1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance de prêt
  4. Les métiers à risques
  5. Militaire : quelle assurance de prêt immobilier ?

Militaire : quelle assurance de prêt immobilier ?

10/2018 - Mis à jour le 14/11/2018 par Lucie P.

Un militaire peut être mis face à des risques peu communs pour des civils et fait donc partie des profils à risque pour les assureurs. Quelles conséquences cela peut-il avoir sur l’assurance emprunteur ? Comment trouver une assurance de crédit quand on est militaire ?

assurance pret militaire

Assurance emprunteur : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance de prêt, ou assurance emprunteur, suit plusieurs buts :
  • vous couvrir, vous et votre famille : si vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre crédit immobilier, l’assurance emprunteur prendra le relais ;
  • apporter une sécurité à l’établissement bancaire chez qui vous avez signé le crédit : votre assurance de prêt lui évitera d’être confronté à des impayés.
A savoir : souscrire une assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Dans les faits toutefois, emprunter une somme d’argent élevée sans être assuré relève de l’impossible. Ainsi, si vous avez pour projet de souscrire un prêt immobilier, pour acheter votre résidence principale par exemple, la banque vous demandera une assurance emprunteur, pour couvrir les risques de décès et d’invalidité. On coût dépend de plusieurs facteurs : votre taux d’endettement, votre état de santé, le montant du capital emprunté, le taux annuel du crédit immobilier, etc.
 
Bon à savoir : le choix de l’assurance prêt est totalement libre, tant que vous proposez à la banque un contrat d’assurance qui a au moins les mêmes garanties que celui qu’elle vous a présenté dans le contrat groupe. L’option de passer par une assurance externe est plus communément appelée la délégation d’assurance.

Militaire, un métier à risque

Les militaires font partie des forces armées du pays : ils participent à la sûreté de la Nation. Ils peuvent être rattachés à l’armée de Terre, de l’air, ou encore à la Marine nationale. Les opérations effectuées peuvent être très diverses selon les postes : au sein de l’armée de Terre, on compte ainsi une centaine de spécialités. Néanmoins quel que soit le métier exercé, les militaires ont appris à combattre, à manier une arme et peuvent être mobilisés, à la fois pour réaliser des opérations extérieures, mais aussi pour prendre part aux combats.

Les militaires sont plus à même d’être exposés aux dangers que les civils, ce qui en fait des profils à risque pour les compagnies d’assurance. En raison de ce risque aggravé, il est probable que les assureurs vous appliquent une surprime sur les cotisations de votre assurance emprunteur.
Il reste tout de même rare qu’on refuse de vous assurer sur la seule base de votre profession. En revanche, on vous remettra un questionnaire spécifique, afin de mieux cerner les risques que vous prenez dans le cadre de votre travail.

On vous y posera un certain nombre de questions, pour connaître la division à laquelle vous êtes affectée, votre grade, ainsi que votre métier, si vous êtes susceptible d’être envoyé en zone de combat, ou encore si vous avez une fonction de terrain ou, au contraire, plus administrative. Vos réponses détermineront le degré de risque qui vous sera associé par l’assureur.

A noter : répondez à ce questionnaire le plus précisément possible, afin d’être sûr que l’on vous proposera des garanties adaptées aux risques de votre statut de militaire.

Quelle assurance crédit pour un militaire ?

Quand on est militaire, le meilleur moyen d’obtenir une assurance emprunteur qui réponde à vos besoins est de passer par des assurances externes. A ce titre, la délégation d’assurance est plus intéressante que le contrat groupe (proposée par les banques), car :
  • elle offre des garanties adaptées à votre situation personnelle ;
  • elle revient moins chère car sa cotisation est calculée sur le capital restant dû, et non sur le capital initial, comme c’est le cas pour l’assurance groupe.
Le choix de l’assurance est libre : vous pouvez ainsi passer par une assurance spécialisée, qui vous protégera sur les risques propres à votre activité.
 
Bon à savoir : depuis 2014, la loi Hamon vous permet de changer de compagnie d’assurance au cours de la première année sous contrat. Vous pouvez ensuite changer d’assurance prêt à chaque date anniversaire du contrat (amendement Bourquin).
Côté MAIF
  • Des conseillers spécialisés vous accompagnent.
  • Prise en charge des démarches de résiliation.
  • Un tarif compétitif ajusté à votre situation.