1. maif.fr
  2. Changer le bénéficiaire d'une assurance vie
changer de beneficiaire assurance vie

Comment changer le(s) bénéficiaire(s) de votre assurance vie ?

changer de beneficiaire assurance vie

Nicolas.F


MAJ août 2018

Votre situation a évolué et vous souhaitez changer le ou les bénéficiaires de votre assurance vie ? C’est possible ! Comment révoquer un bénéficiaire ? Comment en désigner un nouveau ? Explications.

1
La désignation du bénéficiaire

Lors de la signature d’un contrat d’assurance vie, le souscripteur désigne un ou des bénéficiaires : ce sont eux qui percevront les sommes du contrat à son décès.
Pour transmettre une partie de votre patrimoine aux personnes de votre choix hors succession et dans un cadre fiscal privilégié, la désignation du bénéficiaire est indispensable car sans bénéficiaire désigné, les capitaux réintègrent la succession du souscripteur et ses héritiers ne bénéficient plus des avantages fiscaux de l’assurance vie.

A savoir : vous avez la possibilité de changer de bénéficiaire autant que vous le souhaitez, tant qu’aucun bénéficiaire n’a accepté le contrat. Le bénéficiaire n’est informé de son état que si vous en prenez l’initiative ou lors de votre décès. Une fois informé, il peut demander à accepter le bénéfice du contrat, de votre vivant ou non.

2
La révocation du bénéficiaire

Une fois le contrat accepté par le bénéficiaire et avec votre accord, vous ne pourrez plus modifier le bénéficiaire. L'acceptation du bénéficiaire est irrévocable si elle a été faite par un accord tripartite entre :
  • le souscripteur (qui est en général également l'assuré) ;
  • l’assureur ;
  • le bénéficiaire acceptant.
Ou par un accord entre souscripteur et bénéficiaire acceptant, notifié à l’assureur. 
Il est cependant possible de changer de bénéficiaire avec son consentement.
 
A savoir : en cas de divorce avant le décès, l’ex-conjoint reste bénéficiaire sous réserve que son nom figure dans la liste et non le simple titre d’époux ou épouse.

3
Démarches pour le changement de bénéficiaire

Dans le cas où le(s) bénéficiaire(s) n’ont pas accepté le contrat, le souscripteur informe simplement l’assureur de sa décision par l'envoi d’une simple lettre. 

Dans le cas contraire, le changement se fait par envoi à l'assureur d’un courrier signé du bénéficiaire précisant qu’il renonce au contrat. L’assuré pourra alors modifier sa clause bénéficiaire.

 

Côté MAIF

  • Des formules adaptées à votre profil d’épargnant
  • Un contrat adapté à vos objectifs de placement
  • Une épargne responsable et solidaire qui soutient l’emploi et l’environnement

Sur le même thème

savoir si beneficiaire assurance vie

Comment savoir si je suis bénéficiaire d’une assurance vie ?

En souscrivant une assurance vie, on peut choisir un ou plusieurs bénéficiaires, qui recevront un capital au décès de l’assuré. Comment savoir si l’un de vos proches vous a désigné comme le bénéficiaire de son assurance vie ? Quelles démarches accomplir pour que le capital vous soit versé ?

divorce assurance vie

Divorce : que devient l’assurance vie du couple ?

L’assurance vie est un contrat d’épargne choisi par de nombreux couples, notamment grâce aux avantages fiscaux qu’il offre en cas de décès au conjoint survivant. Mais, en cas de divorce, à qui revient le capital de l’assurance vie ? Tout dépend du régime matrimonial sous lequel le couple avait choisi de se marier.

nantissement assurance vie

Qu’est-ce que le nantissement de l’assurance vie ?

Le nantissement d’un contrat d’assurance vie sert de garantie à une banque ou à un établissement de crédit. Lors de la mise en place d’un prêt immobilier par exemple, le nantissement remplace une hypothèque ou une assurance de prêt. Voici comment nantir une assurance vie.

retrouver assurance vie

Comment retrouver une assurance vie ?

Savoir si l’on est bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie n’est pas toujours facile. Mais désormais, après le décès d’un souscripteur, les assureurs doivent rechercher les bénéficiaires d’un contrat. Et une loi organise la marche à suivre pour réclamer les fonds.

assurance vie en cas de deces

Que devient l’assurance vie en cas de décès ?

L’assurance vie est plébiscitée par les Français pour ses qualités de produit d’épargne. Mais c’est également un excellent outil pour transmettre un patrimoine. Que devient un contrat d’assurance vie en cas de décès ? Et quelles sont les règles d’imposition ? Éléments de réponse.

Assurance vie qui arrive à échéance

Que se passe-t-il quand mon assurance vie arrive à échéance ?

Un contrat d’assurance vie n’a pas de durée légale et la plupart des assureurs propose des assurances vie avec une date d’échéance à huit ans pour des raisons fiscales, suivie d’une tacite reconduction annuelle. Mais il est possible de prévoir une date d’échéance différente. Que devient le contrat en cas de décès du souscripteur ? Et que faut-il faire pour récupérer son épargne en cas de vie de l’assuré ? Le point.