1. maif.fr
  2. Auto-moto
  3. Conseils sur l'assurance auto
  4. Les garanties d'une assurance auto
  5. Comment fonctionne la garantie incendie de voiture ?

Assurance auto et voiture incendiée : comment fonctionne la garantie incendie de voiture ?

07/2018 - Mis à jour le 24/07/2018 par Claire T.

Qu’il soit de nature accidentelle ou causé par un acte de malveillance, un incendie provoque des dommages importants à votre véhicule. Pour être indemnisé en cas d’incendie, mieux vaut donc bien choisir son contrat d’assurance auto.

Assurance auto et voiture incendiée

Mon assurance dispose-t-elle d’une garantie incendie ?

Les incendies de voitures sont fréquents : près de 50 000 délits par an sont recensés par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Malgré cela, les contrats d’entrée de gamme ne couvrent que rarement le risque d’incendie. En principe, l’assurance au tiers se contente de prendre en charge les dommages causés à autrui, elle n’assure donc pas votre véhicule en cas d’incendie. 

Pour une meilleure protection, mieux vaut donc se tourner vers les formules au tiers enrichies ou les formules tous risques.  

Dans certains cas, la garantie incendie peut aussi être ajoutée à votre contrat

Ce que couvre la garantie incendie auto

La garantie incendie de votre contrat d’assurance couvre les dégâts causés à votre véhicule, dans deux cas de figure spécifiques :

  • les incendies d’origine malveillante, liés notamment aux actes de vandalisme ;
  • les incendies d’origine accidentelle, consécutifs à un dysfonctionnement technique ou un événement météorologique exceptionnel.
En revanche, si l’incendie a été déclenché par une négligence du conducteur (une erreur de branchement, un défaut d’entretien…), aucune indemnisation ne pourra être envisagée.

Comment être indemnisé si ma voiture a été brûlée ?

Si l’incendie est d’origine malveillante, la première chose à faire est de déposer plainte auprès des autorités de police puis de déclarer le sinistre à votre assureur (certificat de dépôt de plainte à l’appui) dans un délai de 5 jours. Votre assureur fera expertiser le véhicule afin de déterminer l’origine de l’incendie. En effet, près d’une déclaration d’incendie sur cinq relève d’une tentative d’arnaque à l’assurance, d’après la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA). 

En cas de destruction totale du véhicule, le montant de l’indemnisation sera calculé d’après la valeur de remplacement de la voiture, et de son entretien. 
Si les dégâts sont partiels, l’assureur prendra en charge les frais de réparation 

Que faire si mon contrat d’assurance ne me couvre pas contre les incendies ?

Si vous disposez d’une assurance au tiers et que votre véhicule a été entièrement détruit par l’incendie, votre contrat d’assurance auto prendra nécessairement fin. Après avoir prévenu votre compagnie d’assurance, vous serez remboursé de l'éventuel trop-perçu sur vos cotisations.
 
Pour obtenir une aide financière, et si votre contrat ne prévoit pas de garantie « recours » pouvant être mobilisée, vous pourrez : 
  • saisir la commission d’indemnisation des victimes d’infraction (CIVI) ;
  • invoquer la responsabilité de l’Etat.
Côté MAIF
  • En cas de destruction totale de votre véhicule, le montant de l'indemnisation peut être majorée dans les formules tous risques : avec la formule Différence, vous serez indemnisés en valeur d'achat pour un véhicule de moins de 6 mois. Avec la formule Plénitude, le remboursement en valeur d'achat est garanti jusqu'au 4 ans du véhicule. Et au-delà, l'indemnisation est calculée en fonction de la valeur de remplacement, avec une majoration de 20%.
  • La MAIF couvre le risque d'incendie dès la formule au tiers enrichie “Essentiel”