Comment estimer la valeur des biens mobiliers pour votre assurance habitation ?

Jana Rameh, Rédactrice assurance

9 min


MAJ décembre 2023

Vous êtes en train d'emménager et de chercher une assurance habitation pour votre nouveau chez vous, ou vous venez de faire l'acquisition de nouveaux meubles onéreux et vous vous demandez si cela a un impact sur votre assurance habitation ? En effet, souscrire à un contrat d'assurance habitation vous demandera d'évaluer la valeur de votre mobilier. Nous faisons le point dans cet article pour vous donner tous les conseils pour être bien couvert.

1
Biens mobiliers en assurance : de quoi parlons-nous ?

Commençons par le plus important. Vous vous demandez peut-être qu'est-ce qu'un bien mobilier ? Nous vous partageons une définition.

Bien mobilier, capital mobilier ou patrimoine mobilier renvoient tous à la même notion : ce sont les objets qui peuvent être déplacés.

Il s'agit de vos biens mobiliers usuels qui prennent place dans votre logement.

Qu'est-ce qui est compris dans vos biens mobiliers ?

Nous pouvons par exemple citer : vos meubles (canapé, lit, chaises...), rideaux, tapis, lustres, éléments de décoration, etc.

Mais ce sont aussi :

  • Vos appareils électroménagers,
  • Votre équipement audiovisuel (télévision, chaîne hi-fi...) ou informatique (ordinateur, tablette...),
  • Votre matériel de loisirs, de sport, de bricolage ou de jardinage.

Vos biens personnels (vêtements, chaussures...) font également partie de vos biens mobiliers. Les objets précieux, parmi lesquels vos bijoux par exemple, font également partie de vos biens mobiliers. Cependant, nous allons voir dans le paragraphe suivant que certains objets de valeur peuvent faire l’objet de considérations spécifiques, en fonction de leurs particularités.

Qu'est-ce qui n'est pas compris dans vos biens, capitaux ou patrimoine mobiliers ? 

Les biens mobiliers particuliers, c’est-à-dire certains de vos objets précieux, qui, en raison de leur valeur et du risque spécifique qu’ils encourent, peuvent être pris en considération différemment. Nous parlons alors de biens atypiques, qu’il est primordial de déclarer afin de se doter de la bonne couverture. Ceux-ci feront l’objet d’un calcul et d’une prise en charge différente par les assurances

Votre argent, votre patrimoine financier (livret A, etc.), vos animaux de compagnie, vos véhicules... ne sont pas donc compris dans votre patrimoine mobilier. Ils font d'ailleurs l'objet d'assurances spécifiques si vous souhaitez les couvrir.

2
Pourquoi bien évaluer votre patrimoine mobilier ?

L'estimation juste de votre patrimoine mobilier est une étape très importante lorsque vous souscrivez à un contrat d'assurance habitation. Vous allez estimer avec votre assureur la valeur totale des biens mobiliers situés dans l'habitation que vous assurez. Sous-estimer ce patrimoine réduira votre couverture en cas de sinistre. Nous vous présentons ici les raisons et les manières de bien évaluer votre patrimoine mobilier. 

A noter

Il faut donc bien faire l'inventaire de vos biens pour avoir une couverture adaptée à vos besoins et à la réalité du patrimoine que vous souhaitez protéger.

Si vous déclarez un patrimoine mobilier inférieur à la réalité, vous risquez d'avoir un reste à charge (le montant qui ne sera pas pris en charge par votre assurance) important. 

Que se passe-t-il en cas de sinistre ?

La somme maximale susceptible de vous être remboursée en cas de sinistre (vol, catastrophe naturelle, etc.) correspond à la valeur de vos biens mobiliers que vous avez déclarée lors de votre souscription au contrat d'assurance habitation.    

Ainsi, en cas de sinistre total, comme une inondation ou un incendie par exemple, le plafond d’indemnisation choisi sera celui appliqué. Si celui-ci est trop bas, il sera insuffisant pour compenser l’ensemble des biens endommagés. Ce serait dommage, non ?

Attention !

Pour faire bref, il est important de réaliser l'estimation la plus juste possible de vos biens afin que votre compagnie d'assurance vous propose une couverture adaptée à vos besoins

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour faire une bonne évaluation ? Pas de panique. Nous vous expliquons étape par étape comment estimer vos biens mobiliers en assurance.

3
Comment calculer la valeur de vos biens mobiliers ? Et comment réaliser l'inventaire de vos meubles ?

Imaginons que vous êtes chez vous. Nous vous accompagnons étape par étape pour faire le tour de votre logement :

  • D'abord, munissez-vous d'un carnet, et visitez chaque pièce de votre logement. Notez tous les meubles présents dans chaque pièce, vous aurez un inventaire complet et précis. Ensuite, prenez votre smartphone ou votre caméra, c'est le moment des photos ! Photographiez vos biens, cela vous sera utile pour attester de leur état. 
  • Deuxième étape. Retrouvez toutes les factures d'achat de vos biens. C'est dur, oui. Si vous arrivez à les retrouver, regroupez-les et additionnez-les pour avoir une somme de la valeur de vos biens.

Pour aller plus loin

Pour procéder avec méthode, nous mettons à votre disposition un formulaire en ligne pour réaliser votre inventaire. Contactez votre conseiller pour adapter votre couverture à votre situation.

Bonus : allez sur internet pour trouver votre bien ou un objet qui lui ressemble et vous pourrez estimer son prix.

Notre petit conseil

Rangez toutes vos factures dans un même dossier, c'est le meilleur moyen pour les retrouver après. Vous pouvez aussi les numériser et les conserver sur votre ordinateur. Simple comme bonjour.  

Enfin, n'oubliez pas que votre assureur est là pour vous aider...

Il peut donc vous guider dans votre évaluation en vous indiquant une moyenne pour des logements avec des caractéristiques similaires au vôtre, par exemple.

4
Comment serez-vous indemnisé ?

C'est une question que vous vous posez sans doute très souvent. En cas de sinistre, de quel montant sera votre indemnisation ? 

Première étape. Votre assurance n'intervient pas dans tous les sinistres. Pour avoir une indemnisation, il faut que l'origine des dégâts causés à vos biens mobiliers soit bien pris en charge par votre assurance habitation. Pour cela, référez-vous à votre contrat. 

Si vous êtes dans un cas de figure qui est pris en charge par votre assurance habitation, la valeur maximale d'indemnisation sera la valeur maximale du capital mobilier que vous avez déclaré. 

Une indemnisation selon quelle valeur ? Et qu'en est-il de la vétusté de vos meubles ?

Ensuite, en fonction de votre contrat, de la formule et des options que vous avez souscrites, la valeur d'indemnisation de vos biens peut varier. Lors de votre souscription, vous pouvez choisir d'être remboursé en valeur de remplacement à neuf de votre bien, en valeur d'usage de ce dernier, ou en valeur avec une déduction de la vétusté.

La vétusté dépend de la nature de votre bien, de son âge, de son état, etc. Il est alors utile de la faire évaluer par un expert.

L'évaluation des préjudices subis peut être faite par le missionnement d'un expert par l'assureur. Ensuite, l'indemnisation se fera déduction faite d'une franchise.  

Bon à savoir

Lors de votre souscription, vous pouvez choisir d'être remboursé :

  • Selon la valeur à neuf de votre bien,
  • Selon la valeur d'usage de ce dernier, ou
  • Selon sa valeur avec une déduction de la vétusté.

Notez ici que la vétusté fait référence au pourcentage annuel de la perte de valeur de votre bien. Ce coefficient varie en fonction de la nature des biens et représente l’état de détérioration de vos biens mobiliers au fil des années. 

La vétusté dépend donc de la nature de votre bien, de son âge, de son état, etc. Il est alors utile de la faire évaluer par un expert. Le type d'indemnisation sera donc déterminé en fonction de la typologie de votre bien.

5
Comment assurer le mobilier extérieur ?

Votre mobilier extérieur est souvent intégré à votre patrimoine mobilier. Toutefois, le mobilier entreposé dehors court généralement des risques différents de celui qui est à l'intérieur. 

Ainsi, si vous avez une volonté d’assurer votre mobilier extérieur, il faudrait bien vérifier auprès de votre compagnie d’assurance que la formule que vous avez choisie le couvre bien.

Rapprochez-vous de votre assureur afin de comprendre davantage vos indemnisations.    

A vérifier

Si votre mobilier extérieur n’est pas inclus dans vos garanties, vous pouvez soit effectuer une montée en gamme de votre contrat soit effectuer une extension de la garantie de votre assurance habitation. 

Côté MAIF

Avec l’assurance habitation MAIF, les meubles en bon état (lit, table, chaises…) sont indemnisés en valeur de remplacement à neuf quelle que soit la formule choisie.

Pour les biens électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge, réfrigérateur..), audiovisuels (téléviseur, home cinéma…) et informatiques (ordinateur, imprimante…), une indemnisation en valeur de remplacement à neuf est proposée en formule 3 de notre contrat (prise en charge des biens de moins de 5 ans en formule 2).
  

Sur le même thème

Qu’est-ce qu’une assurance habitation ?

Lorsqu’un incendie, un dégât des eaux ou une catastrophe naturelle affecte votre logement et vos biens mobiliers, il est important d’être bien couvert. Pour faire face à ces risques, il est nécessaire de souscrire une assurance habitation. Sa couverture peut également s'étendre à d'autres garanties comme le vol.

Est-ce que l’assurance habitation est obligatoire ?

L’obligation d’assurer un logement est très restreinte mais en réalité, l’assurance habitation est une nécessité car elle permet de faire face à des risques et sinistres dont les coûts peuvent s’avérer très importants.

Quels biens assurer avec son assurance habitation ?

Les garanties de l’assurance habitation ont vocation à couvrir les dommages subis par les biens immobiliers, mais aussi par leurs contenus. Quels sont les types de biens et de situations qui peuvent faire l’objet d’une prise en charge ? Quelles indemnisations sont proposées ? Peut-on personnaliser les garanties de son assurance habitation ?

Comment fonctionne la garantie vol d'une assurance habitation ?

Chaque année, plusieurs centaines de milliers de cambriolages et de faits de vols sont constatés par le ministère de l’Intérieur. Face à cette situation, comment s’assurer que votre contrat d’assurance habitation vous protège ? Que couvre la garantie vol ? Quelle différence de protection entre les objets à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison ? Nous vous apportons des réponses.

Comment assurer son logement avec cheminée ou poêle à bois ?

Le chauffage au bois comporte de nombreux atouts, mais il ne faut pas oublier que les poêles et cheminées peuvent être à l’origine de sinistres entraînant de nombreux et importants dégâts. Quelles sont les obligations autour de l’entretien de ces installations ? Que couvre l’assurance habitation en cas d’incendie et comment prévenir un sinistre ?

Comment bien assurer son jardin avec l'assurance habitation ?

Vous avez la chance de disposer d’un logement avec jardin ? De la même manière que l’assurance habitation couvre les biens de votre logement, les équipements de votre jardin (balançoire, barbecue, piscine, pergolas…) nécessitent d’être protégés par votre contrat.  Plusieurs solutions existent pour assurer les équipements d’un jardin. Selon les assureurs, la couverture pourra aller, par exemple, des simples végétaux jusqu’aux biens mobiliers ou à la piscine pour les formules les plus complètes. Comment étendre votre couverture habitation à votre jardin ? Quelle couverture prévoit la garantie jardin ? Que faire en cas de sinistre ? Nous vous guidons.