Prime vélo électrique : quelles sont les aides à l'achat ?

02/2021 - Mis à jour le 23/02/2021 par Julia T.

Le vélo à assistance électrique gagne du terrain sur le marché du cycle en France. En ville, le VAE est devenu une alternative aux transports en communs. Le prix d’achat reste assez conséquent, mais une myriade d’aides existe pour aider les gens à en acquérir.

Couple en vélo électrique

Qu’est-ce que le bonus vélo ?

Subvention de l'état

Le bonus vélo est une aide à laquelle on ne peut prétendre qu’une seule fois. Cette prime vient en complément d’une aide locale. Si vous avez acquis votre vélo à partir du 1er juin 2020, le montant de la subvention de l’Etat ne peut pas être supérieur au coup de pouce des collectivités, et ce, dans la limite des 200 €.

Quelles sont les conditions d'obtention du bonus vélo à assistance électrique ?

Qui peut bénéficier de la prime vélo ?

Toutes les personnes majeures et domiciliées en France peuvent bénéficier de la prime vélo appelée « Bonus vélo » et délivrée par l’Etat. Il faut aussi avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 € l’année précédant l’achat du cycle.

Quels sont les vélos concernés ?

Les coups de pouce financiers pour l’achat d’un vélo à assistance électrique s’adressent exclusivement au marché du neuf. Le VAE doit être un cycle doté d’un pédalage assisté dont la vitesse atteint les 25 km/h maximum (Article R. 311-1 du Code de la route) et ne doit pas utiliser de batterie au plomb.

Comment obtenir la prime vélo ?

Pour pouvoir décrocher le bonus vélo, il faut entreprendre les démarches dans les six mois suivant la date de facturation du cycle. Ensuite, tout se fait en ligne, sur le site de l’Agence de services et de paiement (ASP) via un formulaire spécifique. Ce dernier doit être dûment complété, signé puis envoyé par courrier à la Direction régionale de l'Agence de services et de paiement (ASP).

Quelles sont les aides locales pour l'achat d'un vélo électrique en 2021 ?

Subvention des collectivités

Face à l’engouement des citoyens(nnes) pour le vélo à assistance électrique, les collectivités territoriales ont décidé de contribuer financièrement à l’acquisition de ce moyen de déplacement. Région, département, communauté d’agglomération ou commune, à tous les niveaux des dispositifs d’aides peuvent être mis en place selon la zone géographique où vous résidez. Il convient donc de bien se renseigner sur le faisceau d’aides qui existe.

Exemple pour Paris

La Ville de Paris soutient le développement des VAE et propose une subvention. L’aide est fixée à hauteur de 33 % du prix d’achat hors taxe et est plafonnée à 400 €.

Exemple pour Lyon

La Métropole de Lyon propose quant à elle à ses habitants une aide de 500 € maximum pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique.

Côté MAIF
  • Les vélos classiques ou à assistance électrique (VAE)* sont couverts par le contrat Assurance Habitation MAIF. Vous bénéficiez d’une garantie responsabilité civile dès la 1ère formule.
  • Vous êtes également couvert contre le vol de vos vélos dans l’habitation assurée**.
  • Dès la formule 2, une option vous permet de couvrir les vélos en cas de vol, bris ou détérioration accidentelle en tous lieux ; ces garanties sont également proposées en inclusion dans la Formule 3**.


* Hors vélos électriques (avançant sans besoin de pédaler, et pouvant dépasser 25 km/h) qui sont des cyclomoteurs. Pour ceux-ci, une assurance spécifique est obligatoire.
** Dans les conditions et limites du contrat.