (valeur à neuf pendant 5 ans, 7 ans, 10 ans ou illimitée quel que soit l’âge du bien) et aux garanties à laquelle elle s’applique (toutes les garanties ou exclusion du vol, du bris, etc.). Par ailleurs, les franchises viennent en déduction du montant de l’indemnisation calculé.

A savoir : en cas de dommages aux biens, l’assuré doit apporter la preuve de l’existence et de la valeur du bien. Veillez à bien conserver vos factures et preuves d’achat, d’entretien, de réparation, les bons de livraison pour les biens achetés par correspondance, les bordereaux d’achat en salle des ventes, les photographies ou vidéos prises dans le cadre habituel, les dossiers d’achat à crédit, les certificats d’authenticité, les expertises ou estimation établies avant le sinistre, les actes notariés, etc.

4
Des garanties à personnaliser

Les contrats d’assurance habitation se structurent généralement en plusieurs formules qui peuvent elles-mêmes être complétées par des options. Assurez-vous que le périmètre des événements couverts est adapté à vos besoins. L’assureur doit vous apporter le meilleur conseil personnalisé.

Certaines garanties essentielles sont présentes dès les formules d’entrée de gamme. C’est le cas des garanties :

  • incendies et explosions ;
  • dégât des eaux ;
  • tempête, neige, grêle;
  • catastrophes naturelles et technologiques ;
  • attentat ;
  • bris de vitre sur immobilier.

D’autres nécessitent souvent de monter en gamme ou de souscrire des options :

A noter : les garanties que vous avez souscrites, vos franchises et plafonds sont indiqués dans les conditions particulières de votre multirisque habitation. L’assureur vous adresse également les conditions générales du contrat dans lesquelles figure l’intégralité des garanties proposées à travers son contrat d’habitation et les modalités d’indemnisation.

Côté MAIF

​ MAIF propose 3 formules et des options pour répondre aux besoins de tous :

  • De la formule 1 pour couvrir l'essentiel (en cas d'incendie, de dégât des eaux, d'événement climatique, de vol au domicile..) jusqu'à la formule 3 pour vous assurer une tranquillité d'esprit (couverture tous risques, en tous lieux pour tous types de biens)​.
  • La formule la plus couvrante couvre la panne de vos appareils électroménagers pendant 5 ans.​
  • Les biens que vous prêtez sont couverts dès la formule 1, dans les mêmes conditions que lorsque vous les utilisez vous-mêmes.​

Sur le même thème

Franchise d'assurance habitation

Qu’est-ce qu’une franchise d’assurance habitation ?

La franchise d’une assurance habitation correspond au montant qui vient en déduction de l’indemnisation de dommages aux biens ou de responsabilité civile. Cette somme reste donc à la charge de l’assuré, sauf en cas de dommages corporels causés à des tiers. Cela signifie aussi que lorsque les dommages sont inférieurs à la franchise, l’assureur n’intervient pas pour les indemniser.

Assurance responsabilite civile habitation

Que couvre la garantie responsabilité civile de votre assurance habitation ?

La garantie responsabilité civile est généralement incluse dans votre assurance habitation. Elle permet de couvrir les dommages que vous pourriez causer à un tiers ou à ses biens. Dans quels cas fonctionne-t-elle ? De quoi protège-t-elle ? Découvrez en détails à quoi sert la garantie de responsabilité civile de votre assurance habitation.

assurance appareil nomade

Assurance et appareils nomades : que prévoit l’assurance habitation ?

Une grande majorité de la population est équipée d’un smartphone. C’est particulièrement le cas pour certaines tranches d’âge, notamment les 18-24 ans. L’omniprésence de ces appareils nomades impose une vigilance sur la couverture dont vous bénéficiez. Téléphone mobile, ordinateur… tous les équipements sont concernés par la garantie appareil nomade de l’assurance habitation. En cas de sinistre, que prévoit votre contrat habitation pour la protection de vos appareils mobiles ? Êtes-vous couverts en cas de vol ? Nous vous apportons des éclairages.

Assurance habitation : quid du garage ?

Comment bien assurer son garage avec l'assurance habitation ?

Considéré comme une dépendance du logement, le garage entre dans le champ de l’assurance habitation. Sa couverture peut être ou non incluse de manière automatique au contrat, mais il est important de veiller à l’assurer pour se protéger des risques de sinistre qui pourraient s’y produire.

assurance habitation avec alarme

Assurance habitation : l'installation d'une alarme est-elle obligatoire ?

Plus de 185 600 foyers ont été touchés par un cambriolage en 2020 selon le ministère de l’Intérieur. Pour limiter le risque, les Français sont de plus en plus nombreux à s’équiper d’une alarme anti-intrusion. Son effet est réellement dissuasif si l’installation est bien étudiée. Elle peut donner lieu à des avantages d’un point de vue assurantiel.
Pourquoi une alarme contribue à protéger une habitation ? Quels sont les différents systèmes existants ?  Quelle garantie prévoit votre contrat ? 
Nous vous expliquons le fonctionnement de l’assurance pour une habitation avec alarme.