1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance de prêt
  4. Les métiers à risques
  5. Quelle assurance de prêt immobilier pour un pompier ?

Quelle assurance de prêt immobilier pour un pompier ?

09/2018 - Mis à jour le 27/09/2018 par Lucie P.

Le métier de sapeur-pompier s’expose régulièrement à des risques indéniables en intervention. On parle justement d’une profession à risque, et cela peut avoir un impact sur le financement de son projet immobilier. Quelles conséquences l’exercice d’un métier à risque a-t-il sur l’assurance emprunteur ? Quelles garanties sont importantes pour assurer l’emprunt d’un pompier ?

assurance pret pompier

Assurance emprunteur : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance de prêt est capitale pour vous protéger dans le cas où vous ne seriez plus en mesure de rembourser un crédit. La souscription d’une assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Ceci étant dit, quand la somme empruntée est élevée comme dans le cas d’un prêt immobilier, les banques exigent systématiquement une assurance emprunteur.
Une assurance crédit peut vous protéger dans les cas de figure suivants :
  • Garantie décès : elle protège votre famille si vous veniez à décéder. Le capital restant dû serait alors remboursé par l’assureur. Cette garantie est obligatoire.
  • Garantie invalidité : elle vient en complément de la garantie décès et vous protège dans le cas où vous êtes victime d’une perte totale d’autonomie (PTIA). Il existe des garanties spécifiques selon le degré d’invalidité (permanente partielle, permanente totale).
  • Garantie incapacité temporaire de travail : elle couvre les mensualités lorsqu’un accident de travail se traduit par plus de 90 jours d’ITT.

Pompier : les enjeux du métier

Les missions des pompiers sont multiples : évacuation de personnes en danger, installation de périmètre de sécurité autour d'un accident, administration de premiers soins aux blessés, etc. Par ailleurs, le champ d’application de ces missions est vaste : 
  • prise en charge des accidentés de la route ;
  • lutte contre les incendies ;
  • interventions auprès de particuliers, à domicile ou sur l'espace public ;
  • assistance lors de catastrophes naturelles (inondations, séismes, etc.) ;
  • lutte contre une pollution d'origine chimique, etc.
Pompier est un métier exposé aux dangers, et vous range donc dans la catégorie des profils à risque pour les compagnies d’assurance. Face à ce risque aggravé, il est donc important de signaler sa profession, ce qui pourra faire l’objet d’une étude spécifique d’acceptation à l’adhésion.

Pompier professionnel : comment assurer son crédit immobilier ?

Lors de votre demande d’assurance emprunteur, vous devrez remplir un questionnaire, explicitant les dangers que peut présenter votre activité professionnelle. On peut notamment y retrouver des questions sur la nature des opérations que vous êtes amenées à effectuer, ainsi que leur dangerosité.
Il est essentiel d’apporter des réponses honnêtes, et aussi complètes que possible, afin que vous soient proposées des garanties qui vous protégeront sur tous les aspects des risques de votre profession.

A savoir : un pompier volontaire n’aura pas besoin de répondre à ce questionnaire mais, selon les compagnies d’assurance, il devra sans doute déclarer cette activité.

La marche à suivre pour assurer le prêt d’un pompier

Comment faire pour trouver une assurance qui accepte de couvrir votre prêt immobilier, malgré le risque que le métier de sapeur-pompier représente, sans pour autant payer une surprime prohibitive ?
  • Quand vous contractez un prêt immobilier, l’organisme prêteur vous proposera automatiquement une assurance : c’est l’assurance groupe. Ce type de contrat est collectif et mutualise les risques des assurés. Elle présente une couverture peu adaptée pour les cas particuliers, comme celui d’un professionnel exerçant un métier risqué et a donc de grandes chances de vous coûter cher.
  • L’autre option est de souscrire une assurance externe à votre banque : c’est la délégation d’assurance. C’est vers ce type de contrat d’assurance qu’il est judicieux de vous tourner, car il vous permettra d’être protégé sur les types de risques spécifiques à votre activité.
A noter : depuis la loi Lagarde (2010), vous pouvez choisir librement l’organisme qui va assurer votre emprunt. La loi Hamon (2014) a renforcé cette liberté en permettant de changer d’assurance de prêt au cours de la première année suivant la signature de votre offre de prêt, la loi Sapin II (2018) prolongeant cette possibilité à chaque date anniversaire.
Côté MAIF
  • Des conseillers spécialisés vous accompagnent.
  • Prise en charge des démarches de résiliation.
  • Un tarif compétitif ajusté à votre situation.