1. maif.fr
  2. Véhicule et Mobilité
  3. Guide Rouler en Véhicule Electrique
  4. Coût pour recharger une voiture électrique
coût de recharge d'une voiture électrique

Quel est le coût de recharge d'une voiture électrique ?

coût de recharge d'une voiture électrique

Christophe DUTHEIL


MAJ février 2022

Vous envisagez d'acheter une voiture électrique ? Vous êtes convaincu par les avantages des véhicules de ce type sur le plan environnemental, mais vous vous demandez combien vont ensuite vous coûter les recharges de la batterie ? Quels seront les prix pour les recharges à domicile, sur une borne publique ou dans un point de recharge rapide ? Les tarifs varient en fonction du dispositif utilisé et du lieu de rechargement. Voici quelques explications.

1
Le prix de la recharge d'une voiture électrique à son domicile

Avec une prise normale ou renforcée

Pour des questions de sécurité et d'efficacité, même s'il est techniquement possible de recharger un véhicule électrique à domicile avec une prise électrique classique (2,3 kW), il est conseillé d'opter pour une prise renforcée pour les rechargements à la maison, comme la prise Green'UP de Legrand (jusqu'à 3,3 kW). Le prix d'une recharge, qui s'ajoute à celui de l'achat de la voiture électrique, de l'assurance et de l'entretien, dépend du type d'abonnement souscrit avec un fournisseur d'électricité. Il varie aussi en fonction de la capacité de la batterie, exprimée en kWh : plus cette capacité est importante et plus le temps de charge sera long, et donc coûteux.
90 % des conducteurs de véhicules électriques choisissent cette option, plus confortable dans la mesure où elle ne nécessite aucun déplacement vers une station service, selon l'Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique).

Avec une borne murale

Plus puissante qu'une prise classique, la borne murale (wallbox) est placée dans un garage ou sur une place de parking. Le boitier sécurisé, d'une puissance de 7,4 à 22 kW, est directement relié au compteur électrique, par le biais d'un circuit dédié. Son prix se situe en moyenne entre 500 et 1 200 €, en 2021, auxquels il faut ajouter entre 300 et 600 € pour l'installation et l'abonnement au fournisseur d'électricité1.

Comment calculer le prix de sa recharge à la maison ?

Quel est le coût de la recharge complète à la maison, avec une prise renforcée ou une wallbox ? Pour le savoir, il suffit de multiplier le chiffre qui correspond à la capacité totale de la batterie (la quantité d'énergie qu'elle peut stocker) de votre voiture électrique par le prix du kilowattheure (kWh), tel qu'indiqué sur votre facture électrique.
Un exemple ? Avec la batterie de la Renault Zoe (52 kWh) et un abonnement EDF d'une puissance active de 9 kVa, 1 kilowattheure revient à 0,165 €, au tarif de base réglementé, en août 2021. Le "plein" complet de la batterie devrait donc vous coûter 8,58 € en heures pleines (52 x 0,165 = 8,58). Ce chiffre tombe à 7 € en heures creuses (52 x 0,136 = 7).

Comment bien anticiper la recharge de votre véhicule électrique ?

Pour diminuer la facture, il est toujours préférable de démarrer la recharge lorsque l'électricité est la moins chère. D'autant que de nombreux constructeurs proposent gratuitement avec leurs modèles des logiciels permettant d'enclencher automatiquement la charge pendant les heures creuses, voire super creuses. Ces plages horaires sont -tant pour les fournisseurs historiques que pour les nouveaux fournisseurs alternatifs- concentrées à des moments où la demande est faible, principalement la nuit.

1 - Clubic.

2
Quel est le coût d'une recharge de voiture électrique sur les bornes extérieures ?

Sur une borne publique

Les tarifs appliqués sur les bornes publiques, gérées par une multitude d'opérateurs, sont particulièrement variables et contrastés. Ils coûtent en général plus chers qu'une recharge à domicile (l'opérateur répercutant sur ses tarifs ses frais généraux, notamment pour la maintenance et l'entretien de la borne et la mise à disposition d'un système de paiement). Sur les bornes publiques, les prix des recharges dépendent :

  • de la politique commerciale de l'opérateur,
  • du type de borne (en règle générale, le prix de la recharge est plus élevé sur les bornes les plus puissantes, de 50 à 350 kW, que sur les bornes dites lentes),
  • du forfait mensuel éventuellement souscrit (il ouvre droit à un certain nombre de charges gratuites et parfois à des tarifs très préférentiels sur toutes les bornes du réseau),
  • et de la période choisie pour le rechargement (certains réseaux offrent des tarifs préférentriels sur certains créneaux, en particulier la nuit).

Trois types de facturation sont proposés :

  • la facturation à l'heure, à la minute, ou par tranche de 10 à 15 minutes (c'est le modèle la plus répandu à ce jour),
  • la facturation au kWh, qui se développe à grande vitesse et dépend de la quantité d'énergie récupérée (sur le modèle des stations essence),
  • la facturation au forfait.

Pour vous y retrouver, sachez que les tarifs sont obligatoirement affichés par les exploitants de bornes, à proximité des points de charge. Et, compte tenu de l'hétérogénéité des offres (en particulier sur les autoroutes), n'oubliez pas de les vérifier, surtout si vous utilisez un badge universel (Plugsurfing, Chargemap Pass, KiWhi Pass...). Une fois chargés par leurs détenteurs, les badges de paiement de ce type (des "clés de recharge" RFID) offrent un accès à différents réseaux européens de bornes multi-opérateurs.
Izivia, filiale d'EDF, permet ainsi d'accéder via un seul "pass" aux 100 000 points de charge européens d'une soixantaine de réseaux (Corri-door, Belib, Métropole Grand Nancy, Move...). Les automobilistes ont la possibilité de localiser les bornes compatibles sur une carte interactive. Avec le pass (de 0 à 30 € par mois), les abonnés paient leurs charges entre 50 centimes et 1 € toutes les cinq minutes (2 heures de recharge sont offertes tous les mois pour les abonnés ayant souscrit un abonnement Premium).

Dans une station de recharge rapide

La rapidité du chargement a un coût, en particulier sur les autoroutes. En 2021, le prix de ce service s'élève par exemple à 0,79 € par kWh (0,30 € pour les abonnés) sur le réseau européen de bornes de recharge de haute puissance Ionity (propriété de six constructeurs, dont BMW, Volkswagen et Ford). Mais il est facturé à la minute (entre 0,40 et 0,65 €) sur les quelque 20 000 bornes de recharge françaises du réseau Total.
Il est possible de se renseigner sur les prix pratiqués sur le site Chargeprice, un "comparateur des prix de la recharge".

Dans une station Tesla

Le constructeur américain Tesla dispose de son propre réseau de bornes de recharge rapide, compatibles avec ses seuls véhicules (Tesla Model 3, Tesla Model S, Tesla Model X...). Les superchageurs (jusqu'à 250 kW de capacité), situés sur des axes très fréquentés, ne manquent pas d'atouts : ils délivrent leur énergie rapidement et réduisent graduellement leur débit à mesure que la batterie se recharge. Mais, comme pour les autres bornes rapides, cette puissance a un coût : la "supercharge" est facturée 0,36 € par kWh.

Sur les bornes publiques gratuites

Un certain nombre de centres commerciaux, d'enseignes, d'hôtels, de mairies et de collectivités ont installé des bornes de recharge -gratuites- sur leurs parkings. Où sont-elles ? Il est possible de localiser ces bornes gratuites via des applications de recherche de bornes, comme Chargemap.
Pour les commerçants, le but est de faire venir les consommateurs, qui profitent du temps de charge de leurs voitures pour aller faire des courses dans les commerces. Les collectivités souhaitent quant à elles encourager leurs administrés à remplacer leurs véhicules thermiques par des voitures électriques.

Au bureau

Certaines entreprises, comme MAIF, déploient des points de charge sur leurs parkings pour leurs collaborateurs. Le coût de la recharge est fixé par l'employeur : il est souvent gratuit ou se limite au paiement d'un petit forfait (n'excédant pas le coût de la recharge à domicile).

Sur voirie

Des bornes de charge accélérée sont aussi disponibles sur voirie, notamment à Lyon et Paris. Dans la capitale, Total opère depuis 2021 les quelque 2 300 points de charge du réseau Bélib', qui regroupe les ex-bornes du service d'autopartage Autolib' et celles de Bélib', installées par la ville sur des places de stationnement. Pour en profiter, les automobilistes doivent souscrire un abonnement annuel, d'un montant de 7 €.
Pour les abonnés, les deux premières heures de charge sont facturées 0,50 €, par tranche de 15 minutes (dans les arrondissements centraux) et 0,70 ou 0,75 € toutes les 15 minutes (dans les quartiers périphériques). Le tarif est de 0,90 € toutes les 15 minutes pour les visiteurs (non-abonnés), qui se garent dans les arrondissements centraux, et il est de 0,50 €, dans les arrondissements périphériques.

Dans un parking

Les parkings équipés de wallbox ne facturent généralement pas la recharge des batteries auto électriques de leurs clients, qui ne paient que leur temps de stationnement (à ce jour).

3
Quel est le coût d'une recharge à l'étranger ?

Les modes de facturation diffèrent chez nos voisins, où les prix ne sont pas calculés en fonction de la durée de la charge ou de la recharge rapide mais essentiellement sur la base du débit en kWh proposé. Un exemple ? Le groupe néerlandais Fastned facture ses services à la carte et sans abonnement 0,69 € par kilowattheure aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne (où son réseau est assez dense). En Irlande, la recharge (sans abonnement) de votre voiture sur l'une des 1 300 stations d'ESB vous coûtera par ailleurs entre 0,26 et 0,37 € par kWh.

4
Le coût de la charge varie en fonction de la consommation

Si l'attention des automobilistes se concentre sur l'autonomie des voitures électriques à l'achat, la consommation de la voiture est le nerf de la guerre pour ceux qui veulent maitriser leur budget et rentabiliser leur achat. La problématique est la même qu'avec la voiture thermique : il suffit de remplacer le nombre de litres aux 100 km par le nombre de kilowattheure aux 100 km. Ce chiffre correspond à la quantité d’énergie électrique prélevée dans la batterie pour alimenter le moteur électrique sur une distance de 100 km. Il n'a rien à voir avec la taille du véhicule. Une petite Renault ZOÉ consomme par exemple 17,2 kWh aux 100 km, tandis que la Tesla Model 3 Propulsion est un peu plus sobre avec un peu moins de 15 kWh consommé tous les 100 km.

5
Comment augmenter l'autonomie de sa voiture électrique ?

Que vous utilisiez une berline Tesla ou une petite voiture électrique, le style de conduite est déterminant pour obtenir la meilleure autonomie : il est conseillé de passer, si ce n'est pas déjà le cas, à l'éco-conduite (faibles accélérations, utilisation du frein moteur...) pour éviter de surconsommer de l'énergie. Certains constructeurs, comme Renault le modèle ZOE, proposent un mode "éco" qui permet de limiter automatiquement la puissance d'accélération du moteur, et d'optimiser la puissance du chauffage ou de la climatisation. S'y ajoute la possibilité de récupérer un peu d'énergie lors des phases de décélération et de freinage, à l'aide d'un système de freinage récupératif (ou régénératif).

Pour éviter une usure prématurée de la batterie, et donc une perte d'autonomie, mieux vaut enfin la recharger régulièrement et essayer de ne pas passer en dessous de la barre des 20 % de charge. Une batterie qui se charge ou se décharge régulièrement jusqu’au bout s’use en effet plus rapidement.

Côté MAIF

L’assurance auto MAIF est adaptée pour les voitures électriques

  • Une assistance dépannage 24h/24, 7j/7. Votre batterie est déchargée ? Vous êtes remorqué jusqu'à votre domicile ou un garage adapté.
  • Avec l'assistance panne 0 km, vous êtes couvert même en bas de chez vous1.

Nos formules d’assurance auto tous risques sont recommandées

  • Votre véhicule et sa batterie, même louée, sont couverts en cas d'incendie (lors d'un chargement), de vol ou d'accident.
  • Avec la formule tout confort Plénitude, votre voiture est remboursée en valeur d’achat jusqu’à ses 4 ans, quand économiquement irréparable ou non retrouvée suite à vol.
  • Les réparations sont effectuées dans un garage adapté et garanties à vie2.


1 - Garantie à vie des réparations : sont garanties à vie les réparations effectuées sur votre véhicule, à la suite d’un événement couvert par MAIF au titre de la garantie dommages au véhicule.
La garantie est acquise à condition que le véhicule soit assuré auprès de MAIF au jour de la déclaration de malfaçon. Sont exclus les dommages résultant de l’usure normale des pièces ou d’un défaut d’entretien.
2 - Assistance à plus de 50 km du domicile, incluse dès la formule au tiers. L’assistance panne 0 km est proposée en option pour les formules Tiers économique Initiale, Tiers enrichie Essentiel et Tous risques économique Différence, et en inclusion avec la formule Tous risques tout confort Plénitude. Dans les limites et conditions du contrat.

Sur le même thème

avantages et inconvénients du véhicule électrique

Quels sont les avantages et les inconvénients d'une voiture électrique ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire le choix d'acquérir une voiture propre ou à très faibles émissions polluantes. Mais pourquoi passer à l'électrique ? Quels sont les bénéfices concrets des nouveaux véhicules électriques ? Et quels sont leurs impacts réels sur l'environnement ? Explications.

visuel borne de recharge

Bornes et temps de recharge : ce qu'il faut savoir

Les points de recharge pour véhicules électriques sont de plus en plus nombreux, à domicile, dans les stations-service ou sur les aires d'autoroutes. Mais leurs performances sont variables, avec des temps de charge qui vont de 15 minutes à plusieurs heures. Elles dépendent de plusieurs paramètres, comme la capacité et l'état de charge de la batterie ou la puissance du câble et de la borne de recharge utilisée. Voici quelques conseils pour y voir plus clair.

Quels sont les coûts d'une voiture électrique au quotidien ?

Les voitures électriques séduisent, en particulier pour leurs avantages environnementaux. Mais au quotidien sont-elles à la portée de toutes les bourses ? Quel est le coût d'une recharge, à domicile ou à l'extérieur ? Et quid de l'entretien du véhicule et du remplacement éventuel de sa batterie ? Voici les repères et conseils utiles pour éclairer vos choix.

couple devant une voiture électrique

Comment bien choisir sa voiture électrique ?

Vous pensez à changer de véhicule pour passer à l’électrique ? Que ce soit pour limiter votre empreinte carbone ou pour faire des économies sur le carburant, la voiture électrique est une option qui gagne en popularité. Mais comment choisir votre modèle, alors que les options sont si nombreuses ? Autonomie, borne de recharge, bonus écologique, prix initial, coût d'entretien… Autant d’éléments qui doivent retenir votre attention dans le choix du véhicule. Quels sont les avantages d’un véhicule électrique ? Quelles options évaluer avant l’achat ? L’Etat propose-t-il des aides ? 

voiture electrique occasion

Quel véhicule électrique d'occasion choisir ?

Au fil des années, la gamme de véhicules électrique neufs proposés par les constructeurs s'est considérablement étoffée. Ces véhicules commencent à alimenter le marché de l’occasion et le nombre de voitures électriques de seconde main va croître dans les années à venir. Quel véhicule électrique d'occasion choisir ? Quels sont les principaux critères de choix ? Les principaux avantages d'une automobile électrique ? Les points de vigilance, s'agissant notamment des batteries et de l'autonomie de celles-ci ? Toutes les réponses aux principales questions que vous vous posez avant d'acheter une voiture électrique d'occasion.  

voiture hybride

Quelle voiture hybride choisir ?

Une autonomie supérieure à la voiture électrique. Une consommation et des émissions réduites à condition de bien recharger et de rouler suffisamment en mode électrique. Les avantages de la voiture hybride sont nombreux. L’association de l’électrique, parfois rechargeable, et du moteur thermique peut se faire de différentes manières. D’une hybridation minimale au 100 % électrique, plusieurs modèles existent.