Pourquoi ouvrir une assurance vie quand on est jeune ?

01/2019 - Mis à jour le 09/11/2021 par Nicolas.F

Ouvrir une assurance vie lorsque l’on est jeune, c’est un bon réflexe à avoir pour commencer à épargner. Avant 30 ans, il est déjà temps de se constituer un capital qui – à moyen ou long terme – servira à financer ses projets. L’assurance vie est un placement intéressant, même pour les jeunes. Voici pourquoi.

Pourquoi ouvrir une assurance vie quand on est jeune ?

Parce que l'assurance vie aide à épargner régulièrement et sur la durée

En matière d’épargne, l’idéal est de mettre de l’argent de côté au fil de l’eau, sur une longue durée. Cela permet de se constituer un capital important, sans trop s’en rendre compte en épargnant régulièrement de petites sommes. Pour atteindre cet objectif, l’assurance vie est le placement idéal grâce aux versements programmés. Leur mise en place est rapide et gratuite. Et une fois programmés, ils permettent de mettre de côté un futur apport pour financer un projet.

Bien sûr, il n’est pas vraiment question de penser à sa retraite lorsque l’on a moins de 30 ans. Mais épargner régulièrement sur un contrat d’assurance vie peut aider à financer l’achat d’un premier appartement ou d’une voiture.

Parce que l'assurance vie permet d'investir sur tous les types de supports

L’avantage quand on est jeune, c’est d’avoir du temps devant soi. En ouvrant un contrat d’assurance vie dès que l’on est majeur ou dès que l’on obtient ses premiers salaires, on profite d’une enveloppe pour faire travailler son épargne sur le long terme. L’assurance vie permet en effet de combiner plusieurs supports de placements différents, dans la large palette proposée dans chaque contrat multi-supports. Tous les profils d’investisseur (dynamique, équilibré ou prudent) y trouvent leur compte et peuvent faire fructifier leur épargne sur plusieurs années.

Placé sur un fonds en euros, le capital d’un jeune investisseur prudent ne peut que progresser. Et au fil du temps, les intérêts s’accumulent, sans risque, puisque l’assureur garantit le capital versé sur le contrat. Mais avant 30 ans, il est tout à fait possible de profiter du temps que l’on a devant soi pour investir une partie de son épargne sur des actifs plus risqués et plus rémunérateurs* (actions, obligations...). Avec un profil dynamique, un épargnant peut allouer jusqu’à 80 % de son contrat à ce type de supports. Un profil équilibré sera plus prudent, et se contentera de placer 30 à 40 % sur des actifs risqués.

En investissant jeune, l’avantage est de pouvoir lisser dans le temps la volatilité inhérente aux marchés financiers. A condition de pouvoir conserver son placement pendant plusieurs années, le potentiel de gains est plus important.

* Les montants investis sur les compartiments en unités de compte ne sont pas garantis, mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. L’assureur s’engage uniquement sur le nombre d’unités de compte, et non sur la valeur des unités de compte. Les unités de compte présentent un risque de perte en capital. Ce risque financier est entièrement assumé par l’adhérent. Les performances des unités de compte en actions ou de toute nature doivent donc être appréciées sur plusieurs années en tenant compte de la durée de placement conseillée (moyen à long terme).

Parce que l’assurance vie offre une fiscalité avantageuse après quelques années

La fiscalité des rachats d’assurance vie, récemment modifiée par la flat tax, dépend à la fois de la date d’ouverture du contrat et de sa durée de vie au moment du rachat. Le souscripteur peut choisir une imposition sur le barème progressif de l’impôt sur le revenu, ou être soumis au prélèvement forfaitaire unique.

Voici le tableau résumant la fiscalité à partir du 1er janvier 2018 :

Les intérêts des versements effectués APRES le 27/09/2017 sont soumis à impôt de
Les intérêts des versements effectués APRES le 27/09/2017 sont soumis à impôt de

Rachat sur un contrat d’assurance vie de moins de 4 ans

52.2%
(Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 35% + 17.2% de Prélèvements Sociaux)
Flat tax de 30%
Abattement selon la durée de détention : 50 % de 2 à 8 ans, 65 % à compter de 8 ans

Ou IR
(imposition barême progressif)

Rachat sur un contrat d’assurance vie de 4 à 8 ans

32.2%
(Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 15% + 17.2% de Prélèvements Sociaux)
Flat tax de 30%
(12,8% de Prélèvement Forfaitaire + 17,2% de Prélèvements Sociaux)

Ou IR
(imposition barême progressif)

Rachat sur un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans
Après abattement de 4.600 € pour une personne seule ou 9.200 € pour un couple**

24.7%
(Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 7.5% + 17.2 % de Prélèvements Sociaux)
Jusqu'à 150.000 euros de versements tous contrats confondus (au 31/12/N-1.)
24.7% (Prélèvement Forfaitaire de 7.5% + 17.2 % de Prélèvements Sociaux)

Au-dessus de 150.000 euros versements tous contrats confondus (au 31/12/N-1.)
Flat tax de 30%
(12,8% de Prélèvement Forfaitaire + 17,2% de Prélèvements Sociaux)
Côté MAIF
  • Des formules adaptées à votre profil d’épargnant
  • Un contrat adapté à vos objectifs de placement
  • Une épargne responsable et solidaire qui soutient l’emploi et l’environnement


Le contrat collectif Assurance vie Responsable et Solidaire a été souscrit par MAIF auprès de MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF. Ce contrat, conçu et géré par MAIF VIE, est proposé par MAIF et MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES.
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9.
MAIF VIE - Société anonyme au capital de 122 000 000 € - RCS Niort 330 432 782 - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9.
Entreprises régies par le Code des assurances.
MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES - Société par actions simplifiée au capital de 6 659 016 € - RCS Niort 350 218 467 - 79038 Niort Cedex 9.
Intermédiaire en opérations d'assurance, intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, conseiller en investissements financiers enregistré auprès de la CNCIF et inscrit au registre unique sous le n° 07031206 (www.orias.fr), titulaire de la carte T n° CPI 7901 2016 000 005 310 délivrée par la CCI des Deux-Sèvres et exerçant sous le contrôle de l’ACPR - 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris​ cedex 09.