Comment fonctionne l'assurance auto au km ?

06/2021 - Mis à jour le 25/06/2021 par Etienne Thierry-Aimé

Avis aux petits rouleurs, aux automobilistes occasionnels ou aux jeunes conducteurs... l'assurance voiture au kilomètre est faite pour vous ! A qui s'adresse ce type d'assurance ? En quoi consiste-t-elle ? Avantages et inconvénients des différentes offres proposées par les assureurs auto ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l'assurance au km.

assurance auto au km

Comment assurer une voiture au kilomètre ?

Si vous roulez très peu, vous courez moins de risque que si vous parcourez de plus longues distances, c'est logique. Et, c'est pourquoi votre assureur peut vous proposer ce type de formule d'assurance auto au kilomètre. Grâce à ce type de formules, vous pourrez obtenir une réduction substantielle du tarif de votre prime d'assurance sans rien sacrifier pour autant à votre niveau de garantie.

Qu'est-ce que l'assurance auto au kilomètre ?

Comme son nom l'indique, l’assurance auto au kilomètre, connue aussi sous le nom anglais de "Pay as you drive" pour "Payer comme vous conduisez" en français, est une formule d’assurance auto qui permet de payer une cotisation d’assurance auto adaptée au nombre de kilomètres que vous parcourrez réellement avec votre véhicule.  

Il existe sur le marché deux grandes formules d'assurance auto au km :  

1. L'offre au forfait kilométrique 

L'offre au forfait kilométrique est certainement la formule la plus répandue. Au moment de la souscription de votre assurance auto au kilomètre, il vous faut alors définir, avec votre assureur, la distance maximale que vous pensez parcourir en un an. Pour calculer votre cotisation, la plupart des assureurs utilisent des tranches et des barèmes de cotisation prédéfinis, de 6000 km, 7000 km, 8000 km jusqu'à 15000 ou 20000 km.  

2. Le “pay as you drive”  

Deuxième formule d'assurance auto au km que proposent les assureurs, le "pay as you drive". Chaque mois, vous réglez votre prime d’assurance auto en fonction du nombre de kilomètres réellement parcourus. Ainsi, au mois de juillet vous roulez peu par exemple, vous paierez moins. En août, vous roulez plus, vous paierez plus, en fonction des km supplémentaires vraiment parcourus. 

Comment fonctionne l'assurance pour les petits rouleurs ?

Pour ce faire, certains assureurs peuvent vous demander de leur envoyer une photo du compteur de votre véhicule chaque année, à la date d’échéance de votre assurance.  

D’autres assureurs vous fourniront un boitier électronique à laisser dans votre véhicule. Connecté à votre téléphone mobile, il indiquera ainsi à votre compagnie d'assurance le nombre exacts de km que vous aurez parcourus chaque mois.     

Quelles sont les données collectées par les assureurs auto ?

Pour être commercialisées, ces offres avec boitier doivent avoir obtenu, au préalable, l’accord de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).  

Cette dernière encadrant en France la collecte ainsi que l’utilisation des données personnelles afin que la vie privée soit correctement protégée. 

Les compagnies d'assurance ne collectent donc ni n’analysent aucune donnée sur votre comportement de conduite.  

Les données récupérées sont  liées à vos trajets  : 

  • Le nombre de kilomètres parcourus 
  • Les horaires de début et de fin 
  • Leur date 

Que se passe-t-il si je roule plus ou moins que prévu ?

Si vous souscrivez une formule avec forfait kilométrique vous devez suivre avec précaution le nombre de kilomètres parcourus au volant de votre véhicule afin de vérifier que vous ne dépassez pas le kilométrage prévu au contrat. Si vous vous situez en dessous de l'estimation formulée à la souscription, vous aurez droit à une réduction de votre prime d'assurance automobile. La différence pourra vous être alors remboursée. Mais attention, si vous roulez plus qu'indiqué au contrat, vous payerez un supplément.  

Avec le forfait  

Tout dépendra du nombre de kilomètres supplémentaires parcourus. En cas de dépassement minime peu de risques, en cas de dépassement plus important, le prix du km supplémentaire peut alors être majoré, et parfois au prix fort, prenez garde alors aux mentions et modalités prévues au contrat en cas de dépassement du plafond kilométrique. En cas de surplus, certains assureurs peuvent alors vous proposer une "recharge kilométrique", vous permettant temporairement d'augmenter le plafond km de votre forfait pendant l'année. Dans tous les cas, vérifiez bien ce qui est prévu à votre contrat d'assurance. 

Avec le “Pay As You Drive” 

Il n'existe a priori pas de limitation quant au nombre de kilomètres parcourus. Cependant, si vous utilisez très régulièrement votre voiture, ce type d'assurance n'est peut-être pas la plus adaptée à vos besoins. Votre assureur peut alors vous aiguiller vers un contrat auto plus classique, et plus avantageux au vu de votre situation et de vos usages. 

Quelles sont les garanties d'une assurance au kilomètre ?

Dans le cadre d'une assurance auto au kilomètre, la couverture et les garanties sont rigoureusement les mêmes qu'avec une offre classique d'assurance auto. Seul le moyen de régler votre cotisation d'assurance diffère. Vous pourrez ainsi être assuré au tiers comme en tous risques. 

L'assurance au km : pour qui est-elle ?

Ce type d'assurances voiture s'adressent à trois profils de conducteurs.  

1. Les petits rouleurs 

Vous habitez dans une agglomération, et utilisez votre véhicule très rarement la semaine, quelquefois le week-end ou pendant les vacances, vous êtes ce qu'on appelle un petit rouleur, et ce type de paiement est donc parfaitement adapté à votre situation.  

2. Une deuxième voiture  

L'assurance au km peut également s'avérer moins chère et intéressante pour un véhicule d'appoint comme un deuxième véhicule dans une maison de campagne.

3. Les jeunes conducteurs  

Dernier profil qui peut être intéressé par l'assurance auto au km, les jeunes conducteurs. L'assurance au km est une formule idéale pour diminuer le montant de leur prime d'assurance auto, ils ne paieront que le nombre de kilomètres réellement parcourus. 

Mais, attention certains assureurs pourront proposer ces offres sous certaines conditions, comme par exemple, avoir le permis depuis au moins un an.  

Comment bien choisir une assurance lorsque l'on roule peu ?

Comme pour une assurance automobile classique, le calcul de votre prime d'assurance auto au km repose sur trois critères principaux : 

  • Ceux liés à votre voiture, à savoir sa marque, le modèle, sa puissance fiscale…  
  • Ceux liés à son lieu de résidence et de stationnement, la fréquence de son utilisation, le profil des conducteurs secondaires, etc. 
  • Ceux liés à l’usage du véhicule, personnel ou professionnel.
  • Les critères propres à chaque assureur en fonction de la clientèle visée 

Dans le cadre d’une assurance auto au kilomètre, un quatrième critère vient donc s’ajouter : le nombre de kilomètres que vous allez parcourir réellement chaque mois, ou chaque année.  

Avec, à la clé donc, pour les petits rouleurs, des diminutions importantes de tarifs par rapport à une classique d'assurance auto.  

Quels sont les avantages d'une assurance au kilomètre ?

L’assurance auto au kilomètre présente deux principaux avantages : 

1. Un budget d’assurance qui s'adapte à vos usages 

L'assurance auto au km permet de moduler votre prime et de payer un montant de cotisations en fonction de l'usage réel de votre véhicule. Ce qui peut se révéler intéressant si vous êtes un petit rouleur ou que votre véhicule ne sort que très rarement du parking ou du garage. Un dernier cas de figure qui ne vous dispense pas, bien sûr, de l'assurer.  

2. Un niveau de protection garanti 

L'assurance auto au km permet de diminuer son budget assurance tout en conservant un bon niveau de garantie. Si par exemple vous êtes soumis à une surprime. Ce qui est notamment le cas des jeunes conducteurs. L’assurance auto au kilomètre vous permet de bénéficier d'une assurance auto moins chère sans rogner sur le niveau de votre protection. 

Attention, afin de couvrir votre véhicule en stationnement lorsqu'il ne circule pas, les assureurs vont appliquer un forfait fixe mensuel, auquel s’ajoute donc le tarif de vos kilomètres parcourus. Le montant de ce "forfait parking" varie selon les assureurs et sera donc à rajouter aux km parcourus au volant chaque mois. 

Quels sont les inconvénients d'une assurance au kilomètre ?

Si cette formule permet de faire des économies importantes sur sa prime d'assurance sans sacrifier à son niveau de couverture, elle nécessite d'être particulièrement vigilant quant à l’usage que vous ferez de votre véhicule.  

Si vous dépassez régulièrement le plafond de km autorisés vous perdrez les avantages de ce type d’offre. A savoir payer une prime d'assurance calculée au cordeau.  

Au préalable donc, déterminez correctement vos besoins réels avec votre assureur auto. Et, vérifiez bien aussi que votre compagnie d'assurance vous propose de basculer vers une offre plus classique, et à quel prix, en cas de dépassement occasionnel, ou plus régulier, si jamais vous parcouriez plus de km que prévus, sur un mois ou une année.  

Bon à savoir : certaines compagnies d'assurances pourront vous indiquer en quasi temps réel en fonction de vos usages, et des km parcourus chaque mois, si ce type d'offre reste la plus pertinente pour vous. Au besoin, elles vous aiguilleront sur des offres d'assurances plus classiques, et mieux adaptées à vos usages. 

Côté MAIF
  • A la MAIF, si vous roulez moins de 6000 kms par an, vous pouvez faire des économies avec la nouvelle assurance auto au km
  • 3 formules d’assurance auto au kilomètre pour concilier qualité et budget : tiers, tiers + et tous risques
  • Vous pouvez suivre vos trajets et leurs coûts en temps réel via l’application sur votre smartphone.