1. maif.fr
  2. Famille et vie quotidienne
  3. Guide Faire face décès
  4. Se faire accompagner dans le processus de deuil

Comment se faire accompagner dans le processus de deuil ?

10/2021 - Mis à jour le 15/10/2021 par Léa

Que le décès du proche que vous venez de perdre fut plus ou moins attendu, ce dernier laisse souvent place à un choc dont il peut être difficile de se remettre seul. Le deuil est en effet un processus en plusieurs étapes, durant lesquelles trouver le bon accompagnement est souvent précieux. De multiples solutions existent pour traverser plus sereinement ce moment : nous partageons avec vous dans cet article quelques conseils pour faire face aux différentes étapes d’un deuil.

975201066

L’importance de se faire accompagner pour traverser les étapes du deuil

Surmonter le décès d’un proche est une épreuve de la vie qui peut s’avérer longue et douloureuse. Le deuil a été théorisé comme un processus en plusieurs étapes. Le choc tout d’abord, puis un moment dépressif, où les plans physiques et psychologiques peuvent être impactés, et enfin un processus de reconstruction. Cette vision, schématique, n’est évidemment pas applicable de manière universelle.

Chaque parcours de deuil est unique et diffère en fonction de la relation avec le défunt, de l’histoire personnelle et du caractère. Avant de vous faire aider, il est donc important de respecter votre propre rythme et de vous écouter. Le deuil constitue un véritable travail d’acceptation de la perte de l’être cher et d’une réorganisation de la vie au quotidien, marquée par l’absence et les souvenirs.

Pour avancer, faire appel à une personne extérieure possède de nombreuses vertus. Passé la perte immédiate du proche, où vous serez occupé à organiser les funérailles et à effectuer les démarches administratives, et où vous serez souvent entouré de votre famille et de vos amis, une plus grande solitude peut se faire ressentir.

C’est dans ces moments-là que l’écoute et l’attention sont les plus précieuses. Pour cela, une personne professionnelle, extérieure et neutre peut apporter une aide utile, en complément du soutien de l’entourage et des proches.

Faire appel à une association de bénévoles après le décès d’un proche

Pour partager votre vécu et votre peine, vous pouvez trouver au sein d’un groupe de parole l’opportunité de vous exprimer en partageant vos souvenirs, pour entamer le processus de reconstruction. Mis en place par des associations et encadrés par des professionnels de santé, ceux-ci favorisent le processus de cheminement personnel, entouré de personnes traversant les mêmes difficultés que vous. Échanger avec ces personnes extérieures à votre vie est parfois plus facile, en vous libérant de l’appréhension face au regard de proches, ou de la peur de représenter un poids pour ces derniers.

D’autres aides existent également, notamment un suivi individuel proposé par certaines associations au travers d’échanges par email, par téléphone ou encore des promenades, café ou travaux d’écriture.

Pour être accompagné de manière totalement gratuite, vous pouvez trouver en ligne la liste des différents organismes, dont font partie :

Avoir recours à un professionnel de santé pour faire face au deuil

Dans certains cas, le recours à un professionnel de santé et à un accompagnement thérapeutique plus approfondi peut également être conseillé.

Perte de l’appétit, trouble du sommeil, anxiété et culpabilité sont des états pouvant nécessiter l’aide d’un médecin psychiatre. Celui-ci sera le plus à même de vous aider, à travers une prescription médicale ciblée ou une thérapie.

Le dialogue avec un psychologue spécialisé vous permettra également de trouver une écoute et un soutien dans la traversée de votre deuil. Celui-ci peut être vécu comme un traumatisme, et nécessite donc un travail intérieur de long terme pour mieux comprendre et accepter vos émotions.

Au quotidien, vous inscrire à des activités sportives, artistiques ou autres peut vous aider à extérioriser vos émotions. Tout en vous aidant à reprendre le fil de votre vie, cela peut contribuer à votre bien-être.

Enfin, d’autres méthodes comme la sophrologie ou la thérapie par l’art peuvent vous être utiles dans le processus de guérison. Enfin, une aide à domicile comme un employé de ménage, un infirmier, ou encore un auxiliaire de vie peut, si vous en avez la possibilité, assurer une présence en plus d’apporter une aide au quotidien.

Côté MAIF

L’assurance obsèques Sollicitudes et l'assurance décès Rassurcap Solutions prévoient un accompagnement téléphonique pour aider les proches du défunt dans les étapes du deuil.

Le contrat collectif Sollicitudes a été souscrit par l'Association Solidarité Autonomie et Prévoyance (ASAP) auprès de MAIF et MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF.
Ce contrat, conçu par MAIF et MAIF VIE, est géré par MAIF VIE pour compte commun et proposé par MAIF.
Le contrat Rassurcap Solutions est conçu et géré par MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF, et proposé par MAIF. Les Prestations de services du contrat sont mises en œuvre par IMA SERVICES.
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9.
MAIF VIE – Société anonyme au capital de 122 000 000 € - RCS NIORT 330 432 782 - CS 90000 - 79029 Niort Cedex 9.
Entreprises régies par le code des assurances
IMA SERVICES - Société par actions simplifiée unipersonnelle au capital de 3 553 329 euros - RCS NIORT 430 336 552 -118 avenue de Paris - CS 40000 -79033 Niort Cedex 9.
ASSOCIATION SOLIDARITÉ AUTONOMIE ET PRÉVOYANCE (ASAP) - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9.

Sources  :
Fin de vie soins palliatifs, « l’accompagnement du deuil »
Fédération européenne vivre son deuil « l’accompagnement et le déroulement du deuil » 04/12/2014
Comitam obsèques