Vacances à la neige : comment êtes-vous couvert par votre assurance habitation?

11/2019 - Mis à jour le 07/11/2019 par Aurélie S.

Entre la chute à ski, la casse du matériel loué, l'annulation du séjour ou encore le secours en hélicoptère, mieux vaut être bien couvert par son assurance avant de partir en vacances à la neige. Votre assurance habitation est-elle suffisante, ou faut-il vous tourner vers un contrat spécifique ? 

 

vacances-neige_A.jpg

Des garanties plus ou moins étendues selon les contrats d'assurance habitation

Votre contrat d'assurance habitation contient généralement l'assistance, le secours et le rapatriement. Par exemple, si vous êtes blessé ou perdu dans la montagne, votre assureur prendra en charge les frais de recherche et de secours pour vous venir en aide.  
De plus, votre assurance habitation vous couvre si vous percutez un skieur et le blessez, car votre responsabilité civile entre en jeu pour indemniser la victime.  En revanche, si vous vous blessez seul, alors il vous faudra détenir un contrat corporel spécifique pour être indemnisé.

Et parce qu'un accident ne survient pas toujours sur les pistes de ski, n'oubliez pas que le logement que vous louez pendant le séjour au ski doit être assuré. Contactez votre assureur pour savoir si votre contrat d'assurance habitation prévoit la garantie villégiature. Celle-ci vous permet, par exemple, d’être couvert si vous y provoquez un incendie ou un dégât des eaux.

Si vous apportez votre matériel de ski, votre assurance habitation peut le couvrir en cas de vol ou de détérioration. Mais cette garantie ne figure pas dans tous les contrats : la plupart des offres de base limitent la couverture de vos biens à l’intérieur de votre domicile. Il faut donc contacter votre assureur, et éventuellement lui demander une offre adaptée. 

A savoir : L'assurance du matériel loué est généralement proposée en option. Mieux vaut la souscrire pour plus de tranquillité

Faut-il compléter l’assurance habitation par des assurances spécifiques pour un séjour à la montagne ?

Les garanties qui figurent dans votre contrat d'assurance habitation ne sont pas suffisantes pour vous protéger intégralement lors de vos vacances à la neige.  


1) Optez pour une assurance corporelle afin de partir en toute sérénité


Il est conseillé de souscrire une assurance corporelle qui couvre les accidents de la vie, dont les sports de glisse, afin d'être bien protégé dans toutes les situations. Cette assurance vous apporte une protection étendue, en particulier si vous vous blessez vous-même ou si vous êtes blessé par un tiers pour faire jouer sa responsabilité civile.


En effet, les blessures à la neige entraînent souvent des frais médicaux et d’hospitalisations importants, qui ne sont jamais pris en charge intégralement par la Sécurité Sociale et/ou par votre mutuelle santé. C’est pourquoi l’assurance corporelle renforce leurs prestations. Au-delà des frais immédiats, l’assurance corporelle couvre aussi le besoin d’assistance à domicile et garantit des services d’accompagnement sur la durée. Ce contrat compense même la perte de revenus suite à une incapacité de travail provoquée par l’accident.  

Lisez attentivement votre contrat, car les remboursements peuvent être plafonnés, et des exclusions peuvent y figurer, en particulier si vous avez pratiqué le ski hors-piste. 

 

2) Complétez par une assurance annulation/ interruption de séjour :  


Vous pouvez également souscrire une assurance annulation.  Le voyage prévu tombe à l'eau, par exemple parce que votre enfant à la varicelle mais vous avez déjà engagé de nombreux frais : la garantie annulation prévoit alors un remboursement des montants engagés.

De même, la garantie interruption vous permet d'être remboursé si un accident survient pendant votre séjour, et vous empêche de le poursuivre et donc de profiter de services réservés. (cours de ski , forfaits, locations…). 

Côté MAIF
  • En complément de l’assurance habitation, MAIF vous recommande son assurance corporelle des accidents de la vie, valable toute l'année, pour toute la famille. Vous serez indemnisé à la hauteur du préjudice subi (frais médicaux sans plafond, perte de salaire pris en charge jusqu’à 15 000 €/mois, indemnité versée en cas de séquelle,…). Suivant vos besoins, MAIF peut aussi proposer différentes prestations pour vous assister dans vos tâches quotidiennes ou dans vos déplacements.
  • La nouvelle assurance habitation MAIF propose, en option, une assurance annulation. Elle est valable toute l’année, y compris en cas d’interruption de séjour. L’indemnisation prend en compte le transport, l’hébergement mais aussi les prestations réservées à l’avance.
  • Le matériel de ski que vous emportez est couvert avec la formule 3 du nouveau contrat ou si avez souscrit l’option Biens nomades Sport & loisirs.
  • Vous avez réservé une location saisonnière ? Votre contrat habitation MAIF inclut systématiquement la responsabilité civile villégiature. Si nécessaire, MAIF peut vous fournir une attestation d’assurance.

*Dans les limites et conditions du contrat.