Assurance vie : comment bien diversifier son contrat ?

12/2018 - Mis à jour le 17/12/2018 par Nicolas F.

L’assurance vie est un type de placement qui offre de multiples options pour faire fructifier son épargne dans la durée. Chaque profil d’investisseur peut ainsi profiter de la souplesse de l’assurance vie et accéder à diverses classes d’actifs. Voici comment diversifier son contrat.

Assurance vie : comment bien diversifier son contrat ?

Diversifier son assurance vie, comment ça marche ?

Diversifier son assurance vie, c’est accéder à ces différentes classes d’actifs et répartir son épargne en fonction de son projet et de ses horizons d’investissement. Un contrat d’assurance vie est bâti sur un ou plusieurs fonds en euros – un produit sécurisé avec un capital garanti – et/ou des unités de compte, qui permettent de profiter d’un univers d’investissement très large. Avec les unités de compte, il est possible d’investir sur les marchés financiers (notamment via des fonds en actions et obligations), mais aussi sur les marchés immobiliers par le biais de supports tels que SCI ou OPCI.

A savoir : la synthèse des deux donne le contrat d’assurance vie multisupport. Elle permet d’améliorer la performance de son contrat mais n’est pas sans risque.

Quels sont les avantages de la diversification d'un contrat ?

Avec la baisse continue des rendements des fonds en euros, l’assurance vie rapporte chaque année un peu moins si le capital est placé sur ce type de fonds. La diversification est donc une solution pour redynamiser le rendement de l’assurance vie. Sur la durée, le potentiel de rémunération est plus élevé sur des supports en unités de compte.

Répartir son capital sur plusieurs classes d’actifs permet également de réduire son exposition aux risques pesant sur tel ou tel support. Diversifier son épargne sur des actions, obligations, SCPI et OPCI, et sur plusieurs zones géographiques, permet de limiter le risque global de son portefeuille.

De la même façon, une diversification bien construite réduit la sensibilité du contrat d’assurance vie à la volatilité des marchés financiers.

Qui a intérêt à diversifier son contrat d'assurance vie ?

Dans les faits, tout le monde peut diversifier son assurance vie. Bien entendu, un investissement en unités de compte implique une certaine prise de risque, puisque leur valeur varie dans le temps et qu’elle n’est pas garantie par le contrat d’assurance vie. A noter également : les espérances de gains sont plus élevées lorsque les supports sont plus risqués et volatiles. La diversification doit donc être étudiée contrat par contrat, pour chaque profil d’investisseur.

Quel que soit le choix des supports de diversification, il faut garder à l’esprit que les fonds en euros doivent constituer la base de tout contrat. Puisque les capitaux placés dans ces fonds sont garantis, ils permettent de stabiliser le rendement du contrat. La diversification peut alors jouer son rôle pour dynamiser à long terme la performance de l’assurance vie.

Quels conseils de diversification selon chaque profil d'investisseur ?

Des solutions de diversification clés en main existent. Elles sont adaptées aux épargnants novices, qui ne souhaitent pas rentrer dans le détail des modes d’allocation d’actifs. Cela peut passer par la signature d’un mandat de gestion, qui confie à des experts le soin de gérer son contrat. On parle alors de Gestion Pilotée.

Autre possibilité : l’accompagnement dans les choix de gestion du contrat. Selon son profil d’investisseur, l’assuré reçoit des recommandations pour diversifier ses investissements de manière prudente et équilibrée. Libre à lui de les suivre ou de procéder à ses propres choix d’arbitrage. On parle alors de Gestion Conseillée.

Enfin, les profils d’investisseur plus offensifs et plus experts peuvent opter pour une gestion libre et autonome, afin de diversifier eux-mêmes leur contrat d’assurance vie.

Côté MAIF
  • Des formules adaptées à votre profil d’épargnant
  • Un contrat adapté à vos objectifs de placement
  • Une épargne responsable et solidaire qui soutient l’emploi et l’environnement