1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance de prêt
  4. Types de pret
  5. Quelle assurance pour un prêt relais ?

Quelle assurance pour un prêt relais ?

10/2018 - Mis à jour le 14/11/2018 par Lucie P.

Les prêts relais permettent de financer l’achat d’un bien immobilier sans avoir encore vendu son ancien logement. Ce type de crédit a-t-il besoin d’être assuré ? Quelles garanties sont obligatoires ? Comment choisir l’assurance de votre prêt relais ?

assurance pret relais

Prêt relais : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez un nouveau projet immobilier dans lequel vous aimeriez investir grâce au montant du prix de vente de votre logement actuel ? Seulement voilà, vous avez peur que le bien que vous avez repéré vous passe sous le nez car vous n’avez pas encore vendu l’ancien. Le prêt relais est la solution pour financer cette nouvelle acquisition. La banque avance les fonds pour acheter le nouveau bien, en garantissant la vente sur votre bien immobilier non encore vendu.
  • La durée du crédit relais est variable : elle peut aller de un à deux ans, on parle alors de prêt relais « sec ». Le prêt est alors simple, il n’est pas nécessaire d’y coupler un prêt immobilier supplémentaire. Si vous souhaitez un prêt relais sur une durée plus longue, il faut alors lui associer un ou plusieurs crédits long terme : c’est ce que l’on appelle un crédit relais jumelé.
  • Le montant du prêt relais dépend de la valeur du bien que vous souhaitez vendre : le capital prêté peut aller de 60 à 80 % de la valeur de votre bien. Le taux d’intérêt associé à un prêt relais va de 0,78 % à 2,35 %.
  • Le remboursement du crédit relais peut commencer immédiatement : vous n’avez alors que les intérêts à rembourser au début. Si vous le préférez, vous pouvez commencer le remboursement seulement à partir du moment où votre ancien bien est vendu : on parle alors de prêt amortissable. Dans ce cas, le coût du crédit sera plus important, et vous rembourserez directement le capital et les intérêts.
Bon à savoir : une fois que vous avez vendu votre bien immobilier mis en garantie dans le cadre du crédit relais, vous pourrez procéder à un remboursement anticipé intégral, sans pénalité.

Assurance emprunteur : est-ce indispensable pour un prêt relais ?

L’assurance de crédit est essentielle pour couvrir votre emprunt si vous vous retrouvez dans l’impossibilité de le rembourser. Elle permet donc à la fois de vous protéger, mais aussi l’établissement bancaire chez qui vous avez pris le crédit, puisque votre assurance lui verserait les mensualités que vous n’êtes plus en mesure de payer. L’assurance de prêt n’est pas obligatoire, quel que soit le crédit que l’on contracte. Ceci étant, dès que le capital emprunté est élevé, les banques n’acceptent pas de prêter sans assurance. Le prêt relais ne fait pas exception.

Le choix du contrat d’assurance pour un prêt relais est totalement libre. Vous pouvez ainsi opter :
  • Pour un contrat groupe : elle vous est automatiquement proposée par la banque. C’est une offre collective, avec un tarif unique selon votre catégorie d’emprunteur.
  • Pour une délégation d’assurance : en vous adressant à un autre établissement, vous pourrez trouver une offre adaptée à votre situation personnelle, à un tarif plus intéressant.
A noter : si vous souhaitez souscrire une assurance par délégation, vous devez présenter à la banque un contrat qui comporte au moins les mêmes garanties que l’assurance groupe. Dans le cas contraire, la banque vous refusera l’assurance proposée.

Quelles garanties pour l’assurance d’un prêt relais ?

L’assurance emprunteur d’un crédit immobilier classique comprend :
  • Une garantie décès : dans le cas où l’assuré décède, l’assurance prend le relais du remboursement du crédit.
  • Des garanties invalidité : selon l’étendue des garanties, vous êtes couvert pour divers degrés d’invalidité, qui peuvent aller d’une perte d’autonomie partielle à totale.
Le prêt relais étant généralement contracté pour une courte durée (moins de 2 ans), seules la garantie décès et la perte totale et irréversible d’autonome sont obligatoires. Le plus souvent, on ne vous proposera que celles-ci. 
A savoir : si vous désirez vous couvrir avec des garanties optionnelles supplémentaires, le montant de votre cotisation sera plus élevé.
Côté MAIF
  • Des conseillers spécialisés vous accompagnent.
  • Prise en charge des démarches de résiliation.
  • Un tarif compétitif ajusté à votre situation.