Garantie tempête et assurance : ce qu'il faut savoir

9 min


MAJ janvier 2024

Les tempêtes peuvent frapper à tout moment, engendrant des dégâts parfois conséquents. Face à ce phénomène naturel, plusieurs questions surgissent quant à la responsabilité, la couverture d'assurance, et les démarches à entreprendre. Vous pouvez être rassurés, nous répondrons à toutes vos interrogations !

1
Locataire ou propriétaire : quelle assurance entre en jeu en cas de tempête ? 

Une tempête est passée et a causé de nombreux dégâts sur votre propriété. Vous vous demandez qui du propriétaire ou du locataire est assuré face à cet évènement ? C'est très simple : c'est l'assurance habitation du propriétaire qui couvre les dégâts sur le bien concerné. Locataires, votre rôle est d'informer votre bailleur des dommages subis et de saisir votre assureur si des biens vous appartenant sont endommagés (ex trampoline; salon de jardin...)

2
L'assurance habitation : le contrat de référence pour protéger votre logement 

Nous vous le rappelons : l'assurance habitation demeure le rempart incontournable pour préserver son chez-soi des aléas du quotidien. Au-delà de son obligation pour le locataire au moment de la signature du bail, ce contrat revêt une importance cruciale pour assurer sa sécurité financière et matérielle en cas de sinistre. Il garantit à son occupant une indemnisation des frais de réparations engagés. Les biens mobiliers endommagés ou perdus peuvent aussi être couverts par cette assurance. 

Nous vous conseillons de bien comprendre les contours de cette protection et d'en maîtriser les subtilités pour garantir une couverture optimale.

Vous êtes propriétaire ?

Avoir une assurance habitation n'est pas obligatoire. Elle est néanmoins fortement recommandée, et vous garantit une couverture en cas de sinistre.

3
Dégâts sur la voiture, clôture arrachée par le vent : quels dommages sont souvent exclus d'une assurance habitation ? 

Il est primordial de noter que la couverture de l'assurance habitation a ses limites. Certains cas de figure ne sont pas automatiquement pris en charge par le contrat de base. Les biens qui sont exclus ou non couverts par l'assurance habitation multirisques (mrh) ne le seront pas en cas de catastrophes naturelles. En conséquence, les jardins, les parkings, les tombes, et tout autre élément qui ne sont pas protégés par une garantie de type "dommage aux biens", ne sont pas indemnisables. 

Une règle d'or prévaut...

Ce qui n'est pas déclaré à l'assureur ne sera pas assuré.
Par exemple, si la clôture extérieure, arrachée par le vent, n'est pas déclarée, elle ne sera pas couverte en cas de dommage.

Quelle garantie n'est pas incluse dans l'assurance multirisque (MRH) habitation ? 

Au sein d'une assurance multirisques habitation, certaines garanties ne sont pas incluses d'office : 

  • Les dommages liés à la condensation ou au ruissellement des eaux de pluie lors d'un dégât des eaux. 
  • Les dommages causés par un défaut d’entretien des canalisations
  • En cas d'incendie, les dégâts concernant le terrain sur lequel est construit le logement, le mobilier extérieur, ou encore les plantations.
  • Celles liées à la garantie vol, cambriolage, et vandalisme.

A noter

Cependant, elles peuvent être ajoutées selon les besoins spécifiques de chacun. Il est crucial de prendre connaissance de ces garanties pour adapter sa couverture à sa situation particulière.

Qu'est-ce que la garantie tempête ? Est-elle obligatoire ? 

Le saviez-vous ? La garantie tempête est une clause qui s'immisce dans chaque contrat d'assurance habitation, peu importe l'assureur ou la formule choisie.  

La garantie tempête est une clause présente dans tous les contrats MRH, quelque soit l'assureur ou la formule. Elle fait partie du package de base.

L'essentiel réside dans la déclaration minutieuse de vos biens, avec quelques options en prime si vous souhaitez renforcer votre protection. Inutile de vous poser la question sur cette couverture elle est intégrée d'office !

Attardons-nous brièvement sur cette dite "garantie tempête et autres évènements climatiques". Elle protège vos biens contre les dommages liés au vent, à la grêle et à la neige.  

Bon à savoir : garantie tempête...

Ainsi les dégâts dus aux tempêtes, à la neige, à la grêle dans le logement assuré sont couverts par cette garantie.

Sachez que les dommages causés par le vent sont couverts par la garantie tempête et non catastrophe naturelle. Vous n'avez donc pas besoin d'un arrêté interministériel pour vous faire indemniser. 

4
Quelles sont les conditions pour que la garantie tempête puisse être mise en jeu ? 

La définition légale et assurantielle d'une tempête englobe des critères tels qu'un vent intense, dépassant un certain seuil en kilomètres par heure (des rafales supérieures à 90 km/h). 

En France, Le Code des assurances (article L122-7) précise ces conditions. A partir d'un certain nombre de km/h, l'évènement climatique n'est plus considéré comme une tempête. Il est utile de savoir également que certains assureurs le fixent à 100km/h, mais que cela dépend du contrat et de votre assureur. 

Enfin, en cas de tempête...

La déclaration doit être effectuée rapidement, avec des preuves à l'appui. Sachez également que des mesures de conservation peuvent être mises en place afin de se prémunir efficacement contre ce genre d'évènement. 

Quelle est la marche à suivre en cas de tempête ? 

En cas de tempête, votre calme intérieur peut faire toute la différence. Voici un guide pratique à adopter si vous êtes dans cette situation particulière, avec un soupçon de bon sens et d'efficacité. 

Délai de déclaration et modalités

Dès que la tempête laisse son empreinte, il est crucial de réagir rapidement. Vous disposez d'un délai légal de 5 jours à compter du moment où vous prenez connaissance des dégâts. La déclaration peut se faire par téléphone, mais il existe aussi la possibilité de déclarer le sinistre par mail ou directement sur votre espace personnel. Facile, non ?

Mesures de conservation

Déclarer vite ne sert pas seulement à éviter les ennuis. Cela permet également à votre assureur de mettre en place des mesures de conservation. Un exemple ? Imaginez un bâchage express pour protéger votre toit des intempéries. Rapidité rime ici avec prévention.

Photos, factures, et preuves nécessaires

Prenez des clichés des dégâts, conservez les factures des réparations, et tout ce qui peut étayer votre demande d'indemnisation. La paperasse peut parfois avoir du bon !

Expertise et intervention artisanale

Dans certains cas, un expert peut faire son entrée pour constater les dommages. C'est un peu comme le détective des assurances, là pour valider vos dires. Si des dommages immobiliers sont à déplorer, n'hésitez pas à contacter rapidement un artisan. Obtenir des devis permet de mieux évaluer l'ampleur des réparations.

Avec ces conseils simples mais pratiques, vous êtes prêt à faire face à la tempête en toute sérénité. Un détail après l'autre, et tout rentrera dans l'ordre.

Quel est le montant de la franchise de la garantie tempête ? 

Si vous vous attendiez à une réponse directe sur le montant de la franchise de la garantie tempête, nous sommes navrés de vous décevoir. C'est l'assureur et lui seul qui peut dire ce qui est inclus dans le contrat ou si cela fait partie d'une extension spécifique.

Ce que l'on peut vous dire en revanche, c'est que la franchise de la garantie tempête dépend du contrat que vous avez choisi, avec des montants qui varient selon les options que vous avez ajoutées. C'est le moment de sortir la calculatrice, ou de demander à votre assureur de vous faire une démo en langage simple. 

5
Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place pour limiter les dommages en cas de tempête ? 

Face à cet évènement imprévisible, quelques astuces simples peuvent faire toute la différence pour préserver votre chez-vous. Par exemple, si vous résidez dans une zone à risque élevé, anticiper est la clé. Rangez à l'intérieur tous les équipements du jardin susceptibles de devenir des projectiles volants. Une précaution toute simple qui peut éviter bien des soucis.

Pour découvrir d'autres conseils avisés et astuces pratiques afin de faire face aux tempêtes en toute sérénité, rendez-vous sur notre article dédié. Parce que la prévention, c'est la première ligne de défense contre les tempêtes !

Pour aller plus loin

Pour découvrir d'autres conseils avisés et astuces pratiques afin de faire face aux tempêtes en toute sérénité, rendez-vous sur notre article dédié. Parce que la prévention, c'est la première ligne de défense contre les tempêtes !

Côté MAIF

En cas de tempête, vous êtes couvert par votre assurance habitation, quelle que soit la formule choisie, et même en l’absence d’arrêté de catastrophe naturelle. Dans les situations d'urgence :

  • Nous débloquons une avance de fonds pour acheter des biens de première nécessité.
  • si votre logement est inhabitable, nous prenons en charge les frais de relogement jusqu’à 12 mois et/ou de stockage de vos meubles le temps des travaux *.

*Dans la limite des garanties que vous avez souscrites.

Sur le même thème

Qu’est-ce qu’une assurance habitation ?

Lorsqu’un incendie, un dégât des eaux ou une catastrophe naturelle affecte votre logement et vos biens mobiliers, il est important d’être bien couvert. Pour faire face à ces risques, il est nécessaire de souscrire une assurance habitation. Sa couverture peut également s'étendre à d'autres garanties comme le vol.

Qu’est-ce qu’une franchise d’assurance habitation ?

La franchise d’une assurance habitation correspond au montant qui vient en déduction de l’indemnisation de dommages aux biens ou de responsabilité civile. Cette somme reste donc à la charge de l’assuré, sauf en cas de dommages corporels causés à des tiers. Cela signifie aussi que lorsque les dommages sont inférieurs à la franchise, l’assureur n’intervient pas pour les indemniser.

Comment bien assurer son jardin avec l'assurance habitation ?

Vous avez la chance de disposer d’un logement avec jardin ? De la même manière que l’assurance habitation couvre les biens de votre logement, les équipements de votre jardin (balançoire, barbecue, piscine, pergolas…) nécessitent d’être protégés par votre contrat.  Plusieurs solutions existent pour assurer les équipements d’un jardin. Selon les assureurs, la couverture pourra aller, par exemple, des simples végétaux jusqu’aux biens mobiliers ou à la piscine pour les formules les plus complètes. Comment étendre votre couverture habitation à votre jardin ? Quelle couverture prévoit la garantie jardin ? Que faire en cas de sinistre ? Nous vous guidons. 

Assurance habitation : quelle couverture pour la piscine ?

Avec presque 2,5 millions de piscines privées, la France est leader sur le marché européen et deuxième mondial derrière les Etats-Unis. Si vous faites partie des propriétaires de piscine ou souhaitez le devenir, la connaissance des règles et obligations légales en matière d’assurance vous sera bénéfique. Votre piscine doit-elle faire l’objet d’une déclaration ? Quelle couverture offre l’assurance habitation ? Quelles garanties et options privilégier dans votre contrat ? Nous vous détaillons les informations à savoir.

Comment bien assurer son garage avec l'assurance habitation ?

Considéré comme une dépendance du logement, le garage entre dans le champ de l’assurance habitation. Sa couverture peut être ou non incluse de manière automatique au contrat, mais il est important de veiller à l’assurer pour se protéger des risques de sinistre qui pourraient s’y produire.