dégâts d'orage

Dégâts d'orage : que prend en charge l'assurance habitation ?

dégâts d'orage

Paul Quentin, journaliste assurance

10 min


MAJ juin 2022

Certains événements climatiques tels qu'un fort orage ou une tempête peuvent parfois engendrer des dommages sur votre habitation. Dégâts des eaux, toiture endommagée ou vitre brisée, l'assurance habitation peut heureusement prendre en charge certains de ces dommages suite à un nouvel épisode orageux. Quelles garanties faire jouer ? Que prévoient les contrats d'assurance multirisque habitation ? Quelle est la marche à suivre pour être indemnisé ? Voici toutes les réponses à vos questions pour mieux aborder ce genre de situation.

1
Les dommages causés par un orage sont-ils couverts par mon assurance habitation ?

Afin que vous soyez couvert dans ce genre de situation, l'assurance habitation regroupe plusieurs garanties, comme la garantie dommage aux biens et la garantie responsabilité civile.

Orage, foudre et événement climatique : quelles différences pour l'assurance habitation ?

Concernant l'assurance habitation, il faut faire la distinction entre orage et événement climatique. Il n'y a pas à proprement parler de garantie orage, et en terme assurantiel, il n'est pas défini comme un événement climatique. En revanche, la garantie événement climatique, parfois appelée garantie tempête, fait partie des contrats proposés. En y souscrivant, vous serez indemnisé pour les dommages causés par les vents violents, la grêle et le poids de la neige sur votre toiture.

Qu'est-ce que couvre la garantie dommages aux biens de l'assurance habitation ?

Non obligatoire, la garantie dommages aux biens comprise dans le contrat d'assurance habitation peut s'avérer indispensable face à certaines situations. Comme son nom l'indique, elle est là pour assurer vos biens matériels détruits ou détériorés à la suite d'un sinistre : un dégât des eaux ou bien un incendie peuvent les endommager. Grâce à cette garantie proposée par les compagnies d'assurance, vous pourrez être indemnisé sous certaines conditions.
Chez la plupart des assureurs, un socle commun de garanties existantes vous permet d'être couvert en cas de sinistre lié à un orage :

  • La garantie incendie,
  • La garantie dégât des eaux,
  • La garantie événement climatique (action directe de la foudre, vents forts, grêle...).

Garantie responsabilité civile : une protection en cas de dommage chez un tiers

À la différence de la garantie dommages aux biens, la garantie responsabilité civile est une obligation légale. Une tuile de votre toit s'envole et casse une vitre chez votre voisin : c'est votre responsabilité civile qui est engagée. Cette garantie vous permet donc d'indemniser votre voisin des dommages dont vous êtes responsable.

2
Quelles sont les garanties complémentaires de l'assurance habitation en cas d'orage et de foudre ?

Certaines garanties complémentaires sont fortement conseillées en cas d'orage comme la garantie dommage électrique. En effet, l'impact indirect de la foudre peut parfois conduire à une surtension du réseau électrique et endommager vos appareils du type électroménager. Pour plus de précisions, rapprochez-vous de votre assureur ou consultez les conditions de votre contrat.

3
Chute d'arbre, dégâts des eaux, dommages électriques : comment déclarer un sinistre suite à un orage ?

Informer votre assureur du sinistre

La première chose à faire lorsqu'un sinistre survient dans votre logement est de le déclarer au moyen d'une déclaration de sinistre. À partir du moment où vous constatez les dommages, vous avez :

  • 5 jours ouvrés pour transmettre votre déclaration à votre compagnie d'assurance
  • 10 jours ouvrés après la publication de l'arrêté ministériel en cas de catastrophe naturelle ou technologique.

Pour cela, on vous conseillera de rassembler les photos, factures et preuves d'achat des biens endommagés. Suivant les causes et les dommages liés au sinistre, votre assureur pourra vous indemniser.

L'expertise

Si les dommages causés par un sinistre tels qu'un incendie ou bien un dégât des eaux sont élevés, votre assureur demandera une expertise. Elle permettra d'établir un constat et d'évaluer le montant des dégâts.

L'indemnisation


 

Les biens immobiliers

Suivant les dommages causés par un orage à votre logement et selon les conditions prévues au contrat, plusieurs types d'indemnisations vous seront proposés :

  • L’indemnisation en valeur d'usage : il s'agit pour l'expert de déterminer la somme nécessaire pour reconstruire votre logement à l'identique. C'est ce qu'on appelle la valeur de reconstruction, à laquelle il déduira un coefficient de vétusté.
  • L'indemnisation en valeur à neuf : c'est un complément d'indemnisation pour limiter la perte liée à la vétusté de votre logement. En dessous d'un certain pourcentage, vous serez indemnisé sur la base de la valeur de votre logement à neuf.

Les biens immobiliers généralement couverts sont :

  • les locaux à usage d’habitation (maison ou appartement)
  • la quote-part des parties communes pour les copropriétaires
  • les dépendances (principalement construites en dur)
  • les garages et les caves
  • les aménagements immobiliers
  • les vérandas

Les biens mobiliers

Comme pour les biens immobiliers, l'indemnisation de vos biens mobiliers suit la même logique :

  • valeur d'usage : c'est la valeur constatée au jour du sinistre après déduction du taux de vétusté
  • valeur de remplacement à neuf : il s'agit de la valeur de votre bien sans la déduction du taux de vétusté

4
Assurance habitation : y a-t-il une franchise à payer pour être indemnisé ?

En terme assurantiel, la franchise correspond à ce qu'il vous reste à payer après l'indemnisation de votre assureur. Elle est souvent déduite de l'indemnisation et son montant dépend de votre contrat d'assurance ainsi que la nature du sinistre. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les conditions particulières où sont précisées l'ensemble des franchises en vigueur.

5
Paris, Alsace, Haute-Loire... : qu'est-ce que l'état de catastrophe naturelle change à mon indemnisation ?

L'état de catastrophe naturel peut être déclaré par arrêté ministériel à la suite de violents orages ou bien des phénomènes climatiques extrêmes (inondations, tremblements de terre ...). Cet aspect réglementaire peut changer à la fois la franchise à payer, mais aussi les délais d'indemnisation. À partir de la publication de l'arrêté, vous disposez de 10 jours pour déclarer le sinistre à votre assureur.

6
Actualités liées aux orages violents : quelques conseils à suivre

Afin d'être plus serein en cas d'orage, il existe des précautions simples qui peuvent limiter les risques de dommages. En plus de la prudence classique, veillez à ce que toutes les fenêtres soient correctement fermées. Pensez aussi à débrancher les multiprises qui peuvent parfois créer une surtension si la foudre tombe à proximité de votre maison. À ce titre, équiper votre maison d'un parafoudre protégera vos appareils électriques en cas de surtension. Sachez qu'il sera remplacé par votre assureur s'il vient à être endommagé par l'orage.

Côté MAIF

Propriétaire, locataire : le contrat d'Assurance Habitation MAIF protège votre logement et vos biens avec de solides garanties en cas de sinistre : incendie, dégât des eaux, foudre, tempête, grêle. 

  • Dès la première formule, en cas d’impossibilité d’occuper votre domicile, MAIF prend en charge si nécessaire les frais de relogement jusqu’à 12 mois et/ou de stockage de vos meubles le temps des travaux.

Sur le même thème

assurance habitation sinistre

Comment déclarer un sinistre habitation ?

Vol, dégât des eaux, incendie... Vous êtes victime d’un sinistre ? Pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation, vous devez le déclarer à votre assureur habitation en respectant les délais impartis et en fournissant des justificatifs demandés.

role expert assurance habitation

Comment se déroule l’expertise en assurance habitation ?

Entre la déclaration d’un sinistre et l’indemnisation du préjudice par l’assureur, il existe une étape cruciale : l’expertise. Lorsque la compagnie d’assurance l’estime nécessaire, elle mandate un expert pour apprécier les dommages subis afin de rédiger un rapport en toute neutralité.

infiltration toiture

Infiltration par la toiture : que prévoit l'assurance habitation ?

Bien assurer son logement peut vous éviter certaines déconvenues, surtout si vous êtes confronté à des infiltrations d'eau par votre toiture. Une tempête, une catastrophe naturelle ou un défaut de construction peuvent conduire à cette situation. Dans ce cas, plusieurs éléments sont à prendre en compte : le champ d'application de la garantie dégâts des eaux de votre assurance habitation, les causes des infiltrations, votre statut de locataire ou de propriétaire…

assurance habitation obligatoire

Est-ce que l’assurance habitation est obligatoire ?

L’obligation d’assurer un logement est très restreinte mais en réalité, l’assurance habitation est une nécessité car elle permet de faire face à des risques et sinistres dont les coûts peuvent s’avérer très importants.