1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Guide achat immobilier
  4. Taux
  5. Comprendre le taux fixe d’un prêt immobilier

Comprendre le taux fixe d’un prêt immobilier

09/2020 - Mis à jour le 30/09/2020 par Christine Q.

Le taux d’intérêt de votre crédit immobilier peut être fixe, variable, ou encore semi-fixe. Le prêt immobilier à taux fixe est le plus couramment accordé par les banques. Gage de sécurité, il donne une visibilité à long terme sur le coût final et les modalités du crédit. Il peut être renégocié ou racheté.

Comprendre le taux d'un prêt immobilier - logement homme et femme

Que veut dire un taux fixe ?

Dans le cas d’un prêt à taux fixe, le taux déterminé lors de la souscription du crédit immobilier ne varie pas sur toute la durée du remboursement. L’offre de prêt mentionne le taux d’intérêt, le montant des mensualités, la durée et le coût total du crédit. Elle s’accompagne d’un tableau d’amortissement du prêt jusqu’à la dernière mensualité. Si le taux est fixe, le contrat de prêt peut néanmoins prévoir des échéances modulables. En accord avec sa banque, l’emprunteur a la possibilité de revoir ses mensualités à la hausse ou à la baisse, en fonction de l’évolution de ses ressources. Le taux fixe du crédit s’entend hors assurance emprunteur, laquelle s’ajoute au coût total de l’opération

Les banques empruntent auprès de la Banque Centrale Européenne, et le taux directeur de la BCE détermine en bonne partie le niveau des taux d’intérêt. Votre banque intègre également ses coûts de fonctionnement et sa marge commerciale. Enfin, le taux fixe qui vous est proposé dépend de votre profil de risque.

Quelle est la différence entre un taux fixe et un taux variable (ou révisable) ?

Dans le cas d’un prêt à taux variable, le taux d’intérêt varie en fonction d’un indice de référence, généralement l’Euribor (taux interbancaire de la zone euro), déterminé lors de la rédaction de l’offre de crédit. Il peut varier à la hausse ou à la baisse en fonction des fluctuations de l’indice. Il est répercuté sur le capital restant dû et donc sur les mensualités. L’emprunteur ne peut connaître à l’avance le coût total du crédit.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un taux fixe ?

Un crédit immobilier à taux fixe est synonyme de sécurité. Il permet de gérer sans surprise son budget sur le long terme. Il vous met à l’abri d’une hausse des taux. En revanche, il ne vous permet pas de bénéficier d’une baisse éventuelle, sauf en cas de rachat ou de renégociation du prêt. Le niveau moyen de taux fixe pratiqué par les banques reste actuellement bas et encourage fortement à opter pour ce type de taux. Sur 20 ans, un bon taux se situe actuellement entre 0,95 % et 1,25 %

Le taux semi-fixe

Moins connu que les taux fixe et variable, le taux semi-fixe permet d’obtenir un taux fixe plus avantageux durant les premières années du prêt, avant qu’il ne devienne variable et capé (avec des variations limitées). Cette bascule s’effectue sur une période prévue au contrat, généralement au bout de 5 à 10 ans. La formule mixte du taux semi-fixe est particulièrement adaptée si vous envisagez de revendre votre bien à court terme, avant la bascule en taux variable.

Comment renégocier un prêt à taux fixe ?

Vous avez constaté une baisse des taux et souhaitez en bénéficier. Le code de la Consommation vous donne le droit de renégocier votre crédit immobilier auprès de votre banque, ou de le faire racheter à taux plus avantageux par un autre établissement financier. Il est recommandé de ne se lancer dans une telle opération que si le capital restant dû est élevé et le gain de taux réel. Des frais s’appliquent généralement, qui peuvent être négociés.

Côté MAIF

Simple, rapide et sans engagement.​

Calculez votre capacité d’emprunt avec notre simulateur.​