Assurer une oeuvre d'art

Comment bien couvrir ses œuvres d’art avec l'assurance habitation ?

Assurer une oeuvre d'art

Aurélie S.

3 min


MAJ mars 2022

Amateur d’art, de peinture, de sculpture ou d’antiquités, vous pouvez protéger vos objets de valeur. Pour les assurer correctement, il peut être utile de recourir à un expert pour déterminer leur valeur, puis de souscrire une garantie spécifique. 

1
Qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?

Dans le langage courant, l’œuvre d’art qualifie un travail artistique et peut s’appliquer à un roman ou une composition musicale. Néanmoins, la législation française encadre précisément la définition de l’œuvre d’art pour des raisons de fiscalité, car elle bénéficie d’un taux de TVA à 5,5 % et d’une taxe forfaitaire à la vente de seulement 6,5 %. L’article 98-A du code des impôts restreint ce terme aux objets tangibles, possédant une dimension esthétique et ayant été réalisés par un artiste. Une œuvre d’art peut être :

  • une gravure ou une sculpture ;
  • un tableau ou un dessin ;
  • une photographie ;
  • une tapisserie ;
  • du mobilier ;
  • un manuscrit ;
  • une antiquité ;
  • un objet en métal précieux ou une pièce d’orfèvrerie.

Ce qui distingue toutefois une œuvre d’art d’une simple création artistique, c’est qu’il s’agit d’un objet rare et précieux, dont la valeur est attestée. Au sens de l’assurance habitation, c’est cette qualification d’objets précieux qui différencie les œuvres d’art des biens mobiliers usuels.

2
Comment authentifier et estimer la valeur d’une œuvre d’art ?

Lors de la souscription d’une assurance habitation ou à l’achat d’œuvres d’art, il est nécessaire de les déclarer auprès de votre assureur pour les couvrir lorsqu’elles sont détenues à votre domicile. Pour savoir si un objet perçu comme une œuvre d’art nécessite effectivement d’être déclaré dans le patrimoine des objets précieux,vous pouvez faire appel à un expert spécialisé comme un commissaire-priseur, afin d’authentifier l’œuvre et d’estimer sa valeur. Pour cela, vous pouvez vous adresser à la Chambre nationale des experts spécialisés en objets d'art et de collection (CNES).

Pour assurer vos oeuvres d'art, indiquez la valeur estimée de chacune d'elles dans l’inventaire des biens à faire figurer dans votre contrat habitation. En cas de sinistre, l’assureur pourra demander à un expert de contrôler la valeur actualisée de l’objet d’art, afin de déterminer le juste montant de l’indemnisation. 
A noter : dans tous les cas, il est recommandé de conserver tous les justificatifs pouvant permettre d’attester la valeur d’une œuvre d’art (factures d'achat, certificats d'authentification, attestations d'expert).

3
Assurance habitation : des garanties soumises à conditions

L’assurance habitation couvre les œuvres d’art au même titre que le reste du mobilier, en cas :

Pour bénéficier d’une indemnisation, l’assuré qui possède une œuvre d’art peut être soumis à des mesures de prévention et de sécurité. Selon les biens et leur valeur, l’assureur peut exiger :

  • un système d’alarme et/ou de télésurveillance ;
  • la présence de portes blindées ou de barreaux aux fenêtres ;
  • la présence d’un extincteur ;
  • etc.

A savoir : l’absence de ces mesures peut être une cause d’exclusion ou de limitation de garantie.

Côté MAIF

  • En cas de sinistre, vous devrez justifier de l'existence et de la valeur des biens endommagés. Conservez bien les pièces justificatives, telles que : factures d'achat ou de réparation, actes notariés (succession, partage, donation, etc.), certificats de garantie, photos…​
  • Pour une bonne protection de vos biens en cas de sinistre, pensez à nous déclarer vos objets précieux. Ce guide précise, par catégorie d’objets, la valeur au-delà de laquelle ils sont considérés comme précieux.​ Un instrument de musique dont la valeur dépasse 6000 € ou des bijoux dont la valeur unitaire dépasse 2000 € entrent dans cette catégorie.​

Sur le même thème

Poêle à bois et assurance habitation

Comment assurer son logement avec cheminée ou poêle à bois ?

Le chauffage au bois comporte de nombreux atouts, mais il ne faut pas oublier que les poêles et cheminées peuvent être à l’origine de sinistres entraînant de nombreux et importants dégâts. Quelles sont les obligations autour de l’entretien de ces installations ? Que couvre l’assurance habitation en cas d’incendie et comment prévenir un sinistre ?

assurance jardin

Comment bien assurer son jardin avec l'assurance habitation ?

Vous avez la chance de disposer d’un logement avec jardin ? De la même manière que l’assurance habitation couvre les biens de votre logement, les équipements de votre jardin (balançoire, barbecue, piscine, pergolas…) nécessitent d’être protégés par votre contrat.  Plusieurs solutions existent pour assurer les équipements d’un jardin. Selon les assureurs, la couverture pourra aller, par exemple, des simples végétaux jusqu’aux biens mobiliers ou à la piscine pour les formules les plus complètes. Comment étendre votre couverture habitation à votre jardin ? Quelle couverture prévoit la garantie jardin ? Que faire en cas de sinistre ? Nous vous guidons. 

Assurance piscine habitation

Assurance habitation : quelle couverture pour la piscine ?

Avec presque 2,5 millions de piscines privées, la France est leader sur le marché européen et deuxième mondial derrière les Etats-Unis. Si vous faites partie des propriétaires de piscine ou souhaitez le devenir, la connaissance des règles et obligations légales en matière d’assurance vous sera bénéfique. Votre piscine doit-elle faire l’objet d’une déclaration ? Quelle couverture offre l’assurance habitation ? Quelles garanties et options privilégier dans votre contrat ? Nous vous détaillons les informations à savoir.

Panneaux photovoltaïques : ce que dit l'assurance habitation

Panneaux photovoltaïques : que couvre votre assurance habitation ?

Utilisés par les particuliers pour produire de l’énergie propre et renouvelable à partir des rayons du soleil, les panneaux solaires photovoltaïques représentent un investissement rentable sur la durée pourvu qu’ils ne rencontrent pas de problème durant leur exploitation. L’assurance habitation peut couvrir les risques, à condition toutefois de déclarer son installation photovoltaïque.

assurance habitation domotique

Assurance habitation et domotique : ce qu’il faut savoir

Entre les volets intelligents, les radiateurs connectés et les systèmes de télésurveillance, les équipements domotiques sont de plus en plus populaires. Ces équipements connectés permettent de gagner en confort et en sécurité. Lesquels privilégier ? Les assureurs ont-ils des solutions à proposer et sont-elles accessibles ?