Comment investir dans une forêt ?

Mathilde Hardy, rédactrice patrimoine

11 min


MAJ juin 2023

Vous souhaitez mettre un peu de chlorophylle dans votre portefeuille mais vous ne savez pas comment faire ? Dans la catégorie des placements dits atypiques, l’investissement dans une forêt en France est certainement celui qui correspond le mieux aux aspirations de notre époque : durable, écoresponsable, fiscalement avantageux. Comment investir dans une forêt ? Découvrez nos réponses.

1
Pourquoi investir en forêt ?

Les raisons d’investir dans une forêt sont diverses. 

Diversifier son patrimoine

C’est un investissement de diversification qui est décorrélé de la volatilité des placements financiers classiques et de l’immobilier. 

Miser sur un placement vert et durable

Investir dans une forêt vous permet de prendre des critères extra financiers en considération, c’est-à-dire des critères autres qu’économiques. Votre investissement est respectueux de l’environnement et responsable. Il apporte un sens à votre placement.

Tout en misant sur la préservation de la biodiversité, l’investissement sur la forêt est également durable sur le plan économique et social puisque la filière bois représente en France environ 400 000 emplois.

L’investissement forestier peut également être considéré comme une valeur refuge du fait de sa nature même qui exige un engagement de long terme, vous investissez pour une durée minimum de 10 à 20 ans, et des prix de marché qui suivent généralement l’inflation.

Bon à savoir

A la MAIF le fonds euros du contrat Assurance vie Responsable et Solidaire est investi depuis juin 2022 dans le fonds MAIF Forêts qui achète et gère des forêts labelisées par au moins un des labels FSC ou PEFC.

Ainsi vous contribuez au développement durable de forêts françaises et européennes (12 forêts représentant 4 394 hectares début 2024). Celles-ci sont sélectionnées selon des critères financiers et extra financiers exigeants comme :

  • la résistance des espèces d’arbres face au dérèglement climatique,
  • les pratiques de gestion responsables (prélèvements sélectifs, interdiction de coupe rase),
  • et la sélection des partenaires qui gèrent ces forêts.

2
Quel est le montant minimum pour investir dans une forêt ? 

La valeur des forêts sur le territoire métropolitain est variable selon les massifs, la qualité de la parcelle et sa situation, la valeur du foncier. 

Le ticket d’entrée pour investir dans une forêt se situe entre 5 000 et 40 000 €. 

À noter qu’en 2022...

Le prix moyen d’un hectare de bois était estimé à 5 374 € (Forêt patrimoine et le Comité des forêts, Le marché des forêts en 2022, décembre 2022)

3
Comment investir dans les forêts ?

Il existe 3, voire 4, types d’investissement dans la forêt. 

L'achat de parcelles en direct

Acheter une parcelle de forêt en direct est soumis au marché des forêts, assez étroit : environ 280 transactions de forêts de 50 ha et plus enregistrées en 2021 (Le marché des forêts en 2022, précité). 

L’investissement en direct nécessite de très bonnes connaissances en la matière et/ou l’accompagnement par des experts (des agences spécialisées) pour l’acquisition. 

Bon à savoir

Pour acheter une parcelle, vous pourrez vous rapprocher des SAFER (Sociétés d’Aménagement Foncier et d’Établissement Rural) ou vous adresser à la Société forestière de la Caisse des Dépôts. 

Les Groupements fonciers forestiers (GFF)

Destiné à favoriser le reboisement et l’amélioration des massifs forestiers, le Groupement Foncier Forestier (GFF) regroupe principalement des propriétaires de bois ou de terrains à reboiser et reste souvent intrafamilial.  

Son fonctionnement est le suivant :  

  • Vous achetez des parts d’une société civile ayant pour objet l’acquisition et la gestion de forêts et de terrains à boiser. 
  • L’exploitation est ensuite confiée à des professionnels.
  • En contrepartie, vous pouvez toucher, sans que cela ne soit automatique, des revenus correspondant issus de la coupe de bois et éventuellement des loyers de chasse. Le GFF est un placement à horizon long terme : 10 ans.

Vous bénéficiez d’avantages fiscaux :  

  • Impôt sur le revenu : réduction d’impôt entre 18 et 25 % de la somme investie dans la limite de 6 250 € pour une personne seule et 12 500 € pour un couple. 
  • Exonération totale en matière d’Imposition sur la Fortune Immobilière (IFI) : contrairement à l’achat de parcelle, l’achat de part de GFF n’est pas imposable à l’impôt sur la fortune immobilière. 
  • Exonération des droits de succession dans la limite de 75 % des sommes réellement investies en actif forestier par le groupement. 

Votre risque de perte est réduit dans la mesure où les GFF sont souvent diversifiés sur plusieurs massifs forestiers.  

Cependant, il vous faut savoir qu’il n’existe aucune garantie de rendement et que ce type de placement ne peut générer de la performance que sur le très long terme.

Le Groupement Forestier d’Investissement (GFI) 

À côté du GFF, le GFI (Groupement Forestier d’Investissement) a été créé en 2019. Avec un fonctionnement calqué sur celui des SCPI, il est un 4e moyen d’investir dans la forêt papier.  

Non limités en nombre d’investisseurs et en montant des capitaux investis, il présente une meilleure liquidité.  (Seul produit forestier commercialisé par MSF)

Les sociétés d'épargne forestière (SEF) 

Les SEF sont des groupements d’investisseurs spécialisés dans l’investissement forestier dont le but est l’acquisition et la gestion/valorisation de domaines forestiers. Leur objectif est de faciliter les investissements dans la forêt pour soutenir la filière bois. 

La gérance est exercée par une société de gestion désignée dans les statuts ou par l’Assemblée générale des actionnaires qui peut la révoquer.  

Le capital social de la SEF doit se monter au minimum à 760 000 €. Les parts sont nominales et d’un montant de 150 € minimum. 
Les sommes investies sont transformées en actions.  

Leur actif est constitué :  

  • Pour 60 % au moins de bois ou forêts (ce pourcentage de 60 % peut être ramené à 51 % dans certaines conditions). 
  • De liquidités ou valeurs assimilées. 

La réduction d’impôt est limitée à 15 % de l’investissement, limité à un plafond annuel de 19 000 € pour un couple (soit 9 500 € pour une personne seule).

19 000 €

Plafond annuel

Pour un couple

9 500 €

Plafond annuel

Pour une personne seule

Pour pouvoir en bénéficier, le souscripteur doit conserver ses actions pendant 8 ans (contre 5 ans pour un GFF). 

Les parts de SEF ne bénéficient pas de l’abattement de 75 % sur leur valeur en matière d’IFI et doivent être retenues pour la totalité de leur valeur. 

4
Est-ce rentable d'acheter une forêt ? Quel taux de rendement espérer ? 

Bien entretenue, votre forêt peut rapporter entre 1 % et 2% par an. Sans que cela ne soit automatique. L’investissement dans les bois et forêts est un outil de diversification patrimoniale qui ne doit pas être vu seulement sous l’angle de sa rentabilité. 

A noter

L’investissement dans les bois et forêts est un outil de diversification patrimoniale qui ne doit pas être vu seulement sous l’angle de sa rentabilité.

Le revenu provient de la vente de coupe de bois sur pied et des droits de chasse

La valeur des forêts a plus que doublé au cours des 20 dernières années, avec une tendance à l’accélération du phénomène depuis 2015 (+40 % sur les 10 dernières années) (Le marché des forêts en 2022, précité). 

C’est donc plus sur la valorisation de votre capital au terme que sur le rendement annuel qu’il vous faut apprécier votre rendement d’un investissement foncier.

5
Y a-t-il des risques à investir dans des forêts ? 

En dehors des risques naturels, comme les tempêtes de 1999 ou les incendies de 2022, les dangers liés à l'investissement dans des forêts sont limités.

Cependant, le risque de perte en capital ne peut pas être exclu.  

Mais dans le contexte actuel, on peut légitimement penser que la diminution de la ressource forestière (conséquence du dépérissement d’arbres dû au changement climatique) et l’augmentation de la demande (bois de chauffage et de construction, mais aussi biocarburants avancés …) militent non seulement pour la pérennité de la forêt française, mais pour son nécessaire développement. 

Sur le plan financier, il faut avoir à l’esprit qu’une forêt présente peu de liquidité. Il vous faudra trouver un acquéreur pour pouvoir la vendre. 

Sur le plan légal, vous êtes contraint de la conserver pendant 8 ou 15 ans. 

6
Quels sont les avantages fiscaux  de l'investissement en forêt ?

Les avantages fiscaux afférents à l’investissement en forêt s’apprécient à 3 niveaux : 

  • En matière d’impôt sur le revenu. 
  • En matière d’impôt sur la fortune immobilière : si vous y êtes soumis, votre actif forestier ne sera retenu que pour une quote-part du quart de sa valeur dans son calcul (abattement de 75 %).  
  • En matière de droits de succession lors de la transmission de patrimoine. 

Bon à savoir

La loi de finances pour 2023 a prorogé et modifié le dispositif DEFI (dispositif d’encouragement fiscal à l’investissement en forêt) réservé aux propriétaires privés. Ce dispositif concerne les opérations forestières effectuées entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2025. Il est basé sur 3 types de dépenses bénéficiant d’un crédit d’impôt. Mais pour bénéficier de cette fiscalité avantageuse, il vous faudra remplir les conditions et engagements définis par la loi et résumés dans le tableau récapitulatif des mesures DEFI. 

7
Transmission de patrimoine et forêt : comment ça marche ? 

En ce qui concerne la transmission de votre patrimoine, les investissements forestiers bénéficient d’un abattement de 75 % sur leur valeur

Pour bénéficier de cet avantage fiscal important, chacun de vos ayants droit doit s’engager à pratiquer une gestion durable de sa quote-part de forêt pendant 30 ans. 

A retenir

  • L’investissement dans une parcelle de forêt en France est à réserver aux initiés ou à des investisseurs conseillés par des experts.  
  • La valeur des forêts est variable. En 2022, le prix moyen d’un hectare de bois était estimé à 5 374 €. 
  • Ils doivent avoir conscience de s’engager à long terme et privilégier dans ce placement la valorisation et une fiscalité successorale attrayante, mais encadrée, plutôt que le rendement annuel qui reste modéré malgré un risque de perte en capital.  

Côté MAIF

Vous souhaitez investir dans le Groupement Forestier d’Investissement (GFI) ou dans une autre solution pour diversifier ou transmettre votre patrimoine ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont là pour vous répondre et réaliser avec vous un bilan patrimonial. Découvrez toutes nos solutions et conseils, ici !

Sur le même thème

Pourquoi et comment se constituer une épargne de précaution ?

Une épargne de précaution est une réserve d’argent que l’on se constitue pour faire face à des dépenses imprévues. Il est recommandé d’épargner en priorité sur un livret l’équivalent de 2 à 3 mois de salaire pour pouvoir en disposer facilement en cas d’urgence et sans contraintes. Compléter cette réserve avec une assurance vie destinée à préparer vos projets permet d’améliorer sur la durée le niveau d’accumulation et le rendement de votre épargne. Votre argent reste disponible à tout moment en cas de besoin.

Comment financer ses futurs projets ?

L’assurance vie constitue la meilleure solution pour épargner en vue d’acquérir sa résidence principale, financer les études de ses enfants ou préparer sa retraite. Il est conseillé de compléter ce placement par une assurance décès, afin de sécuriser le financement de son projet. 

Comment mettre de l'argent de côté quand on est jeune ?

Étudiant ou jeune actif : c’est important pour vous de financer vos projets par vous-même, mais économiser de l’argent vous semble difficile au vu de vos moyens ? Même avec un petit budget, c’est tout à fait possible : nous vous partageons quelques conseils pour mettre de l’argent de côté.

Quels sont les placements financiers sans risque ?

Comme une majorité d'épargnants dans le contexte incertain actuel, vous souhaitez sans doute privilégier des placements financiers sans risque ? Mais qu'est-ce qu'un placement financier sans risque ? Absence de risque et rentabilité sont-elles compatibles ? Quels sont les principaux placements sans risque et les meilleurs placements financiers sans risque en 2024 ? Nous vous accompagnons dans le maquis des offres du marché pour vous aider à les décrypter et éclairer votre choix.

Où placer son argent quand on est jeune : nos conseils pour bien choisir

Acheter votre première voiture, financer vos vacances, avoir de l’argent de côté en cas d’imprévus… les raisons pour épargner sont nombreuses. Jeune actif ou étudiant, vous vous demandez comment bien placer vos économies ? Quelle option sera la plus rentable pour vous ? Nous vous informons sur les différents produits d'épargne et les questions à vous poser pour faire votre choix.