1. maif.fr
  2. Famille et vie quotidienne
  3. Guide anticiper les aléas
  4. Sécuriser l’avenir de vos enfants

Comment sécuriser l’avenir de vos enfants ?

04/2021 - Mis à jour le 26/04/2021 par Karl D.

Quoi de plus naturel que de chercher à sécuriser l’avenir de vos enfants ? Pour accompagner vos protégés dans la sérénité, anticiper leurs futurs projets et surmonter d’éventuels aléas de la vie, des solutions simples et souples sont accessibles. Lorsque vos enfants prendront leur envol peut-être auront-ils besoin d’un coup de pouce d’ordre financier. Les besoins peuvent être importants : le budget moyen d’une année d’études supérieures dépasse les 7 000 €(1). Il faut intégrer les frais de scolarité, le logement, l’alimentation, les transports, l’argent de poche… Même si des aides existent (des bourses par exemple), il vous sera sans doute nécessaire de prévoir et ainsi de ménager l’éventail de choix le plus large possible à vos enfants. Et puis préparer l’avenir, c’est aussi être prêt à surmonter les éventuels aléas de la vie qui pourraient survenir sur votre chemin ou sur celui de vos protégés.

femme avec ses enfants

L’assurance vie : une solution à privilégier

Effectuer un placement financier à destination de vos enfants est une idée qui correspond parfaitement à cet objectif constructif d’anticipation. Dans ce domaine, ouvrir un contrat d’assurance vie se présente comme une solution particulièrement pertinente. Il s’agit d’un moyen d’épargne, vraiment intéressant à partir de huit années de placement. Prévu pour le long terme, il est donc tout indiqué pour les projets d’avenir, prévenir les aléas de la vie et apporter une sécurité supplémentaire à l'avenir de vos enfants.
Face au divers placements disponibles, l’assurance vie présente au moins deux avantages déterminants(2) :

  • sa rentabilité : elle est plus intéressante que celle d’un livret classique par exemple. Au sein de votre assurance vie, vous pouvez moduler le risque. Soit vous choisissez une option très sécurisée ou alors vous acceptez une part de risque pour une rentabilité un peu supérieure en misant sur des produits liés à la bourse,
  • sa souplesse d’utilisation : vous placez les sommes que vous voulez, au rythme de votre choix, en fonction de votre situation du moment. Le placement ne grève pas votre budget au quotidien. Si l’orientation du projet diffère, l’assurance vie permet d’avoir une épargne disponible. Des retraits sont possibles à tout moment sans mettre fin à votre contrat.

En quel nom ouvrir un contrat d’assurance vie ?

Il y a plusieurs façons d’envisager l’assurance vie pour protéger l’avenir de vos enfants. Vous pouvez adapter le placement à votre situation particulière.

Si votre enfant est désigné comme bénéficiaire

Il percevra les fonds au moment de votre décès. Comme la somme n’entre pas dans le calcul de la succession, cela permet d’optimiser les sommes que vous souhaitez lui transmettre. Par ailleurs, le cadre fiscal de ce placement est intéressant, notamment si vous l’avez alimenté avant vos 70 ans. Dans ce cas, l’abattement pour le bénéficiaire, votre enfant en l’occurrence, est de 152 500 €. Il ne sera imposé qu’au-delà de cette somme. Notez que vous pouvez désigner plusieurs bénéficiaires qui profiteront du même avantage fiscal.
L’inconvénient réside dans la nature même du contrat : votre enfant ne pourra jouir des sommes placées qu’au moment de votre décès.

Si vous ouvrez un contrat d’assurance vie au nom de votre enfant

Vous faites fructifier les fonds sans vous soucier d’un plafond de versement : il n’y en a pas.
Votre enfant disposera du capital placé pour lui à partir de sa majorité, il ne risque pas de le dilapider prématurément. Il pourra alors retirer tout ou partie de son argent et apprendre à le gérer. Il sera exonéré de fiscalité jusqu’à 4600 € de retrait par an.
Il faut attendre huit années pour pouvoir bénéficier de l’optimisation fiscale maximum. Voilà pourquoi nous conseillons d’ouvrir le contrat le plus tôt possible afin que votre enfant puisse bénéficier de tous ses avantages de son assurance vie dès sa majorité acquise.

Sources

(1) Le budget annuel d'un étudiant dans le supérieur se situe autour de 7 100 € | Campus France (Juin 2018)
(2) Pourquoi souscrire un contrat d’assurance vie ? | economie.gouv.fr (Janvier 2020)

Côté MAIF

En plus de tous ces avantages pour sécuriser l’avenir de vos enfants, le contrat Assurance vie Responsable et Solidaire MAIF est une solution éthique. Ainsi, vous placez votre argent pour l'avenir tout en ayant un impact positif sur la société : emploi, transition énergétique, finance durable...


Le contrat collectif Assurance vie Responsable et Solidaire a été souscrit par MAIF auprès de MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF. Ce contrat, conçu et géré par MAIF VIE, est proposé par MAIF et MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES.
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9.
MAIF VIE - Société anonyme au capital de 122 000 000 € - RCS Niort 330 432 782 - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9.
Entreprises régies par le Code des assurances.
MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES - Société par actions simplifiée au capital de 6 659 016 € - RCS Niort 350 218 467 - 79038 Niort Cedex 9.
Intermédiaire en opérations d'assurance, intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, conseiller en investissements financiers enregistré auprès de la CNCIF et inscrit au registre unique sous le n° 07031206 (www.orias.fr), titulaire de la carte T n° CPI 7901 2016 000 005 310 délivrée par la CCI des Deux-Sèvres et exerçant sous le contrôle de l’ACPR - 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris cedex 09.
La valorisation de l’épargne sur des supports en unités de compte est soumise à des fluctuations à la hausse ou à la baisse suivant l’évolution des marchés financiers et présente un risque de perte en capital. Ce risque financier est assumé par l’adhérent.