1. maif.fr
  2. Conseils de prévention
  3. Sur la route
  4. Mon véhicule
  5. Préparer son départ en vacances

CONSEILS DE PRÉVENTION

Partir en vacances l'esprit tranquille
Partage :
Partir en vacances l’esprit tranquille

MAJ juillet 2020

Réussir ses vacances, c'est d'abord faire bon voyage. Pour prendre la route sans prendre de risques, une bonne préparation est aussi indispensable qu'une conduite vigilante...

J -7 : un véhicule en pleine forme

Vérifier :

  • les différents niveaux : huile, liquide de frein, liquide de refroidissement, lave-glace,
  • le fonctionnement des clignotants et des phares, le réglage et la propreté des optiques,
  • l’usure des balais d’essuie-glaces,
  • le bon fonctionnement des ceintures de sécurité et les fixations des sièges enfants,
  • l’état des pneumatiques : ils sont tous munis d’un témoin d’usure situé au fond de la sculpture, si cette marque affleure la surface, le pneu est usé et il est temps de le changer,
  • l'état des freins et des amortisseurs.

Vous avez un doute ? Prenez rendez-vous avec votre garagiste qui procédera à l’entretien de votre véhicule.

Partir en toute sécurité

    Le kit obligatoire
  • Le gilet de haute visibilité
  • Le triangle de signalisation.

    Le kit très utile et fortement recommandé
  • Des gilets de haute visibilité pour mes passagers
  • Une roue de secours (ou bombe anti-crevaison), cric...
  • Une raclette à pare-brise
  • Un bidon d’huile, liquide de refroidissement, produit à vitres
  • Une trousse de premiers secours
  • Des couvertures de survie
  • Une lampe de poche
  • Un éthylotest
  • Un extincteur
  • Des bouteilles d’eau et quelques denrées
  • Un constat amiable
  • L’appli MAIF sur mon téléphone avec le e-constat.

En un clin d'œil, un récapitulatif du kit indispensable à avoir dans votre voiture.

Une fois ces vérifications réalisées, faîtes-le point sur les garanties de votre contrat d’assurance.

Nos solutions sécurité
  • Vos garanties auto couvrent vos équipements
    Lors de vos voyages, les garanties de votre contrat auto Vam couvrent également les accessoires et équipements de votre véhicule (siège enfant, GPS intégré...). Les biens que vous transportez en voiture peuvent être couverts par l'option « objets transportés » de votre contrat auto Vam ou dans une certaine mesure par votre contrat Assurance Habitation.
  • A l’étranger, une assurance tous risques est une meilleure protection
    Avec une assurance au tiers, si vous êtes victime d’un accident dont serait responsable un conducteur étranger, la MAIF ne prendra pas en charge vos réparations. Nous ferons un recours auprès de la compagnie adverse mais celui-ci peut prendre du temps, voire ne pas aboutir.

J -1 : prêt à charger ?

Pneus : la bonne pression
La vérification de la pression des pneumatiques (y compris ceux de la roue de secours et des attelages) s’effectue à froid. Si vous circulez sur l'autoroute, vos pneus devront être "surgonflés" de 200 grammes par rapport à la pression normale préconisée par le constructeur.


Attention ! Des pneus sous-gonflés se déforment, chauffent et risquent d’éclater !

 

Fixer les sièges enfants
Le dispositif de retenue installé pour les enfants de moins de 10 ans doit être homologué, c'est-à-dire conforme aux critères de la norme européenne ECER44/03 ou I-size. 

Veillez à installer et arrimer ces sièges selon les règles. 

En savoir plus

 

Préparer votre itinéraire
Pour gagner du temps et éviter du stress, étudiez votre itinéraire au moyen d’une carte ou d’un GPS. Calculez la durée de votre trajet et planifiez des arrêts toutes les deux heures.

 

Charger sans surcharger
Dans l’habitacle :

  • laissez la plage arrière libre pour la visibilité et la sécurité,
  • n’entassez pas des objets qui pourraient se transformer en projectiles et n’occultez pas les points d’attachement des ceintures arrière.

Sur la galerie, dans la remorque ou la caravane : vérifiez le bon arrimage des objets que vous transportez.

 

Attention ! Un véhicule très chargé tient moins bien la route et met plus de temps à s’arrêter.

Jour J : Un chauffeur frais et dispos

Partir tôt ? Pourquoi pas, mais reposé
Avant de prendre le volant, un conducteur prudent devrait avoir dormi au moins 7 heures et pris un solide petit-déjeuner, accompagné d’une boisson stimulante (café ou thé à dose modérée).

 

Éviter à tout prix :

  • de partir après une journée de travail,
  • de partir la nuit sans avoir au moins fait une sieste préventive d'1 h 30,
  • de s’imposer une heure d'arrivée : performance et sécurité ne font pas bon ménage !
 

Alcool, médicaments : non et non !
Coordination des manœuvres perturbée, temps de perception et de réaction augmentés... On ne le dira jamais assez, alcool et volant sont incompatibles. Toute consommation, avant le départ comme sur la route, est donc à proscrire, de même que l’usage de certains médicaments générant somnolence, vertiges ou troubles divers. En cas de traitement, prenez conseil auprès de votre médecin.

Informez-vous avant de prendre la route sur les conditions de circulation et les conditions météo.