constitution dossier prêt couple

Comment constituer un dossier de prêt immobilier pour la banque ?

constitution dossier prêt couple

Christine Quinet, rédactrice immobilier

5 min


MAJ juillet 2022

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un crédit immobilier auprès de votre banque, il est nécessaire de constituer un dossier très complet, qui attestera de votre capacité de remboursement sur la durée.

1
Soignez votre profil d'emprunteur avant votre demande de crédit immobilier

Comment préparer son dossier pour obtenir un prêt immobilier ?

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, votre banque va se baser sur des éléments objectifs très précis tels que vos revenus, vos charges, votre situation professionnelle… Plus globalement, elle appréciera votre profil emprunteur, à savoir votre santé financière, votre manière de gérer votre argent, bref le sérieux de votre démarche. Un crédit immobilier engage sur la durée ! Avant de vous lancer dans l’achat du bien de vos rêves, nous vous conseillons de veiller à une bonne gestion de vos comptes et à montrer votre capacité à épargner. Cela aidera sans nul doute à convaincre votre banquier, à l’heure de constituer votre dossier de financement.

Le dossier bancaire complet prend forme après la signature du compromis ou de la promesse de vente. Mais il est préférable de consulter votre banquier en amont de tout projet immobilier, afin de vous assurer que votre projet est réaliste, en phase avec le budget susceptible de vous être accordé.

Pour constituer votre dossier bancaire, vous devrez rassembler un certain nombre de pièces justificatives. Toutes sont indispensables. Soyez parfaitement transparent pour ne pas retarder ou compromettre le traitement de votre demande.

Pour optimiser vos chances de voir votre dossier aboutir, confier votre recherche de crédit à un courtier est une alternative à ne pas négliger. Un expert unique s'occupe de tout : de la recherche de crédit à la signature chez le notaire, vous êtes accompagné à chaque étape. Le courtier vous accompagnera dans la constitution de votre dossier et la vérification des pièces justificatives à apporter à votre dossier bancaire.

2
Quels documents apporter pour monter votre dossier de prêt ?

  • Documents personnels : une pièce d’identité valide, un justificatif de situation familiale (copie du livret de famille (pages parents), copie du pacs, certificat de vie commune (ou de concubinage) ou preuve de la communauté de vie par tout moyen (factures, quittances), jugement de divorce (indiquant qui a la charge des enfants)…, un justificatif de domicile (facture du fournisseur d’énergie ou d'eau, avis d'imposition ou certificat de non-imposition, justificatif de taxe d'habitation, attestation ou facture d'assurance du logement), un contrat de travail pour les salariés.
  • Documents relatifs à vos ressources et charges : les trois derniers bulletins de salaire, les trois derniers bilans comptables pour les artisans, commerçants, agriculteurs et professions libérales ou les trois derniers titres de retraite ou de pension, les tableaux d’amortissement des crédits en cours, les attestations d’allocations, les justificatifs de revenus fonciers, financiers, épargne logement, revenus complémentaires…
  • Documents relatifs à votre demande de prêt : le compromis ou promesse de vente signée, le contrat de réservation pour une acquisition d’un bien en état futur d’achèvement, le contrat de construction, les devis de travaux pour l’acquisition d’un logement ancien à rénover, les diagnostics techniques fournis par le vendeur pour un logement ancien, l'attestation de performance énergétique délivrée par le constructeur dans le neuf, un justificatif de demande de prêt conventionné, les éléments relatifs au bien vendu en cas de crédit-relais...

Si le prêt est souscrit en couple, le co-emprunteur doit fournir les mêmes pièces justificatives afin de compléter le dossier bancaire. Les pièces originales sont demandées et restituées après consultation.

3
Calcul du taux d'endettement et plan de financement

La banque va étudier l’ensemble de votre dossier et mesurer en particulier votre taux d’endettement. Le taux d’endettement est un indicateur important que regarde de près la banque. Il ne doit pas dépasser 35% sur une durée maximale de 25 ans, même si des taux plus élevés peuvent dans certains cas être acceptés. En effet, la banque évalue votre reste à vivre, qui peut rester confortable au-delà de ce taux si vos revenus sont élevés. Si l’étude est positive, elle va chiffrer le montant qui peut vous être accordé, et vous proposer un plan de financement. Il tient compte de votre apport personnel, qui correspond à la somme que vous pouvez investir dans votre projet immobilier. Un apport égal à 10 % du montant total emprunté est généralement demandé, mais des prêts peuvent être accordés sans apport personnel.

Être salarié en CDI est un atout supplémentaire pour faciliter l’acceptation de votre dossier bancaire. Si vous êtes en CDD, indépendant ou intermittent, il existe de nombreux arguments pour convaincre votre banquier. Un apport personnel, des revenus stables, une bonne gestion de votre budget sont des points à ne pas négliger.

Refus de la banque.

En cas de refus des banques sollicitées (il est recommandé d'en interroger au moins deux), vous êtes libéré de votre engagement d’achat par la condition suspensive d’obtention du prêt figurant dans le compromis de vente ou le contrat de construction. Dans ce cas, vous devrez tout de même justifier de ce refus auprès du vendeur ou du constructeur dans le délai qui vous est imparti. Un courtier en financement immobilier, intermédiaire entre vous et les organismes de crédit, pourra vous prodiguer des conseils personnalisés et vous aider à faire aboutir votre projet.

 

Bientôt propriétaire ? Pensez à assurer votre futur logement ! Découvrez notre assurance habitation sur mesure. Devis et souscription en ligne.

 

Sur le même thème

frais de courtage

Frais de courtage : quel est le prix d'un courtier immobilier ?

Un projet d'achat immobilier coûte cher et peut prendre du temps. Devant la complexité et les montants engagés, de nombreux particuliers décident de se faire accompagner par des professionnels : c'est notamment le cas des courtiers immobiliers. Si leurs services ont un coût, vous pourriez bien être gagnants sur le long terme. A quoi vous attendre si, comme 40% des Français, vous choisissez de passer par un courtier ?

accord principe banque

Qu'est-ce qu'un accord de principe ?

L'achat d'un projet immobilier est un processus long et complexe. Dans le cas où ils font appel à un organisme de financement, les emprunteurs doivent se soumettre à de nombreuses étapes et examens avant d'obtenir le précieux sésame sous la forme d'une offre de prêt. L'une d'entre elles, et pas des moindres, consiste à obtenir un accord de principe de la part de la banque. De quoi s'agit-il exactement, et quelle est sa valeur juridique ?

prêt relais

Qu’est-ce qu’un prêt relais ?

Le prêt relais permet de financer l’achat d’un futur logement sans attendre d’avoir vendu le bien initial. Il évite ainsi d’avoir à payer deux mensualités de crédit. Les établissements bancaires proposent plusieurs types de montages financiers pour pouvoir réaliser l’opération. Soyez vigilants, le prêt relais a un coût et présente des contraintes.

Comprendre le taux d'un prêt immobilier - logement homme et femme

Qu'est-ce que le taux fixe d’un prêt immobilier ?

Le taux d’intérêt de votre crédit immobilier peut être fixe, variable, ou encore semi-fixe. Le prêt immobilier à taux fixe est le plus couramment accordé par les banques. Gage de sécurité, il donne une visibilité à long terme sur le coût final et les modalités du crédit. Il peut être renégocié ou racheté.

frais de garantie d'un prêt immobilier

Quels sont les frais de garantie d'un prêt immobilier ?

Si vous sollicitez un crédit immobilier, vous devrez vous acquitter du paiement des frais de garantie. Une dépense supplémentaire qu'il faudra prendre en compte dans votre budget. Mais de quoi s'agit-il exactement, et comment les limiter ? Réponse dans notre article.

Couple autour d'une table

Quels sont les principes du prêt à taux zéro (PTZ) ?

Accordé par l’État, le prêt à taux zéro favorise l’accès à la propriété d’un logement neuf ou ancien. Il permet de financer à des conditions avantageuses une partie du projet immobilier. Son montant varie notamment en fonction de la zone géographique.