assurance auto permis étranger

Comment assurer une voiture en France avec un permis étranger ?

assurance auto permis étranger

Frédérique Robin, journaliste assurance

5 min


MAJ juin 2022

En France, tout conducteur d'un véhicule terrestre à moteur a l’obligation d’être couvert par une garantie responsabilité civile. Pour souscrire cette assurance, vous devez détenir un permis de conduire valide. Les règles peuvent varier selon le pays de délivrance de votre permis. MAIF vous aide à y voir plus clair. A noter : si vous êtes en possession d'un permis britannique, soyez attentif à son année de délivrance :

  • Avant 2021 : vous devez vous reporter aux règles applicables aux permis européens
  • 2021 et après : consultez les règles applicables aux permis non européens.

1
Quelle est la validité d'un permis européen en France ?

Vous détenez un permis délivré par l’un des pays membres de l’Union Européenne ou de l’Espace Economique Européen (EEE) ou par le Royaume-Uni avant 2021 ? Vous pouvez conduire sans limitation de durée sur les routes françaises sous réserve de remplir toutes les conditions suivantes :

  • Vous avez l’âge requis en France pour conduire votre catégorie de véhicule ; 
  • Votre permis de conduire est en cours de validité et il ne fait l’objet d’aucune restriction, suspension ou annulation dans son pays de délivrance ; 
  • Avant d’obtenir votre permis de conduire étranger, vous n’aviez pas l'interdiction en France de demander un permis de conduire ;
  • Vous respectez les mentions d’ordre médical inscrites sur votre permis (comme le port de lunettes de vue). 

En pratique, votre permis de conduire européen peut ne plus être valable si, par exemple, vous avez commis en France une infraction au code de la route associée à une perte de points ou une suspension de votre permis. Vous devez dans ce cas demander un échange de votre permis européen contre un permis français. Cette démarche est également obligatoire en cas de perte ou de vol de votre permis européen. Nous détaillons cette procédure plus loin dans la page.
 

A noter : dans le cas spécifique d’une annulation de permis, il vous faut repasser votre permis de conduire. 
 

 

2
Quelle est la validité d'un permis non européen en France ?

Vous venez en France pour les vacances

Vous êtes de passage pour moins de 6 mois (185 jours) ? Votre permis de conduire étranger est valable en France, quel que soit son pays de délivrance, à conditions de respecter les deux impératifs suivants :

  • Votre permis étranger est en cours de validité ; 
  • Il est rédigé en français ou vous en possédez une traduction officielle en français. 

Vous détenez un titre de séjour étudiant

Si vous êtes en France pour vos études, vous avez le droit de rouler avec votre permis de conduire étranger durant toute la durée de votre scolarité, sous réserve de remplir plusieurs conditions :

  • Vous avez l’âge requis en France pour conduire votre catégorie de véhicule,
  • Votre permis étranger est en cours de validité et il ne fait l’objet d’aucune restriction, suspension ou annulation dans son pays de délivrance,
  • Avant d’obtenir votre permis de conduire étranger, vous n’avez pas été sanctionné en France par une annulation ou une invalidation de votre droit de conduire,
  • Votre permis est rédigé en français ou vous en possédez une traduction officielle en français,
  • Vous respectez les mentions d’ordre médical inscrites sur votre permis (comme le port de lunettes de vue),
  • Votre permis vous a été délivré dans votre pays de résidence normale (c'est-à-dire un pays dans lequel vous avez résidé plus de 6 mois). 

Vous prévoyez de rester en France après vos études ? Les règles changent. Dans l’année qui suit l'obtention de votre nouveau titre de séjour, vous devrez : 

  • Soit échanger votre permis de conduire étranger contre un permis français (la marche à suivre est détaillée plus loin),
  • Soit passer l’examen du permis de conduire en France s'il n'existe pas de principe de réciprocité des échanges de permis de conduire avec votre pays.

Vous vous installez en France

Vous prévoyez de résider en France plus de 6 mois (185 jours) ? Les permis de conduire non européens doivent dans ce cas être échangés contre un permis de conduire français. Pour cela, vous disposez d’un an (passé cette première période de 6 mois). 
Durant ce délai d’un an, vous avez le droit de conduire uniquement si vous remplissez les conditions suivantes : 

  • Vous avez l’âge requis en France pour conduire votre catégorie de véhicule ; 
  • Votre permis est en cours de validité et il ne fait l’objet d’aucune restriction, suspension ou annulation dans son pays de délivrance ; 
  • Avant d’obtenir votre permis de conduire étranger, vous n’avez pas été sanctionné en France par une annulation ou une invalidation de votre droit de conduire ; 
  • Vous avez obtenu votre permis avant la date de début de validité de votre premier titre de séjour en France ou la validation de votre visa par l’Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) ; 
  • Vous respectez les mentions d’ordre médical inscrites sur votre permis (comme le port de lunettes de vue) ;
  • Votre permis vous a été délivré par le pays dans lequel vous aviez votre résidence normale (c'est-à-dire un pays dans lequel vous avez résidé plus de 6 mois) avant de venir en France ; 
  • Votre permis est rédigé en français ou vous en possédez une traduction officielle en français. 

Passé ce délai d’un an, votre permis de conduire étranger est périmé. Vous n’avez plus le droit de conduire en France.
A noter : si votre pays ne pratique pas l’échange de permis de conduire avec la France, vous n’avez d’autre choix que de passer l’examen du permis de conduire français.
 

3
Comment faire reconnaître un permis étranger en France ?

Pour pouvoir échanger votre permis, celui-ci doit remplir plusieurs critères :

  • Il vous a été délivré dans un pays qui pratique l'échange réciproque des permis avec la France. Vous en trouverez la liste sur le site service-public.fr,
  • Il est en cours de validité,
  • Il est rédigé en français ou vous en possédez une traduction officielle en français.

Vous devez par ailleurs réunir plusieurs conditions :

  • Vous possédez un titre de séjour en cours de validité, 
  • Vous ne faites pas l’objet d’une suspension, d’un retrait ou d’une annulation de votre droit de conduire dans le pays qui vous a délivré votre permis,
  • Avant d’obtenir votre permis de conduire étranger, vous n’avez pas été sanctionné en France par une annulation ou une invalidation de votre droit de conduire,
  • Vous avez l’âge requis en France pour conduire votre catégorie de véhicule,
  • Votre permis vous a été délivré par le pays dans lequel vous aviez votre résidence normale,
  • Vous respectez les mentions d’ordre médical inscrites sur votre permis (comme le port de lunettes de vue).

Si vous remplissez ces critères, rendez-vous sur le site internet de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Différents documents vous seront nécessaires : justificatifs d'identité, de domicile, de résidence... 
Au terme de la procédure, vous devrez également fournir l’original de votre permis de conduire étranger afin que l’ANTS s’assure de son authenticité. Vous disposerez alors d’une attestation de dépôt sécurisée (ADS) valable 4 mois, qui vous permettra de continuer à conduire en attendant de recevoir votre nouveau permis.
Cette procédure d’échange est gratuite. Une fois délivré, votre nouveau permis est valable 15 ans.
 

4
Puis-je assurer ma voiture avec un permis étranger ?

Comme rappelé en introduction, tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur à l’obligation de souscrire a minima une garantie responsabilité civile (couramment appelée assurance au tiers). 
Si vous êtes en France pour moins de 6 mois, vous devez vérifier avant votre départ que le contrat d'assurance auto souscrit dans votre pays d’origine est bien valable en France. Pour cela, n'hésitez pas à contacter votre assureur ou à consulter votre carte verte ou carte internationale d’assurance automobile : vous y trouverez la liste des pays dans lesquels vous êtes couvert. Deux cas de figure peuvent alors se présenter : 

  • Votre contrat ne s’applique pas en France : la souscription d'une assurance en France s'impose ; 
  • Votre contrat s'applique : il peut être judicieux d’étudier l’étendue des garanties qui y sont incluses. Elles peuvent s'avérer moins couvrantes qu'un contrat souscrit en France. 

Si votre séjour en France excède 6 mois, vous êtes considéré comme résident français. A ce titre, vous devez immatriculer votre voiture en France et souscrire une assurance auto localement.
A noter : si vous n’êtes pas en mesure de justifier d’une assurance en cours ou récente dans votre pays d’origine, certains assureurs peuvent vous considérer comme jeune conducteur et vous appliquer des surprimes éventuelles. 
 

5
Quelles sont les démarches à effectuer pour s'assurer avec un permis étranger ?

Bien que détenteur d'un permis étranger, vous n'avez pas de démarche spécifique à effectuer pour la souscription de votre assurance auto. 
Comme pour tout automobiliste, votre assureur vous demandera de fournir entre autres documents : 

  • une copie de votre permis de conduire en cours de validité,
  • Une copie de votre carte d’identité,
  • Un RIB,
  • La carte grise du véhicule,
  • Un relevé d'information si vous étiez assuré auprès d'un autre assureur. 

A noter : en cas de refus de la part des assureurs, vous avez la possibilité de saisir le bureau central de tarification (BCT). Pour cela, vous devrez comparer le prix des offres d'assurance et identifier celle qui est la plus intéressante pour vous. Sur cette base, le BCT pourra contraindre une compagnie à vous couvrir. 
 

Côté MAIF

  • Le meilleur contrat d'assurance auto, c'est celui qui correspond à vos besoins.
  • Les options sont accessibles dans toutes les formules.
  • Même assuré au tiers, vous bénéficiez de garanties étendues.

Sur le même Thème

assurance auto à l'étranger

Comment fonctionne l'assurance auto à l'étranger ?

Lorsque l'on souhaite partir à l'étranger avec sa voiture, il est nécessaire de s'intéresser au fonctionnement de l'assurance auto hors du territoire français. Validité territoriale, garanties, documents à présenter : voici les principaux points à retenir.

assurance voiture usage professionnel

Usage professionnel ou privé d’une voiture : quelle différence pour l’assurance auto ?

Vous avez besoin d’utiliser votre véhicule personnel pour un ou plusieurs déplacements professionnels ? Selon votre situation, il peut être nécessaire d’ajuster votre contrat et ses garanties pour que votre véhicule soit protégé. Selon les cas, cette responsabilité vous incombe ou peut revenir à votre employeur. Quelle différence entre usage privé et professionnel ? Quelle garantie pour l’usage professionnel d’une voiture ? Le trajet domicile-travail est-il considéré comme un déplacement professionnel ?

assurance location camping car

Quelle assurance pour la location d'un camping car ?

Quand on s'apprête à louer un camping car, il est essentiel d'anticiper la question de l'assurance du véhicule. Au-delà de l'assurance de responsabilité civile, qui est obligatoire, il vous faudra souscrire à une assurance spécifique à ce type de véhicule. Tarifs, garanties, modalités : tour d'horizon des principaux points à retenir.

Quelle est la prise en charge de l'assistance 0 km ?

Évènement imprévisible, la panne de votre véhicule peut vous surprendre, même à proximité de chez vous. Bonne nouvelle : l’assistance 0 km de votre contrat auto peut vous aider. Fonctionnement, paiement ou non des frais de dépannage, choix de la meilleure couverture auto… Nous vous expliquons tout sur la garantie assistance 0 km.

panne autoroute

Que faire en cas de panne sur autoroute ?

Ennui mécanique, pneu crevé, panne d’essence … personne n’est à l’abri d’un arrêt imprévu sur l’autoroute. Voici les bons réflexes à avoir pour rester en sécurité et se faire assister par son assureur dans une telle situation.