1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance de prêt
  4. Les métiers à risques
  5. Chauffeur routier : quelle assurance de prêt immobilier choisir ?

Chauffeur routier : quelle assurance de prêt immobilier choisir ?

02/2019 - Mis à jour le 28/02/2019 par Lucie.P

Le métier de chauffeur routier est considéré comme une profession à risque par les assureurs, en  raison des sinistres qui peuvent survenir sur la route ou de la nature de la cargaison. L’exercice de métiers à risques est un préjudice quand on cherche à assurer un prêt immobilier. Quelles conséquences le métier de chauffeur routier peut-il avoir sur l’assurance emprunteur ? Comment trouver un contrat au meilleur prix ?

Chauffeur routier : quelle assurance de prêt immobilier choisir ?

Assurances emprunteurs : quels objectifs ?

L’assurance emprunteur a pour objectif de couvrir le remboursement de votre prêt si vous vous retrouvez dans l’incapacité de le faire. Elle permet donc de vous protéger vous et vos proches, mais aussi l’organisme financier qui vous a octroyé l’emprunt immobilier. L’assurance d’un prêt immobilier présente les caractéristiques suivantes :
  • Elle n’est en théorie pas obligatoire. Ceci étant dit, quand les sommes empruntées sont importantes, comme c’est le cas pour un crédit immobilier, une assurance de prêt est exigée par le prêteur.
  • Les risques couverts peuvent varier selon les contrats : décès, invalidité totale ou partielle, perte d’autonomie, etc. Certains sont optionnels, comme l’assurance perte d’emploi.
  • Le coût de l’assurance de prêt dépend du nombre d’assurés couverts et de l’étendue des garanties choisies. En général, il faut compter entre 0,2 et 0,5 % du capital emprunté, mais son coût atteint généralement le quart voire le tiers du montant global du crédit.
A savoir : la délégation d’assurance permet d’obtenir des garanties sur-mesure à des tarifs plus compétitifs que le contrat de groupe proposé par l’établissement prêteur.

Chauffeur routier : un profil d'emprunteur à risque

Un chauffeur routier est amené à conduire différents types de véhicules – principalement des poids lourds – pour livrer des marchandises. Au-delà de la conduite, il doit également veiller à l’entretien de son véhicule, respecter un planning souvent ambitieux, et gérer le suivi du chargement et déchargement des marchandises. Le métier de chauffeur routier exige d’avoir une bonne forme physique, ainsi qu’une excellente acuité visuelle et auditive. Pour pouvoir exercer cette profession, le chauffeur routier ne doit pas avoir d’antécédents médicaux, cardiaques ou nerveux.
Les compagnies d’assurance rangent les chauffeurs routiers dans les profils de métier à risque, notamment quand ils roulent plus de 15 000 km par an. En tant que professionnels de la route, ils sont plus particulièrement exposés aux risques d’accidents.

 

Questionnaire de l'assurance prêt pour un chauffeur routier

Pour déterminer le degré de risque que représente l’assurance d’un chauffeur routier, l’assureur lui fera remplir un questionnaire dédié. On peut notamment y retrouver les questions suivantes :

  • Combien de kilomètres faites-vous par an dans le cadre de votre profession ?
  • Quel(s) véhicule(s) conduisez-vous ?
  • Quels types de marchandises transportez-vous, et dans quelles quantités ?
  • Avez-vous déjà eu un accident professionnel ?
  • etc.

En fonction des réponses apportées, l’assureur pourra vous assurer au tarif standard, proposer le rachat d’une exclusion de garantie et/ou vous appliquer une surprime, voire refuser de vous assurer.

Important : répondez au questionnaire le plus sincèrement possible, pour avoir une couverture adaptée aux risques auxquels vous êtes exposé.

Côté MAIF
  • Des conseillers spécialisés vous accompagnent.
  • Prise en charge des démarches de résiliation.
  • Un tarif compétitif ajusté à votre situation.