1. maif.fr
  2. Auto-moto
  3. Conseils sur l'assurance auto
  4. Fonctionnement d'une assurance auto
  5. Assurance auto : qui peut conduire ma voiture ?

Assurance auto : qui peut conduire ma voiture ?

10/2018 - Mis à jour le 26/10/2018 par Claire T.

L’un de vos proches vient de vous demander de lui prêter votre voiture, mais vous ne savez pas si cela est bien légal ? Tout dépendra en fait de votre contrat d’assurance. Explications.

qui peut conduire ma voiture

Qu’est-ce qu’un conducteur principal et secondaire ?

Lors de la signature de votre contrat d’assurance auto, votre assureur mentionnera très certainement la notion de conducteur principal. Il s’agit, en règle générale, du propriétaire du véhicule en question ou de la personne qui conduit le plus souvent le véhicule. Si votre contrat mentionne une clause d’exclusivité, votre voiture pourra n’être conduite que par vous.  

La plupart des contrats d’assurance auto permettent cependant au conducteur principal de désigner plusieurs autres personnes susceptibles de prendre le volant du véhicule au sein du foyer. Conjoint, concubin, enfant, parfois, la liste peut également mentionner un ascendant, voire un colocataire.  

Ces personnes sont dans ce cas identifiées comme conducteurs secondaires, et bénéficieront, en cas d’accident, d’un même niveau de couverture que le conducteur principal. Le montant de la prime d’assurance prendra alors en compte les différentes personnes et leur expérience de conducteur. 

Une franchise supplémentaire ou d’un montant plus élevé peut être prévue au contrat si le conducteur est novice.

Prêt de véhicule ou de volant : suis-je couvert ?

Un ami a besoin que vous lui prêtiez votre véhicule, sur un long trajet vous êtes fatigué et avez besoin de passer le volant, êtes-vous couverts dans ces cas ? 

Certains assureurs exigent d’être prévenus préalablement sous peine d’appliquer une déchéance d’une partie des garanties ou une franchise majorée en cas d’accident.  

D’autres assureurs en revanche, vous permettront de prêter le volant sans déclaration préalable ni surcoût. 

Que se passe-t-il en cas d’accident ?

En cas d’accident impliquant votre automobile, la couverture offerte par votre contrat d’assurance auto s’applique si votre véhicule est conduit par l’un des conducteurs secondaires comme si c’est vous.  

Si c’est un conducteur occasionnel non déclaré qui est au volant de la voiture, les conséquences sont variables selon les contrats d’assurance. 
Certains appliquent une déchéance sur une partie des garanties et ne mettent en œuvre que la garantie de responsabilité civile permettant de rembourser les dégâts causés à autrui en cas d’accident responsable. En revanche, les préjudices subis par le conducteur ne sont pas pris en charge. 

D’autres appliquent une franchise majorée. Certains enfin, couvrent le conducteur occasionnel comme s’il s’agissait d’un conducteur déclaré. 

A noter : Tout accident dont serait responsable le conducteur, occasionnel, secondaire ou principal impactera le coefficient du bonus-malus du conducteur principal déclaré et entraînera de facto une majoration du coefficient et de la cotisation à l’échéance suivante.   

En conclusion, avant de souscrire votre contrat d’assurance, renseignez-vous sur les modalités de couverture, si votre véhicule est conduit par plusieurs personnes de votre foyer ou si vous êtes amenés à le prêter occasionnellement.   

Côté MAIF
  • Les options sont accessibles dans toutes les formules.
  • Même assuré au tiers, vous bénéficiez de garanties étendues.
  • Vous composez votre assurance auto sur mesure.