Quelle assurance pour un speedbike ?

5 min


MAJ novembre 2023

Vous possédez un speedbike ? Ce vélo électrique ultra puissant vous permet de vous dépasser lors de vos sorties sportives. Du fait de sa motorisation, il obéit aux règles du Code de la route relatives aux cyclomoteurs. Il doit obligatoirement être assuré. Zoom sur la couverture des speedbikes.

1
Qu’est-ce qu’un speedbike ?

Découvrez les caractéristiques qui distinguent le speedbike et le vélo à assistance électrique (VAE).

Vitesse 45 km/h maximum autorisée pour un speedbike

Un speedbike est un vélo électrique. Il doit son nom à sa puissance plus importante comparée à un cycle électrique classique. Il est aussi appelé vélo e-speed ou speedelec. 
L’assistance apportée par le moteur fonctionne jusqu’à 45 km/h. Le conducteur peut choisir d’aller plus vite, bien sûr (dans la limite de la vitesse maximale autorisée). Au-delà de 45 km/h, seule la puissance de ses jambes permet d’avancer. Le moteur se coupe et redémarre uniquement si la vitesse descend au-dessous de 45 km/h.

Comme pour les motos, les speedbike ont les freins inversés. Celui de la roue arrière est à gauche du guidon. Le frein avant est à droite du guidon.

Différences avec un vélo à assistance électrique (VAE)

Le VAE (vélo à assistance électrique) et le speedbike sont deux types de vélos électriques. L’assistance du moteur intervient pour les deux cycles uniquement lorsque l’utilisateur pédale. Pour autant, il existe des différences radicales entre speedbike et VAE :

  • L’assistance du vélo à assistance électrique  intervient jusqu’à 25 km/h. Nous l’avons vu plus haut, pour le speedbike, l’assistance intervient jusqu’à 45 km/h.
  • La puissance du moteur du VAE est de 250 W, au maximum. Celle du speedbike peut aller jusqu’à 500 W. Certains vélos très puissants vont au-delà. 
     

Bon à savoir

Les vélos électriques ont fait leur apparition dans le Code de la route en 2014. L’article R 311-1 distingue ces deux types de vélos électriques1 . Le speedbike, du fait de ses caractéristiques techniques, est classé dans la catégorie des cyclomoteurs de 50 cc.

Obligations fixées par le code de la route

Il doit répondre à toutes les obligations fixées par le Code de la route :

  • Le conducteur doit avoir 14 ans, au minimum.
  • Le conducteur doit être titulaire du permis AM (anciennement BSR).
  • Port du casque, des gants et du gilet réfléchissant obligatoire.
  • Immatriculation et assurance obligatoires pour rouler sur la voie publique.
  • Interdiction de rouler sur les voies réservées aux piétons ou sur les pistes cyclables.

2
Est-il obligatoire de prendre une assurance pour un vélo électrique speedbike ?

L’assurance d’un speedbike est obligatoire. Ce n’est pas le cas pour les cycles moins puissants. L’assurance d’un VAE n’est pas requise. L’assurance d’un speedbike doit toujours être visible grâce à la carte verte. Le certificat de l’assureur doit figurer sur le cadre du deux-roues.

Permis et âge du conducteur

Pour rouler en speedbike, les personnes nées après le 1er janvier 1988 doivent disposer d’un permis AM (cyclomoteur de 50 cc), A (moto) ou B (voiture). Les cyclistes nés avant cette date n’ont pas besoin d’un permis spécifique pour rouler en speedbike.

3
Quelles garanties choisir pour assurer son vélo speedbike ?

Le contrat d’assurance d’un speedbike peut comprendre plusieurs garanties.

  • Assurance Responsabilité civile : il s’agit de la garantie de base. Elle permet d’indemniser les dommages causés aux tiers par le speedbike.
  • Garantie contre le vol.
  • Assistance dépannage.
  • Garantie incendie ou explosion.
  • Garantie dommages tous accidents (protection contre les cas d’accidents survenant seul, par exemple).
  • Protection corporelle du conducteur.
  • Garantie des accessoires (casques, gants, rétroviseur, batterie, etc.). 

Les assureurs peuvent proposer différents niveaux de garantie. À vous de choisir le plus adapté à vos besoins.
  

4
Quel est le prix d’une assurance vélo électrique speedbike ?

Le prix de l’assurance d’un speedbike est plus chère comparée à celle d’un VAE. Il s’agit en fait d’un contrat cyclomoteur.

Les prix de l’assurance peuvent varier entre 20 € et 60 € par mois pour une assurance de speedbike. Plusieurs compagnies ont des contrats dédiés ; FMA assurances ou Moto assurances, par exemple.

Pour connaître le prix de l’assurance adaptée à vos besoins, il est essentiel de demander un devis personnalisé à votre assureur.

Côté MAIF

Avant de prendre le guidon, prenez le temps de vous assurer. Notre nouvelle assurance vélo vous offre une protection étendue* : 

  • Vol, casse... même vos accessoires sont couverts.  
  • Crevaison, panne : une assistance sur la route 24h/24 autour de chez vous*
  • Chute, accident : une protection corporelle de premier niveau. 

*Dans les limites et conditions du contrat. Assistance sur la route dans un rayon de1 à 50km de votre domicile (sauf batterie déchargée). 

Sur le même thème

Faut-il souscrire une assurance vélo électrique ?

Même si elle n’est pas obligatoire aujourd’hui pour tous les vélos électriques, souscrire à une assurance vélo électrique est fortement recommandé pour rouler en toute sérénité, d’autant que le prix à l’achat de ce type de vélo, vélo à assistance électrique (VAE) ou Speedbike, s’avère généralement bien plus cher que celui de cycles classiques. Voici donc, pour vous aider, le guide complet pour bien choisir votre assurance vélo.

Accident de vélo et assurance : comment ça marche ?

En ville ou à la campagne, la pratique du vélo n’a jamais été aussi développée. Heureusement, les municipalités aménagent des pistes cyclables. Ce n’est pourtant pas suffisant pour éviter les accidents. Entre cyclistes, avec un piéton ou un véhicule : ils sont vite arrivés. Dans ces situations, êtes-vous couvert par une assurance ? Si, vous aussi, vous vous posez cette question, voici ce que vous devez connaître sur le fonctionnement de l’assurance si vous êtes cycliste.

Le marquage vélo est-il obligatoire ?

En 2018, en France, le ministère de l’Intérieur a enregistré 318 000 vols de vélos. C’est un chiffre constant depuis plusieurs années selon le dernier rapport d’enquête “Cadre de vie et sécurité” de 2019. Pour lutter contre ce phénomène et le recel de bicyclettes, le gouvernement rend l’identification des cycles obligatoire depuis 2021 avec la loi marquage vélo.

Vol de vélo : quelle prise en charge par l'assurance ?

En 2022, il a été recensé 400 000 vols de vélos en France. La pratique est courante. Si vous êtes cycliste, il peut être rassurant de posséder une assurance contre le vol de vélo. D’autant plus si vous utilisez votre cycle pour vous rendre au travail ou pour effectuer vos trajets quotidiens. Une telle protection peut vous aider à prendre en charge le prix d’un nouveau deux-roues. Voici comment fonctionne l’indemnisation des assureurs pour les vols de vélos.

Quelle assurance pour mon vélo-cargo ?

Depuis quelques années, les vélos-cargos se sont imposés dans le paysage de nos villes. Ce type de véhicule écologique permet d’allier la praticité du deux-roues à la capacité de transport d’une voiture. Choisir un tel mode de transport apporte un confort optimal à vos déplacements. Ce type de vélo reste cher à l’achat. Il est donc essentiel de souscrire une assurance pour vélo-cargo pour se protéger contre le vol ou les accidents. Voici comment choisir un assureur pour votre nouveau mode de transport préféré.

Accessoires vélo électrique ou VAE : quel équipement choisir ?

En France, une vente de vélo sur quatre concerne un modèle électrique. Un bon équipement garantit votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Comment équiper son vélo électrique ou VAE (vélo à assistance électrique) ? Quels sont les équipements obligatoires ? Dans cet article, nous vous présentons les meilleurs accessoires pour vélo électrique ou VAE.