1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance de prêt
  4. Risques aggravés de santé
  5. Hypertension : comment obtenir une assurance de prêt immobilier ?

Hypertension : comment obtenir une assurance de prêt immobilier ?

09/2018 - Mis à jour le 27/09/2018 par Lucie P.

Considérée comme un risque aggravé, l’hypertension artérielle peut bloquer l’obtention d’une assurance de prêt immobilier. Il existe toutefois des solutions pour contourner ce problème comme le financement d’une surprime, la délégation d’assurance et la convention AERAS. Explications.

assurance pret hypertension

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

Quelqu’un atteint d’hypertension artérielle (HTA) a une tension haute en permanence, au-delà de 14/9. Si cela peut ne pas l’empêcher de vivre de manière tout à fait normale – 10 à 15 % de la population française est touchée d’après l’Assurance Maladie –, cette pathologie peut avoir des conséquences graves sur sa santé. Une telle pression du sang dans les artères peut toucher :
  • le cœur ;
  • les reins ;
  • les yeux (les artères de la rétine) ;
  • le cerveau.
Insuffisance cardiaque ou rénale, AVC ou anévrisme peuvent résulter d’une hypertension. Pour autant, les personnes atteintes d’hypertension ont tout autant besoin de se faire assurer que les autres quand elles demandent un prêt immobilier. Cette assurance, censée couvrir l’emprunteur pour les garanties décès, perte totale et irréversible d’autonomie, l’invalidité permanente totale et l’incapacité temporaire de travail, sera cependant, plus chère pour une personne atteinte d’hypertension, étant donnés les risques liés à son état de santé.

Hypertension artérielle : un risque aggravé pour les assureurs

C’est pour évaluer ce type de risque dit « aggravé » que les assureurs invitent les emprunteurs à remplir un questionnaire sur leur état de santé. Le cas échéant, ils demandent également de le compléter par des examens supplémentaires.

A noter : ces examens médicaux permettent à l’assureur d’évaluer le supplément de cotisation à payer par l'assuré, appelé surprime.

La délégation d’assurance peut être une solution

En cas de refus, les personnes atteintes d’hypertension peuvent opter pour la délégation d’assurance. Concrètement, cela signifie tout simplement souscrire à une assurance de prêt dans un autre établissement que la banque où l’on emprunte, ou chez un assureur non partenaire de l’établissement bancaire prêteur.

La convention AERAS comme ultime solution

Enfin, la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) est un dispositif conventionnel appliqué automatiquement par l’ensemble des banques et des assureurs qui proposent une assurance emprunteur. Elle permet à une personne présentant au moins un risque de santé aggravé d’obtenir une assurance de prêt

 

Les + MAIF
  • Des conseillés spécialisés vous accompagnent.
  • Prise en charge des démarches de résiliation.
  • Un tarif compétitif ajusté à votre situation.