1. maif.fr
  2. Véhicule et Mobilité
  3. Guide nouvelles mobilités
  4. Assurance trottinette électrique

Assurance trottinette électrique : est-ce obligatoire ?

02/2021 - Mis à jour le 24/02/2021 par Julia T.

Classée dans la catégorie des Engins de déplacement personnel motorisé (EDPM), la trottinette électrique exige un contrat d’assurance. Au minimum, le/la propriétaire doit être assuré(e) en responsabilité civile.

trottinettes

Quels sont les NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels) ?

Appelés aussi Engins de déplacement personnel motorisé (EDPM), les NVEI sont, au même titre que le skate électrique, l’hoverboard, le monoroue ou le segway, dotés d’un moteur. Leur vitesse maximale ne doit pas excéder les 25 Km/h. Au-delà de cette vitesse, ils ne sont tout simplement pas autorisés à circuler.

Quelles sont les assurances pour les EDPM (Engins de déplacement Personnels Motorisés) ?

Face à l’engouement des consommateurs pour les EDPM, la règlementation a dû accompagner le développement de ces nouvelles mobilités. L’objectif étant de protéger chaque citoyen et en première ligne, les utilisateurs d’EDPM eux-mêmes.

Où doivent circuler les trottinettes électriques ?

En achetant une trottinette électrique pour faciliter ses déplacements dans l’agglomération nantaise, Frédéric avait conscience qu’il serait responsable des dommages qu’il pourrait éventuellement causer à autrui. Pour anticiper une malencontreuse aventure, le jeune homme de 31 ans s’est assuré en responsabilité civile afin d’avoir toutes les garanties pour couvrir ses propres dommages en cas d’accident. L’autre cas de figure possible étant de souscrire directement auprès de votre assureur à un contrat spécifique EDPM.
 S’assurer en responsabilité civile est le minimum exigé pour les propriétaires de trottinette électrique. Lorsque vous en empruntez-une en libre-service, assurez-vous bien de détenir une telle garantie. Idem chez les loueurs, vérifiez bien que l’assurance responsabilité civile est comprise avec la location.

Est-il obligatoire d'assurer sa trottinette électrique ?

S’assurer en tant qu’usager est obligatoire, et assurer la trottinette électrique en elle-même est vivement conseillé. Actes de vandalisme, vols, dommages accidentels, cela n’arrive pas qu’aux autres.
Avant de vous lancer dans la souscription de plusieurs garanties, étudiez déjà à la loupe tous vos contrats d’assurance.

Vol

Parce qu’elle peut-être un objet de convoitise, mieux vaut se prémunir contre le vol de la trottinette électrique, surtout si vous n’avez pas d’espace privé pour l’entreposer. Vous pouvez élargir votre couverture à ce type de désagrément causé sur le véhicule dans une formule tous risques.

Casse

Un moment d’égarement et hop, un accident est vite arrivé. En voulant éviter de justesse un obstacle, votre trottinette a percuté un poteau électrique et le guidon s’en souvient. Il s’agit là d’un dommage accidentel et cela peut être couvert à l’aide d’une extension de garantie matérielle. Mais pour que cela reste le plus avantageux pour vous, faites le calcul entre le prix initial de votre trottinette électrique et le prix du remboursement proposé par votre assureur en cas de dommage.

Côté MAIF
  • MAIF assure tous les Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM) : trottinettes électriques, gyropodes, monoroues, hoverboards...
  • Assuré au tiers, vous êtes couvert si vous causez des dommages aux autres et vous bénéficiez même d’un premier niveau d’indemnisation si vous vous blessez lors d’un accident.
  • Avec la formule tous risques, votre engin est couvert en cas de vol, vandalisme, incendie et accident.