Pourquoi souscrire une assurance scolaire ?

07/2019 - Mis à jour le 02/11/2020 par Aurélie.S

Dans le cadre de sa vie scolaire, votre enfant peut être exposé à des dommages corporels et matériels ou en causer. Pour prévenir ces risques, il est important de bien maîtriser la couverture dont il bénéficie lors de ses activités. Quel est l’apport de l’assurance scolaire ? Quelle différence avec l’assurance habitation ? Que faire en cas d’accident ?  Nous vous répondons. 

assurance scolaire

Que couvre l’assurance habitation dans la vie scolaire de votre enfant ?

Les contrats d'assurance habitation qui couvrent une résidence principale incluent la responsabilité civile vie privée, qui prend en charge les dommages corporels ou matériels causés à un tiers, par vous-même, ou un enfant mineur sous votre responsabilité. Ainsi, si votre enfant casse les lunettes d'un camarade dans la cour de récréation, les dommages causés sont généralement couverts par la responsabilité civile de votre contrat d'assurance habitation.

Quels sont les apports d’une assurance scolaire pour votre enfant ?

L’assurance scolaire couvre les dommages subis.

Si votre assurance habitation couvre les dommages causés par votre enfant, ce n'est pas le cas pour les dommages qu'il pourrait subir, par exemple si votre enfant est blessé par un camarade. Par conséquent, la responsabilité civile incluse dans votre assurance habitation n'est pas toujours suffisante, d'où l'intérêt de la compléter par une assurance scolaire.

De plus, en fonction du contrat choisi, l'assurance scolaire peut apporter une plus grande protection et des garanties facultatives étendues. Par exemple, votre assurance scolaire peut inclure la prise en charge du soutien d'un psychologue en cas de harcèlement scolaire.

Vérifiez votre contrat d’assurance habitation.

Attention aux doublons : en effet, certains contrats d’assurance habitation couvrent les dommages que pourrait subir votre enfant, y compris à l'école. Il n'est alors pas nécessaire de souscrire une assurance scolaire, qui serait redondante. Mais vérifiez bien dans votre contrat d'assurance habitation les lieux et les circonstances dans lesquels s'appliquent ces garanties, car parfois, elles s'arrêtent aux grilles de l'école... 

Est-ce obligatoire d'avoir une assurance scolaire ?

L'assurance scolaire est facultative pour les activités scolaires obligatoires, c'est-à-dire celles qui figurent dans l'emploi du temps fourni par l'école, mais elle est pourtant fortement recommandée. En effet, cette assurance permet pour un coût modéré de protéger votre enfant en cas de dommages subis à l'école.

Par contre, l'assurance scolaire est souvent exigée par les établissements scolaires pour les activités scolaires facultatives, comme les sorties et les voyages scolaires. Faute de pouvoir présenter le certificat d'assurance, l'école pourrait refuser la présence de votre enfant lors de ces activités.

Quelles activités de votre enfant sont couvertes par l’assurance scolaire ?

Selon votre contrat, la couverture est plus ou moins large.

Si la responsabilité civile comprise dans votre contrat d'habitation s'applique en tout temps et en tout lieu, ce n'est pas forcément le cas des garanties apportées par l'assurance scolaire. Elles peuvent se limiter aux activités scolaires obligatoires, ou s'étendre aux trajets entre votre domicile et l'école, et même aux activités extra-scolaires. Tout dépend donc de votre contrat d'assurance scolaire, qui doit être adapté à vos besoins. Par exemple, si votre enfant se rend à l'école à vélo, prenez contact avec votre assureur pour couvrir les risques de vol ou de dégradation de son moyen de transport. Il vous proposera alors une offre adaptée à vos besoins.

Une couverture optimale est une couverture adaptée aux activités de votre enfant.

L'important est donc de consulter votre contrat d'assurance pour savoir quelles sont les situations couvertes, qui peuvent varier. Choisissez une assurance scolaire qui correspond à votre situation : par exemple, si votre enfant transporte un instrument de musique coûteux, une garantie facultative qui couvre le vol peut être judicieuse. Dans tous les cas, vérifiez l'étendue des garanties apportées, afin de procurer à votre enfant une protection suffisante.

La marche à suivre en cas d’accident 

En cas d'accident couvert par l'assurance scolaire ou votre assurance habitation, il est important de recueillir un maximum d'informations. Pensez à demander au chef d'établissement une déclaration d'accident scolaire, ainsi que les coordonnées des parents de l'autre enfant impliqué dans l'accident. Par ailleurs, si votre enfant est blessé, consultez un médecin qui vous fournira un certificat médical.

Enfin, contactez au plus vite votre assureur afin de déclarer l'accident, en lui transmettant une copie de la déclaration du chef d'établissement, et si besoin du certificat médical.

Côté MAIF
  • L'assurance scolaire est incluse dans le nouveau contrat Assurance Habitation MAIF avec des garanties étendues, dès la première formule. Elle couvre à la fois les dommages corporels et les dommages aux biens.
  • Le vol de cartable est couvert sans franchise jusqu'à 200€, le vol de vélo jusqu'à 300 €, le vol et le bris de lunettes jusqu'à 100 € (après intervention des organismes sociaux).
  • En cas de blessure et d'immobilisation prolongée, l'enfant peut bénéficier d'un enseignement à domicile et si besoin, d'un soutien psychologique.
  • L'accompagnement par un psychologue est également proposé en cas de harcèlement scolaire.*

*Dans les limites et conditions du contrat.