pourquoi ouvrir une assurance vie

Pourquoi souscrire une assurance vie ?

pourquoi ouvrir une assurance vie

Nicolas.F


MAJ mars 2021

Souscrire un contrat d’assurance vie le plus tôt possible permet d’anticiper votre épargne et de lui donner le temps de fructifier, pour constituer progressivement un capital. L’assurance vie présente de nombreux avantages pour vous aider à réaliser vos projets, à préparer votre retraite ou à transmettre un patrimoine financier.

1
Comment se constituer une épargne et faire fructifier un capital avec une assurance vie ?

L’ouverture d’un contrat d’assurance vie permet de se constituer une épargne. 

Première option : vous programmez des versements réguliers. Par exemple : vous versez 50 € par mois sur une assurance vie pendant 10 ans, avec un rendement moyen de 2 %. Les intérêts s’ajoutant aux primes versées, vous vous retrouverez avec un capital d’environ 6 495 €.

Seconde option : vous êtes déjà à la tête d’un capital et souhaitez le faire fructifier ? L’assurance vie est également un bon placement moyennant le versement d’une prime unique.

Un placement sur un fonds euros offre des rendements moyens moins importants que les fonds en unités de compte, mais l'argent placé est sécurisé à 100 %. En choisissant ce type de fonds, votre capital ne pourra que progresser. Il est toutefois possible d’utiliser les options de transferts (fourgous) ou d’arbitrages programmés pour entrer sur les unités de compte et espérer de meilleurs rendements.

Bon à savoir : les intérêts générés par votre capital placé en assurance vie ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, tant que vous n’effectuez pas de rachat de votre contrat.

2
Quel est l'intérêt d'ouvrir une assurance vie pour préparer sa retraite ?

L’assurance vie est idéale pour préparer sa retraite :

  • Vous pouvez l’alimenter à votre rythme, en fonction de votre capacité d’épargne, par des versements réguliers ou ponctuels.
  • La libération de votre capital peut se faire sous la forme de revenus réguliers ou au coup par coup, selon vos besoins.
  • En cas de décès, le capital de l’assurance vie est transmissible hors succession et le versement de la rente peut être reporté sur le conjoint.

Dans l’optique de se constituer un complément de retraite, il est préconisé de choisir un contrat multisupports, pour espérer de meilleures performances et faire fructifier son épargne. Tout dépend de votre horizon de placement ainsi que du degré de risque que vous êtes prêt à prendre sur les marchés financiers. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre compagnie d’assurance afin de déterminer le profil le mieux adapté à votre situation et à votre projet d’épargne.

Par exemple : si la souscription du contrat se fait vers 40 ans, vous pouvez placer jusqu’à 2/3 de votre épargne sur des supports diversifiés (mais plus risqués) et dont le rendement potentiel est plus intéressant sur le long terme.

3
Comment transmettre son patrimoine grâce au placement dans une l’assurance vie ?

L’assurance vie est un instrument de transmission très avantageux :

  • Les capitaux de l’assurance vie n’entrent pas dans la succession. Il n’y a donc pas de droits de succession à régler pour les personnes désignées dans la clause bénéficiaire :

o avec un plafond de 152 500 € par bénéficiaire ;

o sans limite de plafond, si le bénéficiaire est un conjoint ou un partenaire de Pacs.

L’assurance vie peut s’avérer capitale pour un couple vivant en concubinage. En effet, un concubin n’a aucun droit en matière successorale. Désigner son concubin comme bénéficiaire de son assurance vie permet donc de le protéger financièrement en cas de décès.

Attention : si le souscripteur du contrat décède avant d’avoir désigné un bénéficiaire à son assurance vie, le capital sera réintégré dans l’actif successoral (Code des assurances, article L132-11).

Côté MAIF

MAIF vous propose une gamme d’épargne intégralement solidaire

Avec l’Assurance vie Responsable et Solidaire, vous agissez pour l’emploi et l’environnement :

  • Vous accédez à un fonds en euros labellisé par Finansol, dont 5 % de l’encours est investi dans des projets solidaires.
  • Vous pouvez diversifier votre épargne sur des unités de compte labellisées, qui privilégient l’emploi en France et l’environnement.

Plus de 60 000 emplois ont été créés en France ces 5 dernières années, grâce au Fonds Insertion Emplois Dynamique, en partenariat avec France Active.

La valorisation de l'épargne sur des supports en unités de compte est soumise à des fluctuations à la hausse ou à la baisse suivant l'évolution des marchés financiers et présente un risque de perte en capital. Ce risque financier est assumé par l'adhérent.

Le contrat collectif Assurance vie Responsable et Solidaire a été souscrit par MAIF auprès de MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF. Ce contrat, conçu et géré par MAIF VIE, est proposé par MAIF et MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES.
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9.
MAIF VIE - Société anonyme au capital de 122 000 000 € - RCS Niort 330 432 782 - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9.
Entreprises régies par le Code des assurances.
MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES - Société par actions simplifiée au capital de 6 659 016 € - RCS Niort 350 218 467 - 79038 Niort Cedex 9.
Intermédiaire en opérations d'assurance, intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, conseiller en investissements financiers enregistré auprès de la CNCIF et inscrit au registre unique sous le n° 07031206 (www.orias.fr), titulaire de la carte T n° CPI 7901 2016 000 005 310 délivrée par la CCI des Deux-Sèvres et exerçant sous le contrôle de l’ACPR - 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris cedex 09.

Sur le même thème

definition assurance vie

Qu’est-ce qu’ une assurance vie ?

L’assurance vie est le placement préféré des Français, grâce à sa souplesse et à sa fiscalité avantageuse. Quelles sont les caractéristiques de ce contrat, comment choisir son ou ses bénéficiaires et quel délai de prescription s’applique à l’assurance vie ?

qui peut souscrire une assurance vie

Qui peut souscrire une assurance vie ?

L’assurance vie est un placement financier permettant de se constituer un capital à long terme et de transmettre du patrimoine à des bénéficiaires, avec une fiscalité allégée. Alors, pour qui l’assurance vie est-elle intéressante ? Quelles sont les conditions de souscription et quel est le bon moment pour penser à ce type d’épargne ?

age et assurance vie

Jusqu’à quel âge peut-on souscrire une assurance vie ?

Il est possible d’ouvrir une assurance vie à tout âge. Mais il est important de bien s’organiser, notamment lorsque le seuil des 70 ans approche. En effet : à partir de cet âge, le régime fiscal de l’assurance vie change. Décryptage.

Assurance vie : quelle imposition et comment la déclarer ?

Comment déclarer son assurance vie aux impôts ?

L’assurance vie est le produit d’épargne préféré des Français, notamment pour sa fiscalité avantageuse. Mais lorsqu’il s’agit de déclarer les revenus de son contrat d'assurance vie aux impôts, la démarche peut devenir complexe. Voici comment procéder. 

Assurance vie : un placement disponible ou pas ?

L'assurance vie est-elle disponible rapidement ?

Nombreux sont les épargnants qui se posent la question d’utiliser leur assurance vie pour financer le logement d’un enfant, aider un proche… mais concrètement est-ce possible ? L’assurance vie peut-elle être mise à contribution et avec quelles conséquences ?
Cette idée a la peau tenace : l’assurance vie est bloquée huit ans ! Une vieille rengaine liée en partie à l’histoire fiscale de cette formule, longtemps exonérée d’impôt huit ans après l’ouverture du contrat. Mais aujourd’hui, où le législateur a profondément modifié la donne, l’idée demeure. Notamment sur les documents d’information clef remis aux épargnants avant la souscription.
Période de détention minimum recommandée : 8 ans.