1. maif.fr
  2. Assurance pour conduite accompagnée
assurance auto conduite accompagnee

Quelle assurance auto pour la conduite accompagnée ?

assurance auto conduite accompagnee

Claire T.

3 min


MAJ avril 2020

La conduite accompagnée a bien des avantages : acquérir davantage d’expérience, augmenter ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire, diminuer le risque d’accident, réduire le coût de la formation et le prix de son assurance. Cette pratique est recommandée par les autorités et plébiscitée par les compagnies d’assurance. Pour une bonne protection, l’assuré doit vérifier auprès de son assureur que l’enfant est bien couvert pour la conduite accompagnée.

1
Quels sont les différents types d'apprentissage de la conduite ?

La filière d’apprentissage en « conduite accompagnée » recouvre en réalité 3 solutions spécifiques :

  • L’apprentissage anticipé à la conduite (AAC) : accessible à partir de 15 ans avec l’accord des parents. Cette solution permet de passer son permis de conduire dès l’âge de 17 ans et demi. (mais attention la conduite seule n’est autorisée qu’à partir de 18 ans)
  • La conduite supervisée : après 18 ans, la conduite supervisée permet au candidat d’acquérir davantage d’expérience avant le passage du permis puisqu’il doit parcourir une distance minimale de 1 000 km.
  • La conduite encadrée : accessible à partir de 16 ans, cette formule est destinée aux élèves préparant les diplômes professionnels menant aux métiers de la route.

2
Quels sont les avantages de la conduite accompagnée ?

Le risque d’accident pour un jeune conducteur étant plus élevé, le coût d’une assurance auto est souvent plus important. La conduite accompagnée améliore généralement la qualité de la conduite et facilite la recherche d’une assurance après l’obtention du permis. Elle permet souvent de bénéficier de tarifs plus favorables.

3
Qu’est-ce qu’une assurance auto pour conduite accompagnée ?

Quelle que soit la formule choisie, l’apprenti conducteur est toujours placé sous la responsabilité de son ou de ses accompagnateurs. En cas d’accident ou d’infraction, c’est l’accompagnateur qui encourt le risque d’un retrait de point et qui paie les amendes.

Pour être couvert, le propriétaire du véhicule doit donc impérativement contacter son assureur pour lui déclarer la conduite accompagnée et lui demander une extension d’assurance auto spécifique. Un certain nombre de documents seront alors exigés :

  • acte de présence aux rendez-vous pédagogiques ;
  • attestation de formation initiale ;
  • contrat d’auto-école ;
  • etc...

Cette extension d’assurance autorisera le jeune à apprendre à conduire sur le véhicule assuré et pourra éventuellement engendrer une surprime, selon l’assureur.

Une fois le dossier validé, un avenant au contrat d’assurance devra être signé par le propriétaire du véhicule assuré

Côté MAIF

  • MAIF encourage la conduite accompagnée. Aucune majoration tarifaire, ni supplément de franchise ne sont appliqués.
  • Si votre enfant a obtenu son permis en conduite accompagnée ou supervisée et qu’il devient conducteur principal d’un véhicule assuré MAIF, il bénéficie de 5% de réduction sur la première cotisation d’assurance l’année de souscription, en plus des 5% accordés s’il est enfant de sociétaire.

Sur le même thème

bonus malus auto

Comment connaître votre bonus-malus ?

En matière d’assurance auto, le fonctionnement de votre bonus-malus n’est pas toujours évident à comprendre. De la méthode de calcul (coefficient de réduction majoration) à son influence sur le prix de votre assurance, divers paramètres entrent en compte.Comment fonctionne le calcul du bonus-malus ? Comment connaître votre bonus-malus ? Quelle différence en cas d’accident responsable et non-responsable ? Nous vous aidons à décrypter le fonctionnement du bonus-malus.

prime assurance auto

Qu’est-ce que la prime d'un contrat d’assurance auto ?

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance auto, il est essentiel de choisir les bonnes garanties, afin de bénéficier d’une couverture adaptée à son profil. Pour répondre aux besoins de tous les automobilistes, les assureurs proposent aujourd’hui différentes solutions d’assurance. Selon le niveau de protection offert, le montant de la prime pourra varier significativement.

Pourquoi l'assurance auto est obligatoire

Pourquoi l’assurance auto est-elle obligatoire ?

Le rôle prépondérant joué par l’automobile dans le quotidien de millions de Français a rendu nécessaire l’élaboration de lois spécifiques. Parmi elles, l’obligation pour tout conducteur de faire assurer son véhicule.

conduire la voiture de quelqu'un d'autre

Assurance auto : qui peut conduire votre voiture ?

Prêt de volant, changement de conducteur lors de longs trajets… différentes situations vous amènent à laisser vos proches conduire votre véhicule. Plusieurs personnes peuvent figurer sur le contrat d’assurance auto et ainsi être assurées pour conduire. Qui peut conduire votre voiture ? Que prévoit votre contrat d’assurance auto ? Quelles sont les conséquences en cas d’accident ? Nous vous aidons à y voir plus clair en matière de prêt de véhicule.

Assurance jeune conducteur pour auto

Assurance jeune conducteur : quelle couverture pour quel prix ?

Chaque année, plus d’un million de personnes se présentent à l’examen du permis de conduire. Pour les personnes recevant un résultat favorable, se pose la question du véhicule et de l’assurance auto. Les deux ou trois premières années (selon la méthode d’apprentissage), la période probatoire a des conséquences sur les règles de conduite à respecter pour le jeune conducteur ainsi que sur le fonctionnement de l’assurance auto. Quel véhicule choisir pour un jeune conducteur ? La prime d’assurance est-elle toujours plus chère en permis probatoire ? Comment limiter les coûts lors de la souscription ? Nous éclairons la situation. 

au tiers ou tout risque

Assurance au tiers ou tous risques : quelle formule pour votre véhicule ?

Vous réfléchissez à la formule optimale pour assurer votre véhicule ? Plusieurs options se présentent à vous. Type de véhicule, âge, risques, budget… Ces critères vont déterminer la formule la plus adaptée à votre situation. L’assurance au tiers constitue le niveau de couverture minimum exigé par l’article L211-4 du Code des assurances. Si la couverture s’avère insuffisante, une assurance tous risques offrira une garantie plus étendue. Quelle couverture prévoit l’assurance au tiers ? Quelles différences avec une formule tous risques ? Pourquoi choisir une formule au tiers ? Nous vous guidons.