Assurance habitation : comment fonctionne la garantie bris de vitre ?

11/2018 - Mis à jour le 23/11/2018 par Aurélie S.

La garantie « bris de vitre » existe dans la plupart des contrats d’assurance habitation. Elle couvre généralement le bris de vitre sur les éléments immobiliers, tels que les fenêtres ou les portes vitrées, mais également les parois de douche ou les vitres d’inserts. La garantie bris de vitre prévoit la réparation ou le remplacement de l’élément endommagé.

Bris de vitre et assurance habitation

Qu’est-ce que la garantie « bris de vitre » ?

La garantie « bris de vitre » de votre contrat habitation concerne tous les éléments vitrés intégrés à l’immobilier tels que :

  • les fenêtres et portes-fenêtres ;
  • les baies vitrées ;
  • les fenêtres de séparation en verre (type fenêtres d’atelier) ;
  • les vérandas, les marquises, etc.
Il existe des extensions de garanties ou des formules qui couvrent les bris d’éléments vitrés sur les biens mobiliers : les fours, les téléviseurs, les plaques de cuisson vitrocéramique ou à induction, les tables en verre etc.
 
A savoir : certains assureurs couvrent les bris sur tous les biens, y compris lorsqu’il ne s’agit pas de biens contenant des éléments vitrés (exemple : le bris d’une armoire, d’un évier, d’une porte d’entrée en bois, etc.).

Pourquoi une garantie bris de vitre ?

Du fait de leur fragilité, les éléments composés de verre sont plus que d’autres exposés à des risques de bris. Ils peuvent notamment être endommagés ou détruits en cas :
  • d’intempérie (grêle, tempête, etc.) ;
  • d’accident domestique : chute, jet de projectile ;
  • d’effraction voire de vandalisme, etc.

Comment être indemnisé pour un bris de vitre ?

Une fois les dégâts constatés, l’assuré doit en informer son assureur dans les cinq jours ouvrés qui suivent et avant de prendre l’initiative de réparer. La déclaration peut se faire par courrier, mail, téléphone, en face à face dans une agence… On vous demandera :

  • la date du sinistre ;
  • ses circonstances ;
  • ses conséquences : objets endommagés, nature des dommages, etc.
L’assureur indiquera la marche à suivre pour la prise en charge. En dessous d’un montant de réparations, l’assureur peut faire appel à un réseau d’artisans qui procédera à une réparation en nature et qui sera réglé directement, déduction faite de la franchise que l’assuré devra lui-même acquitter.
Dans certaines circonstances, l’assureur peut mettre en place des mesures d’urgence et de sauvegarde. Dans le but par exemple de sécuriser une porte ou une fenêtre brisée en attendant son remplacement, pour éviter l’aggravation du risque ou les intrusions.
À noter : il est recommandé de conserver les factures d’achat et de travaux de votre habitation. Vous pouvez-même, par sécurité, les numériser et les stocker sur un serveur. Ainsi, vous serez en mesure de les fournir si votre assureur vous les demande.

Quel est le montant de l’indemnisation pour bris de vitre ?

Il est important, pour connaître le montant remboursé par l’assureur, de se référer aux clauses de son contrat habitation. En effet, comme toutes les garanties de « dommages aux biens », la garantie « bris de vitre » comporte une franchise contractuelle qui reste à la charge de l’assuré.

Côté MAIF*
  • Le + budget : une assurance scolaire en inclusion, dès la première formule.
  • Le + communauté : colocation, échange de logements couverts.
  • Le + confiance : assurance de matériels échangés, prêtés ou confiés, sans déclaration préalable.

*Dans les limites et conditions du contrat.