Comment bien assurer son jardin avec l'assurance habitation ?

Aurélie.S

3 min


MAJ novembre 2020

Vous avez la chance de disposer d’un logement avec jardin ? De la même manière que l’assurance habitation couvre les biens de votre logement, les équipements de votre jardin (balançoire, barbecue, piscine, pergolas…) nécessitent d’être protégés par votre contrat.  Plusieurs solutions existent pour assurer les équipements d’un jardin. Selon les assureurs, la couverture pourra aller, par exemple, des simples végétaux jusqu’aux biens mobiliers ou à la piscine pour les formules les plus complètes. Comment étendre votre couverture habitation à votre jardin ? Quelle couverture prévoit la garantie jardin ? Que faire en cas de sinistre ? Nous vous guidons.

1
Étendre la couverture prévue par votre assurance habitation à votre jardin

Deux solutions existent pour assurer les équipements et le mobilier de votre jardin

Les garanties des contrats d'assurance habitation de base couvrent les biens à l’intérieur du logement. Pour assurer les équipements du jardin, deux solutions : soit vous ajoutez une option à votre contrat, soit vous optez pour une formule plus couvrante incluant la garantie jardin. En effet, les équipements et installations extérieurs sont plus exposés à certains risques, notamment les risques climatiques.

La garantie jardin n’est pas obligatoire mais recommandée

Une fois cette garantie jardin acquise, les risques « événements climatiques », mais aussi incendie, explosion, accidents électriques, choc de véhicule à moteur (…) sont généralement couverts.
Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, une garantie couvrant le jardin est recommandée.

À noter

Toutes les offres d’assurance ne couvrent pas le vol des biens dans le jardin (salon de jardin, jeux pour enfants…). Si cette garantie vous intéresse, pensez à vous renseigner.

2
Que couvre la garantie jardin de votre assurance habitation ?

L’étendue de la garantie jardin peut être très variable d’un assureur à l’autre. Chez certains assureurs, elle ne couvre que les végétaux alors que d’autres assureurs étendent la couverture :

  • aux biens mobiliers (salon de jardin, balançoire, trampoline, barbecue...)
  • aux équipements immobiliers (canalisations, fosses septiques, barbecues maçonnés, puits, pergolas, systèmes d’arrosage intégrés, systèmes d’éclairage…).
  • voire même à la piscine.

À savoir

La présence d’une piscine doit être signalée à l’assureur car elle représente un élément de risque complémentaire.

3
Déclarer un sinistre dans votre jardin : la marche à suivre

Respecter les délais et fournir des pièces justificatives.

Comme pour n’importe quel autre dommage qui touche l’habitation, la déclaration d’un sinistre dans son jardin doit se faire au plus vite afin de connaître les conditions de prise en charge, ainsi que les formalités à suivre. Généralement, le délai de déclaration d’un sinistre est de 5 jours ouvrés après sa survenance ou la découverte de son existence. Qu’elle s’effectue en ligne ou par courrier, la déclaration doit s’accompagner de toute pièce justificative (photos, factures, bons de garantie) pouvant être fournie.

L’indemnisation varie selon les contrats.

Selon les contrats, l’indemnisation des dommages peut prendre en compte la vétusté des biens et une franchise contractuelle sera déduite de la somme versée.

À noter

Pour réduire les risques de dommages dans son jardin, il est recommandé de prendre des mesures de précaution comme la couverture des végétaux contre le gel en hiver, ou le stockage du mobilier de jardin dans un abri.

Pour aller plus loin

Vous découvrez votre portail endommagé suite à une tempête ? N'hésitez pas à découvrir notre article !

Côté MAIF

  • La formule 2 du contrat Assurance Habitation couvre automatiquement : le mobilier de jardin et les équipements de jeux, les murs clôture, les portails ainsi que les canalisations extérieures (avec certaines restrictions, comme le gel des canalisations).
  • Une garantie « jardin+ » est proposée en option avec la formule 2 et incluse avec la formule la plus couvrante du contrat habitation (formule 3). Cette option « jardin + » couvre les équipements immobiliers non accolés à l’habitation (pergola, terrasse…), les canalisations extérieures, les installations d’éclairage et d’arrosage automatique et la piscine (déclarée au contrat).​ Les végétaux sont également couverts, notamment en cas de tempête ou de grêle.*​

*Dans les limites et conditions du contrat.

Sur le même thème

Volet roulant cassé : quid de l’assurance habitation ?

Imaginez... Vous rentrez chez vous après une longue journée, et vous vous rendez compte que l'enfant qui vit dans la maison d'à côté a envoyé, par erreur, son ballon dans vos volets, maintenant endommagés. Ou alors, des vents violent s ont malheureusement abîmé vos volets. Il peut s'agir, aussi, de votre volet roulant électrique, qui a juste arrêté de fonctionner du jour au lendemain. Vous l'aurez compris, un volet roulant endommagé ou en panne, peut devenir un gros inconvénient pour votre quotidien.

Location ou prêt de matériel entre particulier et assurance : ce qu’il faut savoir

Vous avez déjà entendu parler de location ou de prêt de matériel entre particuliers ? C'est sans doute parce que cette pratique est de plus en plus courante. Imaginez : vous avez besoin d'un équipement spécifique, mais vous ne voulez pas investir dans quelque chose que vous n'utiliserez que rarement. Outils de bricolage, équipements sportifs ou autres articles, cette approche économique et écologique permet de répondre à des besoins ponctuels sans casser la tirelire. Pour éviter les complications, nous vous aidons à comprendre les nuances entre la location et le prêt et vous expliquons le rôle de l'assurance. À la clé : des transactions sans tracas !

Nid de guêpes ou de frelons : quelle prise en charge par l'assurance habitation ?

Vous avez déjà dû en faire l’expérience lors d’un déjeuner dehors durant les beaux jours ou en week-end : l’arrivée de plusieurs guêpes ou de frelons à table. Ces insectes peuvent se révéler dangereux et constituer un risque pour vous et votre famille, surtout s’il s’agit d’un nid. Face à cette situation, vous vous posez peut-être quelques questions. Votre assurance habitation prend-elle en charge la destruction d’un nid de guêpes ? Vous êtes locataire ou propriétaire, qu’est-ce qui est à votre charge ? Vers qui vous tourner ou bien encore quel est le prix d’une intervention professionnelle ? MAIF vous éclaire sur ce sujet.

Animaux de compagnie : qu'en est-il de l'assurance ?

Vous êtes l'heureux propriétaire d'un animal ou envisagez de le devenir. Vous êtes-vous penché sur les questions d'assurance ? Si votre animal échappe à votre vigilance et qu'il cause des dommages, c'est votre responsabilité civile qui entre en jeu. Cette garantie fait partie intégrante de votre assurance habitation. Mais attention, elle ne fonctionne pas dans toutes les situations. Explications.

Comment bien assurer son garage avec l'assurance habitation ?

Considéré comme une dépendance du logement, le garage entre dans le champ de l’assurance habitation. Sa couverture peut être ou non incluse de manière automatique au contrat, mais il est important de veiller à l’assurer pour se protéger des risques de sinistre qui pourraient s’y produire.