Qu'est-ce que l'assurance auto « tiers étendu » ?

03/2022 - Mis à jour le 25/03/2022 par Frédérique ROBIN

L’assurance auto au tiers étendu se positionne à mi-chemin entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. Elle est une formule intermédiaire destinée à ceux qui veulent limiter leur cotisation tout en bénéficiant de la protection la plus ajustée à leurs usages. Nous vous aidons à évaluer l’intérêt de cette solution. 

assurance auto tiers étendu

Définition de l'assurance voiture au tiers étendu

Pour comprendre l’assurance au tiers étendu, il convient tout d’abord de rappeler ce qu’est l’assurance responsabilité civile, communément appelée « assurance au tiers ». Elle désigne l'assurance minimum que doivent obligatoirement souscrire tous les propriétaires d’un véhicule terrestre à moteur, que celui-ci soit en circulation ou en stationnement dans un garage (article L211-1 du code des assurances). Le rôle de cette assurance de responsabilité civile est de couvrir les dommages corporels ou matériels causés à autrui. 
L’assurance auto « au tiers étendu » est, comme son nom l’indique, une assurance qui comprend non seulement la garantie minimale de responsabilité civile mais aussi des garanties supplémentaires. Selon les assureurs, il peut s’agir : 

  • D’une garantie « bris d’éléments vitrés » (pare-brise, glaces latérales, lunettes arrière…),
  • D’une garantie « Incendie »,
  • D’une protection juridique…

Autrement dit, l’assurance auto au tiers étendu se veut un bon compromis entre l’assurance au tiers simple et l’assurance tous risques, la plus complète.
Vous noterez que certains assureurs proposent des « assurances au tiers » qui sont en réalité des assurances au « tiers étendu », puisqu’elles incluent certains services complémentaires à l’assurance responsabilité civile. 

Qu'est-ce que l'assurance auto au tiers ne couvre pas ?

L’assurance au tiers est une formule minimale qui ne couvre pas les dommages corporels et matériels subis par le conducteur et le responsable de l’accident. En cas d'accident, seuls les tiers (dont les passagers du véhicule) sont protégés.  
Lorsqu’il est limité à la seule garantie responsabilité civile, le contrat d'assurance au tiers ne garantit pas non plus les dégâts causés par : 

  • Des catastrophes naturelles,
  • Des incendies,
  • Des vols ou tentatives de vols
  • Des actes de vandalisme (définis comme des actes isolés réalisés par un tiers et dans l’intention de nuire et de détériorer le véhicule assuré) …

En tant qu'automobiliste, ces exclusions sont importantes à prendre en compte pour choisir le type d’assurance le plus adapté à vos besoins.

Quelle différence entre assurance tous risques et tiers étendu (ou tiers plus) ?

Par contraste avec l’assurance au tiers étendu, l’assurance tous risques prévoit une couverture plus large en cas de sinistre, y compris pour les dégâts subis par votre voiture. 
Selon les assureurs, les contrats d’assurance tous risques peuvent couvrir l'ensemble des dommages (matériels, immatériels et corporels) provoqués par une diversité d’événements. Par exemple : 

  • Des catastrophes climatiques et naturelles, 
  • Des catastrophes technologiques et attentats, 
  • Des vols ou tentatives de vol,
  • Des incendies,
  • Des bris d’éléments vitrés,
  • Des actes de vandalisme…

Et cela, que vous soyez ou non reconnu responsable de l'accident. 
Enfin, des offres et services complémentaires peuvent être proposés dans les contrats d'assurance tous risques, tels que :

  • Des solutions d’assistance au conducteur en cas de sinistre (assistance pour des pannes survenues à domicile, véhicule de remplacement en cas de vol…),
  • Des franchises plus ou moins élevées en cas de dommages matériels,
  • Une indemnisation renforcée du véhicule, de ses équipements et accessoires. 

En comparaison, l’assurance au tiers étendu (ou tiers plus) est une assurance intermédiaire entre l’assurance tous risques et l’assurance au tiers.

A partir de quand arrêter d'assurer sa voiture tous risques pour une assurance au tiers étendu ?

Plusieurs critères peuvent être pris en compte pour choisir la meilleure formule d’assurance (au tiers, au tiers étendu ou tous risques). Parmi les principaux : 

  • Votre budget : l’assurance tous risques est bien sûr plus onéreuse que l’assurance au tiers étendu. Ainsi, si vous êtes jeune conducteur et que votre budget est limité ou si vous êtes malussé et que vos primes assurances sont devenues trop élevées, opter pour une protection moins étendue en cas de sinistre peut être un moyen pour vous de réduire vos frais,
  • La valeur et l’ancienneté de votre véhicule : outre la question du tarif, il est essentiel de prendre en compte votre capacité à réparer votre véhicule en cas d'accident ou à vous rééquiper en cas de destruction. Or, le montant de l’indemnisation versée par votre assureur dépend de la valeur de votre voiture. A cet égard, retenez qu’une voiture mise en circulation depuis 10 ans subit généralement une décote de 75% (à l'exception des voitures de collection ou encore de certains modèles de véhicule). Ainsi, selon les cas, l'indemnisation perçue en cas de sinistre pourrait être faible par rapport au montant des primes ou de vos cotisations d’assurance tous risques. 

En résumé, une assurance au tiers ou au tiers étendu peut se révéler plus adaptée si vous avez un véhicule en perte de valeur ou de plus de 10 ans, tandis qu'une assurance tous risques peut être recommandée pour les voitures qui ont une valeur importante. 
A noter : si vous passez d'une assurance tous risques à une assurance au tiers étendu, les économies réalisées sur vos cotisations peuvent vous permettre de souscrire aux garanties complémentaires les plus utiles pour vous et ainsi d’ajuster au plus près votre niveau de couverture. C’est là l’un des principaux intérêts de cette assurance au tiers étendu. 
 

Être assuré au tiers étendu : que se passe-t-il en cas d'accident responsable ?

En cas d’accident responsable, la prise en charge des dégâts occasionnés dépend des garanties comprises dans votre contrat d’assurance. Dans le cadre d’une couverture minimale, seuls les dommages subis par les tiers sont pris en charge. 
Rappelons-le une nouvelle fois : la question qui doit guider votre réflexion est bien celle de votre capacité à vous rééquiper en cas de sinistre (réparation ou rachat du véhicule). N’hésitez pas à contacter votre assureur pour faire le point sur la valeur de votre voiture et l’assurance la plus adaptée à vos besoins.

Côté MAIF
Même assuré en tiers économique, à la MAIF, vous bénéficiez de garanties étendues :
  • une protection corporelle de premier niveau en cas d’accident,
  • une assistance déplacement et rapatriement,
  • grêle, inondation : votre véhicule est couvert.

Vous accédez aussi à des options pour compléter votre couverture selon votre besoin : 

  • l’assistance panne 0km pour être dépanné même en bas de chez vous, 

  • le service véhicule de remplacement en cas de vol, d’accident ou de panne, 

  • l’assurance de vos biens transportés dans votre véhicule. 

Avec la formule tiers enrichie, en complément de ces garanties, votre véhicule est pris en charge lors d’un vol, d’une tentative de vol ou d’un incendie. Même vos éléments vitrés sont couverts quand ils sont endommagés par une projection d'objet (pare-brise, optiques de phares, toit ouvrant transparent...).