Comment assurer une voiture qui ne roule pas ?

02/2019 - Mis à jour le 05/11/2020 par Claire T.

Vous êtes propriétaire d’un véhicule qui ne roule pas et souhaitez limiter au maximum le coût de votre assurance auto ? L’obligation légale de souscrire une assurance vous empêche d’envisager la résiliation de votre contrat. Cela dit, des alternatives telle que l’assurance au tiers sont possibles pour ajuster les garanties de votre formule à votre usage du véhicule. Pour quelle raison l’assurance est-elle nécessaire pour un véhicule non roulant ? Qu’en est-il d’un véhicule stationné dans un garage privé ? Quelles assurances sont adaptées à votre usage ?Nous vous apportons des réponses. 

assurer voiture qui ne roule pas hors circulation

Assurance auto : faut-il souscrire si votre véhicule est hors circulation ?

Souscrire une assurance auto est une obligation légale

Le code des assurances ne fait pas de distinction entre véhicule roulant et non roulant lorsqu’il se trouve sur la voie publique (l’obligation d’assurance de responsabilité civile est liée à la circulation ou au stationnement sur la voie publique L211 1 Code assurance car il peut être impliqué dans un accident avec un tiers – s’il est stationné dans un garage privé il n’y a pas d’obligation). En cas de manquement à cette obligation légale, le propriétaire s’expose à une amende forfaitaire de 500 €, qui peut aller jusqu’à 3 750 € devant le tribunal correctionnel en cas de poursuites.

Doit-on obligatoirement assurer une voiture qui stationne dans un lieu privé ?

Même non obligatoire, l’assurance du véhicule stationné dans un lieu privé, est fortement conseillée. Pourquoi ? Car même à l’arrêt, un véhicule peut provoquer un sinistre. Les risques sont multiples :

  • le risque d’incendie ou d’explosion dû à la batterie ou au carburant ;
  • le risque de collision sur une place de stationnement ;
  • le risque d’accident en cas de vol ou en cas de freins qui lâchent pour un véhicule stationné en côte par exemple ;


À savoir : en cas de vol du véhicule, les dommages provoqués par le malfaiteur pourraient vous êtes imputés. Il est donc fortement conseillé de s’assurer pour couvrir les risques liés à la conservation de votre véhicule.

La solution à moindre coût : l’assurance au tiers

Ne pas désassurer sa voiture mais opter pour des garanties minimales.

Pour réduire le coût de l’assurance d’une voiture qui ne circule pas, il est possible d’opter pour les garanties minimales en choisissant une assurance au tiers. Elle couvre la Responsabilité Civile du propriétaire du véhicule, minimum légal et obligatoire en termes d’assurance auto. Cette garantie couvre les frais liés aux dégâts matériels et corporels infligés à un tiers en cas d’accident responsable. La formule au tiers est l’assurance auto la moins chère.

 

Côté MAIF
  • Si votre véhicule reste immobilisé de manière prolongée, MAIF recommande la formule d’assurance auto la plus économique, VAM Initiale, ou l’assurance à la minute proposée par notre filiale Altima.
  • S’il s’agit d’un véhicule de collection qui roule très peu, votre conseiller MAIF vous proposera un contrat spécifique.