1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance de prêt
  4. Types de pret
  5. Investissement locatif : quelle assurance emprunteur choisir ?

Investissement locatif : quelle assurance emprunteur choisir ?

07/2018 - Mis à jour le 25/07/2018 par Lucie.P

Lors de l’achat d’un bien immobilier pour un investissement locatif, l’assurance emprunteur diffère légèrement de l'acquisition d'une résidence principale : certaines garanties peuvent être allégées ou supprimées. L’important est de privilégier un contrat individuel plutôt qu’un contrat de groupe proposé par l’organisme de crédit, ce qui permet souvent de faire baisser le coût de l’assurance.

investissement locatif et assurance de pret

Qu’est-ce que l’achat pour investissement locatif ?

Un achat pour investissement locatif consiste à acquérir un logement (ancien ou neuf) en vue de le mettre en location. L’investissement dans le neuf est soutenu par différents avantages : 
  • un prêt à taux zéro (sous certaines conditions de ressources) qui peut couvrir jusqu’à 40 % du montant total de l’achat ;
  • la défiscalisation des intérêts d’emprunt ;
  • des dispositifs de défiscalisation (loi Pinel, Censi-Bouvard).
Dans l’ancien, il est possible de bénéficier également de réduction d’impôt dans le cadre du dispositif Malraux, mais uniquement dans des zones de patrimoine historique.

Quelle est la durée d’un prêt pour investissement locatif ?

La durée idéale d’un prêt pour investissement locatif repose sur un bon compromis entre l’endettement et les revenus générés par les loyers du logement. Le remboursement rapide du capital permet d’avoir des taux d’intérêt plus bas, mais fragilise l’emprunteur en cas de difficultés passagères. À l’inverse, un crédit immobilier plus long coûte bien sûr plus cher, mais laisse plus de marge à son budget.

Quelles sont les garanties indispensables pour l’assurance emprunteur ?

Lorsque l’on achète pour louer, les banques, sachant qu’un loyer sera perçu, se montrent plus souples en matière de garanties. Les garanties habituelles seront :
  • la garantie décès ;
  • la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).
A noter: il est possible d’améliorer sa couverture en ajoutant les garanties habituelles ITT (incapacité temporaire de travail), IPP (invalidité permanente partielle) et IPT (invalidité permanente totale) ou même une assurance perte d’emploi. De plus, vous devrez souscrire une assurance spécifique en responsabilité civile pour le logement afin qu’il soit couvert, même s’il n’y a pas de locataire. 

L’assurance de prêt immobilier pour les SCI et SCPI

Dans le cas où le bien est acheté par le biais d’une SCI (société civile immobilière) ou une SCPI (société civile de placement immobilier), l’assurance de prêt est souscrite au nom des associés. Le crédit immobilier doit être garanti dans sa totalité, mais les associés ne sont pas obligés de souscrire à parts égales, il est possible de répartir les quotités de chaque emprunteur selon sa situation personnelle et professionnelle.

Comment choisir son assurance emprunteur ?

Pour choisir son assurance emprunteur, les conseils sont les mêmes que pour un prêt immobilier lié à un logement résidentiel. L’organisme de crédit propose systématiquement une assurance emprunteur associée. Il s’agit d’un contrat de groupe, basé sur des standards d’âge, de situation de risque et qui n’est pas forcément adapté à la situation du ou des emprunteurs. C’est pourquoi faire appel à une délégation d'assurance se révèle plus avantageux. 

Bon à savoir : dans le cadre d’un investissement locatif, le montant de l’assurance de prêt peut être déduit des charges foncières.

Côté MAIF
  • Des conseillers spécialisés vous accompagnent.
  • Prise en charge des démarches de résiliation.
  • Un tarif compétitif ajusté à votre situation.