conseillère et un couple en rendez-vous assurance vie

Assurance vie ou PER : quelle épargne choisir pour votre retraite ?

conseillère et un couple en rendez-vous assurance vie

Nicolas.F


MAJ mars 2022

Parce que ces placements permettent de se constituer une rente ou un capital, l'assurance vie et le plan d’épargne retraite sont particulièrement bien adaptés à la préparation à la retraite. Alors que les réformes des retraites se succèdent, il est plus que jamais important de prévoir un complément de revenu pour l’après vie professionnelle. Mais quel contrat choisir ? Eclairage.

1
L'assurance vie, plus de flexibilité

Avec plus de 1 860 milliards d’euros d’encours (le cumul des versements, majoré des intérêts annuels et des plus-values latentes), l’assurance vie constitue, de loin, le placement préféré des Français. Ce produit d’épargne présente, il est vrai, plusieurs atouts :

  • son rendement ;
  • sa flexibilité ;
  • ses avantages fiscaux.

Le souscripteur peut effectuer des versements réguliers ou ponctuels du montant qu’il souhaite. Il peut aussi racheter tout ou partie du capital constitué à tout moment. Cependant, cette opération doit être réfléchie : l'imposition sur les gains (intérêts annuels et plus-values) perçus à l’issue du rachat varie selon l’ancienneté du contrat, la date du versement et éventuellement le montant de l’encours (en prenant en compte l’ensemble des assurances vie détenues par l’épargnant). Il existe 2 fiscalités différentes selon que les versements ont été effectués avant ou après le 27 septembre 20171 :

Pour les plus-values des versements réalisés jusqu’au 26/09/2017 :

  • assujettissement au barème progressif de l’impôt sur le revenu2,
  • ou, sur option, à un taux de 35 % si l’adhésion a moins de 4 ans, 15 % si l’adhésion a plus de 4 ans et moins de 8 ans, 7,5 % si l’adhésion a plus de 8 ans2. Application d’un prélèvement forfaitaire libératoire prélevé directement par l’assureur, pour le compte de l’administration fiscale, au moment du rachat, par imputation sur le montant retiré. Le choix du mode d’imposition doit impérativement être effectué avant le règlement.

Pour les plus-values des versements réalisés à compter du 27/09/2017 :

  • assujettissement à un taux de :
    • 12,8 % si l’adhésion a moins de 8 ans, 7,5 % si l’adhésion a plus de 8 ans2, lorsque le montant total des versements réalisés au 31 décembre de l’année N-1 sur l’ensemble des contrats d’assurance vie du contribuable (quelle que soit la date de souscription) est inférieur à 150 000 € (300 000 € pour un couple soumis à imposition commune),
    • 12,8 % lorsque le montant total des versements réalisés au 31 décembre de l’année N-1 sur l’ensemble des contrats d’assurance vie du contribuable (quelle que soit la date de souscription) est supérieur à 150 000 € (300 000 € pour un couple soumis à imposition commune),
  • ou, sur option, au barème progressif de l’impôt sur le revenu2.

Le choix du mode d’imposition s’effectue au moment de la déclaration annuelle des revenus. Dans tous les cas de figure, l’assureur applique un prélèvement forfaitaire non libératoire de 12,8 % avant 8 ans et de 7,5 % après 8 ans prélevé directement par MAIF VIE, pour le compte de l’administration fiscale, au moment du rachat, par imputation sur le montant retiré. Une régularisation sera effectuée dans le cadre de la déclaration de revenus (formulaire n° 2042) amenant à un taux de 7,5 % ou 12,8 % selon le montant des versements réalisés et la durée du contrat.

À tout moment, le souscripteur peut opter pour :

  • une sortie de l'intégralité du capital ;
  • des rachats partiels programmés ;
  • Le versement d'une rente viagère, c’est-à-dire une somme calculée en fonction de l’encours et de l’espérance de vie de l’assuré, et servie jusqu’au à son décès.

2
Le PER, une rente et/ou un capital pour la retraite

Comme son nom l'indique, le plan d'épargne retraite (PER) est un produit dédié à la retraite. Assez proche de l'assurance vie, il s'alimente avec la même souplesse par le biais des versements volontaires. En revanche, les fonds sont bloqués jusqu’au départ à la retraite, sauf si l’un des accidents de la vie suivants survient :

  • Décès du conjoint marié ou du partenaire de Pacs.
  • Invalidité de l’assuré, du conjoint marié, du partenaire pacsé ou d’un enfant.
  • Surendettement.
  • Expiration des droits aux allocations chômage.
  • Cessation d’une activité non salariée à la suite d’une liquidation judiciaire.

L'avantage majeur du PER réside dans sa fiscalité. Non seulement les gains ne sont pas fiscalisés tant que le capital est bloqué, mais les versements volontaires sont déductibles des revenus imposables. Cette déduction fiscale ne peut excéder 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (Pass) de l’année précédente ou, si la formule est plus avantageuse, 10 % des revenus de l’année précédente dans la limite de huit fois le Pass de l’année précédente. Les versements volontaires effectués cette année pourront ainsi être déduits à hauteur de 4113 € au minimum ou de 32908 € au maximum des revenus perçus en 2022 à déclarer en 2023.

Les travailleurs non-salariés (artisans, commerçants, chefs d’entreprise, professions libérales) peuvent bénéficier d’un plafond de déduction plus élevé. Celui-ci équivaut à 10 % du Pass de l’année du versement ou à 10 % du bénéfice imposable de l’année du versement dans la limite de huit Pass de l’année du versement, majorés de 15 % de la fraction comprise entre un et huit Pass de l’année du versement. Soit, pour les versements volontaires réalisés en 2022, une déduction de 4 113 € au minimum et de 76 101 € au maximum.

A la retraite, le souscripteur peut décider de sortir soit en rente, en capital (en une ou plusieurs fois) ou de mixer à la fois une rente et un capital.

A savoir : il est possible de débloquer les fonds d’un PER avant la retraite pour acquérir sa résidence principale.

3
PER vs assurance vie : le match de la rentabilité

Les deux contrats s’appuient sur les mêmes supports financiers. Les PER et les contrats d’assurance vie multisupports intègrent un fonds en euros sécurisé (le capital est garanti) et une ou des unités de compte potentiellement plus rémunératrices car composées d’actions et/ou de parts dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), des organismes de placement collectif en immobilier (OPCI) ou des sociétés civiles immobilières (SCI).

Etant investi sur des supports identiques à celui de l’assurance vie, le PER délivre des performances quasi-équivalentes, mais une rentabilité plus intéressante du fait de l’absence de prélèvements sociaux en cours de constitution de l’épargne.

En outre, la déduction fiscale offerte par le PER génère un avantage financier. Un épargnant qui verse 100 € sur le PER et qui est soumis à la tranche marginale d’imposition (TMI) à 30 % va avoir 30 € d’impôt en moins à payer. Il a donc en quelque sorte placé 130 € sur son PER, contre 100 € avec un contrat d’assurance vie.

4
Quel contrat pour votre situation ?

Le match entre l'assurance vie et le PER n'a pas nécessairement lieu d'être : les deux produits sont complémentaires. Le PER l'emporte auprès des épargnants fortement imposés (TMI à 30 %, 41 % et 45 %),
car il offre une déductibilité fiscale des versements volontaires particulièrement intéressante. L'assurance vie permet, de son côté, de disposer de capitaux à tout moment, en cas d’imprévu.

 

Côté MAIF

  • Nos contrats Assurance Vie Responsable et Solidaire et Plan d’Epargne Retraite Responsable et Solidaire, sont tous deux adaptés à vos objectifs de placement si vous souhaitez mettre de l’argent de côté pour préparer votre retraite.
  • Ils vous permettent de faire fructifier votre argent tout en ayant un impact positif sur la société et l’environnement : tous nos supports d’investissement sont responsables, solidaires ou verts.


Le contrat collectif Assurance vie Responsable et Solidaire a été souscrit par MAIF auprès de MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF. Ce contrat, conçu et géré par MAIF VIE, est proposé par MAIF et MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES.
Le contrat collectif PER Responsable et Solidaire a été souscrit par le GERP Futurs Solidaires auprès de MAIF VIE, filiale assurance vie de MAIF. Ce contrat, conçu et géré par MAIF VIE, est proposé par MAIF et MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES.
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9.
MAIF VIE - Société anonyme au capital de 122 000 000 € - RCS Niort 330 432 782 - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9.
Entreprises régies par le Code des assurances.
MAIF SOLUTIONS FINANCIÈRES - Société par actions simplifiée au capital de 6 659 016 € - RCS Niort 350 218 467 - 79038 Niort Cedex 9.
Intermédiaire en opérations d'assurance, intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, conseiller en investissements financiers enregistré auprès de la CNCIF et inscrit au registre unique sous le n° 07031206 (www.orias.fr), titulaire de la carte T n° CPI 7901 2016 000 005 310 délivrée par la CCI des Deux-Sèvres et exerçant sous le contrôle de l’ACPR - 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris cedex 09.
GERP FUTURS SOLIDAIRES (Groupement d’Épargne Retraite Populaire) - CS 90000 - 79029 Niort cedex 9.

Sur le même thème

livret a ou assurance vie

Assurance vie ou livret A : quel placement choisir ?

L’assurance vie et le livret A sont des placements tous deux très appréciés des Français, notamment en raison de leurs avantages fiscaux. Quelles sont les caractéristiques de ces deux types de placement ? Lequel choisir selon votre objectif ? Comment sont-ils fiscalisés ?

PEL ou assurance vie

Assurance vie ou PEL : quel placement choisir ?

La nouvelle loi de finances de 2018 a impacté certains placements, dont l’assurance vie et le PEL (Plan Epargne Logement). Quelles sont les caractéristiques de ces placements et lequel choisir en fonction de vos objectifs ?

Immobilier en direct ou en assurance vie : quel placement choisir ?

Immobilier en direct ou en assurance vie : quel placement choisir ?

Comment choisir entre de l’immobilier en direct ou à travers une assurance vie ? Ces deux placements sont très appréciés des épargnants français, avec leurs avantages et inconvénients. Voici un comparatif entre ces deux façons de faire fructifier un patrimoine immobilier.

SCPI ou assurance vie

Assurance vie ou SCPI : quel placement choisir ?

L’assurance vie est le placement préféré des Français, grâce à son cadre fiscal et juridique avantageux. Beaucoup commencent également à se tourner vers les SCPI. Quels sont les atouts et limites de chacun de ces placements ? Comment constituer un portefeuille au rapport rendement/risque intéressant ?

preparer retraite avec assurance vie

Comment préparer votre retraite avec une assurance vie ?

Placement préféré des français, l’assurance vie permet de réaliser vos projets à moyen terme, de compléter vos revenus à la retraite ou encore de transmettre votre épargne à des bénéficiaires dans des conditions fiscales avantageuses. Comment utiliser l’assurance vie pour bien préparer votre retraite ? Sur quels supports placer votre argent et quels types de versements privilégier ? Nos réponses à vos questions dans cet article.