Coût souscription assurance obsèques

Quel est le coût d’une assurance obsèques ?

Coût souscription assurance obsèques

Pierre V.

7 min


MAJ août 2018

Le prix d’une assurance obsèques dépend de la somme que vous souhaitez laisser à votre famille pour financer vos obsèques, mais pas seulement. Alors, quels facteurs peuvent influer sur le coût de la convention obsèques ? Comment choisir le type de cotisations à verser ?

1
Assurance obsèques : définition et utilité

La convention obsèques vous permet à la fois de laisser à vos proches une somme d’argent qui financera vos obsèques, mais aussi de leur confier vos volontés quant à l’organisation des funérailles. Ce type de contrat oblige les bénéficiaires à utiliser le capital au financement des obsèques du souscripteur décédé.

Selon votre objectif, vous pourrez opter pour :
  • un contrat obsèques en capital : ce type de contrat permet de laisser à votre famille un capital décès garanti, qui pourra être utilisé pour le financement de vos obsèques, et uniquement dans ce but (sauf l’éventuel reliquat qui sera restitué aux bénéficiaires et libre d’utilisation). De plus, ce contrat vous laisse libre de choisir le déroulement des obsèques ainsi que le prestataire funéraire. Il comprend souvent un service d’accompagnement des proches aux démarches administratives et juridiques.
  • un contrat en prestations : celui-ci offre en plus la possibilité d’anticiper la préparation de vos obsèques, accompagné par une entreprise de pompes funèbres, désignée à l’avance et de façon définitive. 

Concrètement, à votre décès, le bénéficiaire que vous avez désigné dans le contrat touchera un capital décès garanti qui lui servira à payer vos funérailles.  

A noter : le coût des obsèques en France dépend du mode de sépulture choisi et des prestations spécifiques demandées (caveau, pierre tombale, etc.). Les prix varient de 1 350 € à plus de 7 900 €, avec une moyenne de 3 986 € pour une crémation et 3 815 € pour une inhumation, d’après l’UFC Que Choisir (étude d’avril 2019).

2
Contrat d’assurance obsèques : quel coût ?

Le coût d’une assurance obsèques peut vous coûter quelques dizaines d’euros par mois, mais elle dépend de plusieurs facteurs :  
  • Le montant du capital : selon ce que vous souhaitez pour vos obsèques, vous ne choisirez pas le même capital décès garanti.
  • L’âge de souscription : plus vous souscrivez tôt, plus le coût de l’assurance sera intéressant. En général, on commence à se poser la question d’une convention obsèques vers 50/60 ans, mais il est possible d’en souscrire une jusqu’à 80 ans passés.
  • Le montant et la durée des cotisations : plus vous cotisez longtemps, plus le montant des cotisations sera faible.
  • Le nombre de personnes pour qui le contrat obsèques est souscrit : selon les assureurs, il est en effet possible de souscrire une assurance obsèques conjointe avec votre époux(se).
  • Le type de contrat : contrat viager ou contrat temporaire. Avec un contrat viager, le financement de votre contrat se fera jusqu'à votre décès. Avec un contrat temporaire, la durée de paiement de votre contrat est définie lors de la souscription de votre contrat. 

3
Types de primes d’une convention obsèques : quel impact sur son coût ?

Comme nous l’avons vu, le montant et la durée des cotisations a une incidence directe sur le coût de l’assurance obsèques. Il existe 3 types de versements possibles :
  • Versement d’une prime unique : une seule cotisation est versée, au moment de la souscription du contrat. En optant pour ce type de versement suffisamment tôt, cela laisse le temps au capital de fructifier.
  • Versements viagers : les cotisations viagères sont celles qui sont les plus faibles. En contrepartie, vous versez des primes jusqu’à votre décès. Il est donc important de ne pas opter pour ce type de versements trop tôt, pour ne pas se retrouver à cotiser à fonds perdus.
  • Versements temporaires : avec ce type de versements, vous pouvez choisir sur combien de temps payer des primes selon les contrats (5, 10, 15 ou 20 ans par exemple). Plus vous choisissez une durée longue, plus le montant des cotisations sera faible.
A noter : la périodicité des cotisations se décide au moment de la souscription du contrat d’assurance et ne peut plus être modifiée. Les cotisations peuvent être mensuelles, ou trimestrielles (et plus à la marge, semestrielles ou annuelles).

Côté MAIF

  • Dans l’intérêt de l’assuré, MAIF ne propose qu’une seule modalité de versement : le versement temporaire, plus avantageux financièrement. L’assuré choisit la durée de versement : 5 ou 10 ans.
  • En choisissant l’assurance obsèques Sollicitudes, vous pouvez souscrire dès l’âge de 40 ans et jusqu’à 80 ans. Plus vous souscrivez jeune, plus faible sera votre cotisation.
  • Le contrat MAIF intègre des garanties d’assistance et une aide aux démarches administratives. L’assuré est libre de désigner ou non un prestataire pour l’organisation de ses funérailles. Il peut également laisser ses dernières volontés.
  • Lors d'une adhésion conjointe, si le premier décès intervient avant la fin des prélèvements, le solde restant de la cotisation du conjoint survivant n’est plus à payer.

Sur le même thème

Capital à prévoir pour l'assurance obsèques

Quel montant prévoir pour une assurance obsèques ?

Avant de signer un contrat en capital ou en prestations personnalisées à même de financer par anticipation ses obsèques en toute sérénité, le souscripteur doit, pour épargner ses proches au maximum, s’informer et calculer le montant du capital à investir en fonction d’une multitude de critères comme le choix entre inhumation ou crémation.

Rachat d'une assurance obsèques : comment faire ?

Rachat d’une assurance obsèques : comment faire ?

En cours de contrat, le titulaire d’une assurance obsèques a le droit de racheter son contrat. Mais dans ce cas, que deviennent les cotisations déjà versées ? Et que deviennent les garanties prévues ? Tour d’horizon des possibilités offertes pour procéder au rachat d’une assurance obsèques.

Choix bénéficiaire contrat obsèques

Quel bénéficiaire choisir dans un contrat obsèques ?

Toute personne qui souscrit à un contrat d’assurance obsèques doit désigner un bénéficiaire, lequel sera chargé de recevoir le montant du capital garanti lors du décès et de financer ou d’organiser les obsèques. Comment est-il désigné ? Quelles sont ses missions ? A quelle information a-t-il accès ?

Rapatriement de corps et assurance obsèques

Rapatriement de corps et assurance obsèques

Décès lors d’un déplacement à l’étranger ou volonté de reposer dans son pays d’origine, les cas de rapatriement de corps dans un autre pays que celui du décès ne sont pas rares. Quelles démarches sont liées au décès d’un proche à l’étranger ? Que propose l’assurance obsèques pour vous accompagner et vous aider dans ce processus délicat et coûteux ?