1. maif.fr
  2. Conducteur secondaire
conducteur secondaire

Comment fonctionne l'assurance auto pour un conducteur secondaire ?

conducteur secondaire

Frédérique Robin, journaliste assurance

4 min


MAJ mai 2022

Vous partagez l’usage de votre voiture avec votre conjoint, vos enfants, un ami ? Certains assureurs peuvent prévoir dans leur contrat la désignation de conducteurs principaux et secondaires en fonction de la fréquence de conduite de chacun. MAIF décrypte pour vous cette différence de statut. 

1
Qu’est-ce qu’un conducteur principal et secondaire ?

Dans le cadre de votre contrat d’assurance auto, il peut vous être demandé de désigner deux types de conducteur :

  • L’un dit « principal » ; 
  • L’autre dit « secondaire ».  

Ces deux statuts se différencient essentiellement par la fréquence et la régularité d’utilisation du véhicule assuré. 
Le conducteur secondaire est celui qui utilisera la voiture moins souvent, moins longtemps et qui réalisera moins de kilomètres chaque année que le conducteur désigné comme principal. 
En ce qui concerne la gestion administrative du contrat, c’est le titulaire du contrat qui est responsable du paiement des cotisations et des déclarations de sinistres.    

A noter : selon les compagnies d’assurance, il n’est pas nécessaire de déclarer des conducteurs secondaires. Le partage d’un véhicule peut éventuellement être couvert par une garantie « Prêt de volant ».   
  

2
Quelle différence entre un conducteur secondaire et un conducteur occasionnel pour l’assurance ?

Du point de vue des assurances, un conducteur « secondaire » se distingue d’un conducteur « occasionnel ».
En effet, contrairement aux conducteurs principaux et secondaires, l’identité du conducteur occasionnel ne fait pas l’objet d’une déclaration auprès de l’assureur.

Un conducteur occasionnel est une personne qui utilise votre voiture de manière très ponctuelle, sur une courte période et pour des déplacements privés. Elle peut être couverte par une garantie « Prêt de volant ». Dans ce cadre, certains contrats prévoient une franchise majorée pour les conducteurs novices à l’origine d’un sinistre responsable. Nous vous conseillons de contacter votre compagnie d’assurance pour faire le point. 

Vérifiez également l’absence de clause de conduite exclusive interdisant l’usage de la voiture à toute autre personne que vous.

3
Pourquoi ajouter un conducteur secondaire sur son assurance auto ?

Si votre compagnie d’assurance distingue conducteurs principaux et conducteurs secondaires, la question ne se pose pas : vous avez l’obligation de déclarer l’identité de toute personne (conjoint, enfant - y compris jeune conducteur -, ami…) dès lors qu’elle est amenée à conduire régulièrement votre voiture

Le conducteur secondaire bénéficie ainsi des garanties prévues au contrat, au même titre que le conducteur principal. Dommages corporels, dommages matériels… : son niveau d’indemnisation est identique. Aucune majoration de franchise n’est appliquée en cas d’accident.

Si vos usages évoluent, et que le conducteur secondaire se met à utiliser le véhicule plus fréquemment que la personne désignée comme conductrice principale, n’oubliez pas de faire évoluer votre contrat au plus vite. Ne pas signaler votre changement de situation pourrait avoir de graves conséquences : conformément au code des Assurances, le non-respect de cette obligation peut être assimilé à une fausse déclaration et vous expose à une sanction (résiliation de votre contrat, refus d’indemnisation en cas d’accident…). 

4
Qui peut-on déclarer en conducteur secondaire ?

Vous pouvez désigner comme conducteur supplémentaire tout membre de votre famille, qu’il s’agisse de votre conjoint(e), de votre enfant (y compris jeune conducteur), ou encore un proche, un ami… 
Nous vous conseillons simplement de choisir une personne dont vous connaissez la conduite, les bonus-malus étant liés au véhicule (et non au conducteur). 

Votre enfant en tant que conducteur novice

En tant que parent, vous avez la possibilité de désigner vos enfants comme conducteur secondaire, surtout s’ils viennent d’obtenir leur permis et qu’ils sont jeunes conducteurs
C’est une solution souvent retenue par les parents : l’expérience de conduite de l’enfant est ainsi prise en compte pour le calcul du bonus-malus, ce qui pourra lui être utile lorsqu’il achètera son propre véhicule et s’assurera à titre personnel.

Votre conjoint(e)

Dans la mesure où il est impossible de désigner deux conducteurs principaux, vous devez impérativement identifier qui utilise le véhicule avec une fréquence moindre au quotidien. 
Pour éviter tout risque de fausse déclaration et difficultés d’indemnisation en cas d’accident, il est essentiel que votre contrat d'assurance reflète la réalité de vos usages. 

Un ami

S’il s’agit d’un prêt ponctuel (le temps d’une soirée ou d’un weekend par exemple), le statut de conducteur occasionnel s’applique si le contrat le prévoit. 
Dans le cas d’une conduite plus régulière (vous vivez par exemple en colocation et vous partagez l’usage d’un véhicule au quotidien), le statut de conducteur secondaire s’impose. 

5
En cas d’accident responsable, qu’en est-il du bonus/malus ?

Comme évoqué plus haut, le bonus/malus (aussi appelé coefficient de réduction-majoration) est lié à la voiture et non au conducteur. 
A ce titre, même s’il est secondaire, un conducteur peut provoquer une majoration de ce coefficient et une hausse du montant des cotisations s’il est responsable d’un accident.

A noter : le conducteur secondaire est soumis aux mêmes obligations que le conducteur principal, notamment en matière d’assurance. En pratique : 

  • Il est tenu de vérifier la présence de la vignette d’assurance sur le pare-brise avant de prendre la route ; 
  • Il doit être en mesure présenter l’attestation d’assurance en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

Côté MAIF

  • Choix de la formule, niveau de franchise, options, vous composez votre assurance auto sur mesure.
  • Les options sont accessibles dans toutes les formules.
  • Même assuré au tiers, vous bénéficiez de garanties étendues.

Sur le même thème

conduire la voiture de quelqu'un d'autre

Assurance auto : qui peut conduire votre voiture ?

Prêt de volant, changement de conducteur lors de longs trajets… différentes situations vous amènent à laisser vos proches conduire votre véhicule. Plusieurs personnes peuvent figurer sur le contrat d’assurance auto et ainsi être assurées pour conduire. Qui peut conduire votre voiture ? Que prévoit votre contrat d’assurance auto ? Quelles sont les conséquences en cas d’accident ? Nous vous aidons à y voir plus clair en matière de prêt de véhicule.

assurance auto tiers étendu

Qu'est-ce que l'assurance auto « tiers étendu » ?

L’assurance auto au tiers étendu se positionne à mi-chemin entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. Elle est une formule intermédiaire destinée à ceux qui veulent limiter leur cotisation tout en bénéficiant de la protection la plus ajustée à leurs usages. Nous vous aidons à évaluer l’intérêt de cette solution. 

Pourquoi l'assurance auto est obligatoire

Pourquoi l’assurance auto est-elle obligatoire ?

Le rôle prépondérant joué par l’automobile dans le quotidien de millions de Français a rendu nécessaire l’élaboration de lois spécifiques. Parmi elles, l’obligation pour tout conducteur de faire assurer son véhicule.

assurance auto quand payer

Quand payer son assurance auto ?

En France, tous les véhicules terrestres à moteur doivent être assurés pour pouvoir circuler sur la voie publique (a minima pour les dommages causés à des tiers). Les contrats d’assurance proposent différents niveaux de couverture pour faire face aux différents risques routiers. La prime d'assurance correspond au prix à payer par l’assuré pour bénéficier d’une couverture d’assurance.

Quel délai pour récupérer son bonus ?

Quel délai pour récupérer son bonus auto ?

Obligatoire depuis 1976, le régime de bonus-malus incite les conducteurs à la prudence. Le principe : faire varier votre cotisation d'assurance en fonction de votre comportement au volant. En cas d’accident responsable, votre cotisation est majorée. Heureusement cela n’est pas définitif puisque plusieurs années sans accident vous permettront de retrouver votre situation initiale, voire même de l’améliorer. 

resilisation assurance auto

Quand et comment résilier son assurance auto ?

Vous souhaitez changer de contrat d’assurance auto ou d’assureur ? La première étape est la résiliation de votre contrat actuel. Si la procédure a été facilitée par les législations récentes (lois Chatel et Hamon), il se peut que des interrogations subsistent : Quels sont les délais pour résilier ? Comment éviter la reconduction tacite de votre contrat ?  À quelle date pouvez-vous envoyer la lettre de résiliation d’une assurance auto ? Nous vous guidons.