1. maif.fr
  2. Epargne et patrimoine
  3. Guide constituer patrimoine
  4. Sécuriser son projet d’épargne
enfant qui marche

Comment financer ses futurs projets ?

enfant qui marche

Jean-Philippe Dubosc, journaliste finance

3 min


MAJ mars 2022

L’assurance vie constitue la meilleure solution pour épargner en vue d’acquérir sa résidence principale, financer les études de ses enfants ou préparer sa retraite. Il est conseillé de compléter ce placement par une assurance décès, afin de sécuriser le financement de son projet. 

1
Pourquoi choisir l’assurance vie ?

L’assurance vie n’est pas plafonnée. Le souscripteur peut placer autant d’argent qu’il souhaite dans son contrat. Avec ce placement, il peut facilement se constituer l’apport financier nécessaire pour l’achat de son appartement ou de sa maison, financer les études supérieures de ses enfants ou générer un complément de revenu pour sa retraite. 

D’autant que l’assurance vie est disponible : le souscripteur peut effectuer des retraits appelés « rachat¹ » quand il le veut et du montant de son choix. Le fonds en euros de l’assurance vie offre, en effet, une garantie sur le capital. Quelle que soit l’évolution des marchés financiers, le souscripteur est assuré de retrouver le cumul des versements qu’il a réalisés sur son contrat (amputé des frais de gestion et des éventuels rachats).

2
Comment optimiser son placement ?

Il est recommandé d’ouvrir une assurance vie le plus tôt possible. Cela permet au souscripteur de « lisser » son effort d’épargne dans le temps. Par exemple, il est plus facile d’avoir 40 000 € dans son contrat à 40 ans, si on a commencé à effectuer des versements à 20 ans plutôt qu’à 30 ans. Le souscripteur profite, en outre, de la capitalisation des intérêts annuels. En l’absence de rachat, les intérêts génèrent des intérêts. C’est « l’effet boule de neige ». 

Toujours pour optimiser son assurance vie, il est préférable d’alimenter régulièrement son contrat, surtout s’il intègre des unités de compte. Ces supports étant généralement investis dans des actions, réaliser des versements tous les mois évite de se demander si l’on achète des titres au bon moment. Pour se faciliter la vie, le souscripteur peut opter pour des virements automatiques de son compte en banque sur son contrat d’assurance vie.

3
Pourquoi compléter son assurance vie avec une assurance décès ?

L’assurance décès permet aux bénéficiaires désignés par l’assuré de son vivant de percevoir, au décès de ce dernier, un capital, dont le montant est fixé au moment de la souscription. Ce contrat de prévoyance vient parfaitement compléter l’assurance vie, notamment dans le cas d’un couple avec des enfants. En effet, si l’un des conjoints décède, les revenus du foyer vont baisser et il va devenir difficile pour l’époux, le partenaire de Pacs ou le concubin survivant d’épargner. 

Grâce au capital versé par l’assurance décès, le conjoint va pouvoir faire face aux dépenses courantes. Pour être efficace, le capital doit représenter l’équivalent d’au moins une année de revenu de l’assuré. Par ailleurs, il faut savoir que plus on souscrit jeune une assurance décès et moins la prime, calculée notamment en fonction de l’espérance vie, est élevée. D’où l’intérêt, là aussi, de souscrire une assurance décès en complément de son assurance vie.

Côté MAIF

  • Le contrat Assurance Vie Responsable et Solidaire vous permet de faire fructifier votre argent tout en ayant un impact positif sur la société et l’environnement. Vous épargnez à votre rythme et disposez de votre argent à tout moment, il n’est jamais bloqué¹.
  • L’assurance décès Rassurcap Solutions est une solution pour protéger vos proches des conséquences financières de votre décès. Avec des mensualités qui restent abordables, vous leur garantissez un capital pour faire face financièrement.
1 - En cas de rachat avant 8 ans : imposition des plus-values à 12,8 % + Prélèvements sociaux 17,2 % = 30 %. Pour les rachats après 8 ans : imposition des plus-values au-delà d’un abattement global de 4 600 €/an pour une personne seule et 9 200 €/an pour un couple soumis à imposition commune. Application du PFU à 7,5 % + prélèvements sociaux de 17,2 % = 24,7 %. Une partie des plus-values rachetées après 8 ans est taxée à 12,8 % + prélèvement sociaux 17,2 % = 30 % si l’ensemble des primes versées en assurance vie et en contrat de capitalisation excèdent 150 000 € par contribuable (300 000 € pour un couple). Dans tous les cas ci-dessus, une option globale au barème progressif de l’impôt sur le revenu (IR) est possible.
Le contrat collectif Assurance vie Responsable et Solidaire a été souscrit par MAIF auprès de MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF. Ce contrat, conçu et géré par MAIF VIE, est proposé par MAIF et MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES.
Le contrat Rassurcap Solutions est conçu et géré par MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF, et proposé par MAIF. Les prestations de services du contrat sont mises en œuvre par IMA SERVICES.
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9.
MAIF VIE - Société anonyme au capital de 122 000 000 € - RCS Niort 330 432 782 - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9. Entreprises régies par le Code des assurances.
MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES - Société par actions simplifiée au capital de 6 659 016 € - RCS Niort 350 218 467 - 79038 Niort Cedex 9. Intermédiaire en opérations d'assurance, intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, conseiller en investissements financiers enregistré auprès de la CNCIF et inscrit au registre unique sous le n° 07031206 (www.orias.fr), titulaire de la carte T n° CPI 7901 2016 000 005 310 délivrée par la CCI des Deux-Sèvres et exerçant sous le contrôle de l’ACPR - 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris cedex 09.
IMA SERVICES - Société par actions simplifiée unipersonnelle au capital de 3 553 329 euros - RCS NIORT 430 336 552- 118 Avenue de Paris - CS 40000 - 79033 Niort Cedex 9.

Sur le même thème

conseiller patrimonial

Comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine ?

Les conseillers en gestion de patrimoine ou CGP délivrent des conseils à leurs clients en vue de les aider à mieux gérer leur épargne et à faire fructifier leur patrimoine. Un métier peu connu et pourtant utile, notamment pour certains particuliers.

Couple

Pourquoi et comment se constituer une épargne de précaution ?

Une épargne de précaution est une réserve d’argent que l’on se constitue pour faire face à des dépenses imprévues. Il est recommandé d’épargner en priorité sur un livret l’équivalent de 2 à 3 mois de salaire pour pouvoir en disposer facilement en cas d’urgence et sans contraintes. Compléter cette réserve avec une assurance vie destinée à préparer vos projets permet d’améliorer sur la durée le niveau d’accumulation et le rendement de votre épargne. Votre argent reste disponible à tout moment en cas de besoin.

couple de dos

Devenir propriétaire de sa résidence principale ou investir dans du locatif ?

La plupart du temps, l’investissement immobilier est associé à l’achat de sa résidence principale, éventuellement via la souscription d’un crédit. Mais il peut parfois s’avérer également judicieux de s’engager dans un investissement locatif. Il convient donc de se poser les bonnes questions avant de se lancer.