1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Guide achat immobilier
  4. Aides et prêts immobiliers
  5. Comment bénéficier d’aides à la rénovation pour alléger le coût de ses travaux ?

Comment bénéficier d’aides à la rénovation pour alléger le coût de ses travaux ?

02/2020 - Mis à jour le 20/12/2020 par Christine Q.

Si votre logement nécessite des aménagements, un certain nombre de dispositifs et d’aides financières vous permettront peut-être de réduire la facture de vos travaux. Ils sont soumis à conditions. 2020 a apporté son lot de nouveautés.

Couple rénovant une pièce

Des aides à la rénovation énergétique

Il est parfois difficile d’y voir clair parmi les aides existantes en matière de rénovation de son logement. Elles sont nombreuses, spécifiques, et évoluent avec les politiques gouvernementales. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) est l’établissement public de référence en charge de l’amélioration des logements privés. Elle accorde plusieurs types de subventions aux propriétaires occupants qui réhabilitent ou améliorent leur bien.

Habiter Mieux et MaPrimeRénov s’appliquent aux travaux de rénovation énergétique. Ces aides ont remplacé en 2020 le Crédit d’Impôt pour la Transition Ecologique, avantage fiscal accordé jusqu’ici sans condition de ressources. Les nouvelles aides introduisent un plafond de ressources et s’adressent aux propriétaires occupants aux revenus modestes. Habiter Mieux concerne les travaux apportant un gain énergétique d’au moins 25 % dans des logements de plus de 15 ans. Le financement peut aller jusqu’à 50 % du montant engagé, auxquels s’ajoute une prime à hauteur de 10 % du coût des travaux. MaPrimeRénov permet de financer, dans des logements de plus de 2 ans, des projets de rénovation bien identifiés. Ils doivent concerner l’isolation, le chauffage, la ventilation, ou encore le diagnostic et l’audit énergétique. Une aide forfaitaire est accordée par poste de travaux réalisés. Elle est ajustée en fonction du niveau de ressources et du bénéfice énergétique attendu. Plus lisible que le crédit d’impôt, son montant est connu à l’avance. Elle est versée à l’achèvement des travaux.

  • Exemple : pour le remplacement d’une chaudière à gaz par une pompe à chaleur air/eau, l’aide MaPrimeRénov s’élève en 2020 à 7 000 €. Pour l’isolation des murs extérieurs d’un logement de 100 m², elle est de 13 000 €.

Pour la sécurisation et l’équipement du logement

L’ANAH peut également participer à des travaux de sécurisation et d’équipement du logement. Les aides Habiter Sain et Habiter Serein concernent par exemple l’installation ou la rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz, celle d’une salle de bain ou de toilettes, des travaux sur les fondations ou la toiture. La subvention accordée peut atteindre la moitié du montant des travaux, dans la limite de 10 000 € pour Habiter Sain et 25 000 € pour Habiter Serein. Quant à l’aide financière Habiter Facile, elle favorise le maintien à domicile des seniors par le financement, par exemple, d’une douche de plain-pied ou d’un monte-escalier.

  • L’ANAH propose un accompagnement personnalisé des projets par un opérateur-conseil, avec diagnostic du logement, chiffrage des travaux, aide dans vos demandes de subventions. Les demandes peuvent être faites en ligne sur monprojet.anah.gouv.fr. L’ANAH peut également vous orienter vers des aides financières émanant des collectivités locales.

Taxes et prêts à taux avantageux

Des taux de TVA réduits s’appliquent aux travaux d’amélioration des résidences principales et secondaires de plus de deux ans : TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique des logements de plus de deux ans, TVA à 10 % pour tous les autres travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien, à l’exception des travaux de reconstruction et d’agrandissement. Le chèque énergie, distribué sur conditions de ressources, peut être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique. Pensez également aux différents prêts. L’Eco-Prêt à Taux Zéro, cumulable avec les aides de l’ANAH, est destiné à financer la rénovation énergétique de l’habitat. Le Prêt d’Accession Sociale vous permet de financer également des travaux d’un montant minimum de 4 000 €. Le dispositif Action Logement accorde aux propriétaires salariés d’une entreprise d’au moins dix personnes différents prêts à 1 % pour financer l’amélioration ou l’agrandissement de leur logement. Si vous êtes allocataire, les CAF accordent aussi des prêts à l’amélioration de l’habitat.

Côté MAIF

Vous souhaitez être accompagné dans la réalisation de travaux ou dans la coordination de plusieurs corps de métier ?

MAIF a sélectionné 2 partenaires de confiance pour étudier votre projet.