1. maif.fr
  2. Épargne-financements
  3. Conseils sur l'assurance vie
  4. L'assurance vie par besoin
  5. Comment ouvrir une assurance vie à un enfant mineur ?

Comment ouvrir une assurance vie à un enfant mineur ?

08/2018 - Mis à jour le 20/08/2018 par Nicolas.F

Vous souhaitez constituer un capital pour vos enfants ou petits-enfants ? Parmi les différentes options qui s’offrent à vous, l’assurance vie peut s’avérer bien plus intéressante que le livret A. Explications.

ouvrir assurance vie à un enfant mineur

Pourquoi ouvrir un contrat d’assurance vie pour un mineur ?

Souscrire à un contrat d’assurance vie pour un mineur permet de lui constituer une épargne en vue de préparer son entrée dans la vie active ou la poursuite de ses études. Une assurance vie sert également à préparer une succession, en plaçant dans le contrat les sommes destinées à être transmises à ses enfants. L’assurance vie pour un mineur est donc particulièrement intéressante car le capital placé appartient à l’enfant et est transmis « hors donation ». Les parents peuvent retirer les fonds avant les 18 ans de l’enfant.

Quels sont les avantages de l’assurance vie pour un enfant ?

L’assurance vie pour un enfant présente de nombreux atouts, notamment dans une optique de long terme :
  • Vous pouvez l’alimenter à votre rythme, sans plafond de versement.
  • Vous pouvez espérer un rendement bien supérieur à celui du Livret A sur un fonds euros. En 2017, les supports d’assurance vie en euros affichaient 1,80 % net de frais de gestion (source : Fédération française de l'assurance) de rendement, contre 0,75 % pour le livret A.
  • L’assurance vie offre une fiscalité avantageuse, aussi bien en cas de retrait qu’en cas de décès. Au-delà de huit ans de détention du contrat, l’enfant disposera d’une assurance vie dont les plus-values et intérêts seront exonérés d’impôts dans la limite de 4 600 euros par an, 9 200 pour un couple.
  • Les parents gardent le contrôle du capital puisque l’enfant ne peut effectuer un retrait avant ses 18 ans sans leur accord.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Les modalités d’ouverture d’une assurance vie pour mineur sont très simples, l’enfant doit être représenté par ses deux parents ou représentants légaux. Ce sont eux qui apportent leur signature à la demande d’adhésion.

La désignation des bénéficiaires

Par défaut, les parents sont les bénéficiaires de l’assurance vie d’un mineur. Après 16 ans, le mineur pourra désigner pour la moitié de la quotité disponible un bénéficiaire de son choix. Cette désignation se fera par testament. Dès 18 ans, l’enfant obtient les « pleins pouvoirs » sur le contrat ouvert en son nom et peut donc effectuer différentes opérations (versements, retraits...) et modifier la clause bénéficiaire comme il le souhaite.

Les + MAIF
  • Un compartiment en euros garanti solidaire
  • Un soutien apporté à une cause solidaire
  • Une contribution à l'économie responsable et solidaire