assurance villegiature

L'assurance villégiature : comment vous protéger pendant les vacances ?

assurance villegiature

Amina Belhadj, journaliste assurance

5 min


MAJ octobre 2021

Les vacances approchent et vous pensez réserver une location saisonnière ? La question de votre assurance se pose. Face aux risques possibles (accident, vol, sinistre, dommages matériels, etc.), vous pouvez opter pour ce qu'on appelle une assurance villégiature. Il s'agit d'un ensemble de garanties, dont certaines sont habituellement déjà incluses dans votre contrat d’assurance habitation et vous protègent lorsque vous partez en vacances. Quelles sont ces garanties ? Comment les obtenir ? Nous vous donnons toutes les clés de l’assurance villégiature.

1
Qu'est-ce qu'une assurance villégiature ?

La responsabilité civile villégiature est une garantie qui couvre les dommages que vous pouvez causer au propriétaire de votre location de vacances. 

Première garantie principale utile en vacances : la responsabilité civile villégiature. Elle couvre les conséquences financières pour tous les dommages que vous pouvez causer au propriétaire d'une location et au logement de vacances, quel qu'il soit (bungalow, appartement, etc.). Certaines assurances peuvent aussi garantir le vol et la destruction d’objets personnels. 

L’assurance responsabilité civile villégiature couvre les dommages qui sont causés le plus souvent par : 

  • Vous-même ; 
  • Vos enfants et les membres de votre famille, s’ils vivent chez vous habituellement ; 
  • Vos animaux domestiques ou ceux que vous gardez ; 
  • Vos employés de maison : baby-sitter, femme de ménage ou jeune fille au pair.

Cette garantie n’est pas obligatoire pour une location de vacances, mais vivement recommandée pour profiter pleinement de votre séjour. Elle est très souvent incluse dans votre assurance habitation : vous pouvez le vérifier dans les conditions générales de votre contrat. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous rapprocher de compagnie d’assurance afin d’obtenir la solution la plus adaptée, sous la forme par exemple d’une extension de garantie.

Pour obtenir une attestation villégiature, il suffit de contacter votre assureur. 

Si votre assurance habitation comporte une responsabilité civile villégiature, pensez à l’activer avant vos vacances et demandez une attestation d’assurance villégiature. Pour cela, vous devrez communiquer à votre compagnie d’assurance les informations suivantes : 

  • L’adresse de votre location de vacances ; 
  • Vos dates de séjour ;  
  • Certaines compagnies d’assurance peuvent vous demander d’autres informations comme des renseignements sur votre logement (surface, nombre de pièces, équipements…).  

Vous recevrez votre attestation d'assurance par courrier dans un délai de 10 jours. Certaines compagnies d’assurance vous permettront d’accéder à ces documents en ligne ou sur l’application dédiée. Dans ce cas, rendez-vous sur le site internet ou l’application mobile de votre assureur. Vous pourrez effectuer les démarches en ligne et recevoir rapidement votre attestation en version numérique.  

Un contrat d'assurance multirisque villégiature peut être souscrit en complément.  

En plus de la responsabilité civile, d'autres garanties utiles pendant les vacances existent. Certaines compagnies d'assurance proposent ainsi des assurances multirisques villégiature, qui peuvent être souscrites afin d’être entièrement protégé pendant votre séjour : bagages volés, frais d'interruption de séjour...  

Toutefois la plupart des assureurs ne proposent pas de contrat spécifique pour les vacances. Vous pouvez dans ce cas demander des extensions de garanties (garanties supplémentaires à souscrire) et être tout aussi bien protégé.  

2
Combien coûte une assurance villégiature ?

Les prix dépendent des risques couverts et des assureurs. 

La responsabilité civile villégiature est incluse la plupart du temps dans l’assurance de la résidence principale. Son prix peut varier selon les formules et les garanties optionnelles souscrites. 

Voici quelques garanties incluses ou optionnelles selon votre contrat, qui peuvent être utiles pendant les vacances : 

  • L'assistance en cas de déplacement : elle inclut notamment l’assistance aux démarches administratives, pratique si vous perdez vos papiers par exemple. 
  • La garantie dommages aux biens avec une couverture pour le vol en tous lieux : pour indemniser le vol de bagages ou d’objets de valeur. 

L'assurance annulation de location de vacances : une autre garantie utile. 

Vous réservez un mobil home pour un week-end, mais vous devez finalement annuler : si vous avez opté pour la garantie annulation de location de vacances, vous serez remboursé à condition que l’événement à l’origine de l’annulation soit garanti. C’est aussi valable lors d’une interruption de séjour face à un imprévu pris en compte par la garantie.

3
Quelle assurance pour un logement proposé en location saisonnière ?

Vous êtes propriétaire et souhaitez louer votre maison pour les vacances ? Vous pouvez vous rapprocher de votre compagnie d’assurance afin d’obtenir la proposition la plus adaptée à votre situation. S’il n’existe pas d’assurance habitation dédiée à la location saisonnière, votre logement pourra être assuré comme une résidence secondaire.  

Vous pouvez également demander au locataire de fournir une attestation de responsabilité civile villégiature. Cela vous assure de pouvoir être dédommagé par sa compagnie d'assurance en cas de dommages causés à votre logement par le locataire.  

Côté MAIF

  • A la MAIF, le contrat d’Assurance Habitation résidence principale couvre, sans tarification complémentaire, votre responsabilité civile de villégiature pour des locations saisonnières. RDV sur votre espace personnel pour télécharger votre attestation.
  • Notre contrat d’Assurance Habitation MAIF propose, en option, une assurance annulation ou interruption des « voyages, séjours de vacances et des loisirs à l’année ». Elle prévoit le remboursement des prestations payées à l’avance et qui n’ont pas pu être consommées*.

*Dans les limites et les conditions du contrat

Sur le même thème

assurance mobil home

Quelle assurance pour son mobil home ?

Le mobil-home constitue une alternative intéressante pour passer des vacances moins onéreuses. Mais il est plus exposé qu'une maison ou un appartement, par exemple aux risques d’intempéries ou de cambriolages : que l'on soit propriétaire ou locataire du mobil-home, comment bien l'assurer ? Une assurance habitation est-elle adaptée ?

Assurance habitation résidence secondaire

Quelle assurance habitation pour une résidence secondaire ?

Bien qu’elles ne soient habitées que de manière occasionnelle, les résidences secondaires doivent aussi être couvertes face aux différents risques (vol, dégât des eaux, incendie…). Selon le contrat, l’assurance habitation offre différentes garanties et permet une couverture plus ou moins large pour votre appartement ou votre maison. Quelles sont les conditions et obligations pour assurer une résidence secondaire ? Quelle formule choisir ? Existe-t-il des conditions particulières ? Nous vous apportons des éclairages.

assurance habitation location meublee

Comment assurer une location meublée ?

Vous êtes propriétaire bailleur ou locataire d’un logement meublé ? Deux cas sont possibles : la location d’un meublé d’habitation ou d’un meublé de tourisme. Votre couverture ne sera pas la même en fonction de votre situation et selon le type de location concerné. Vers quel contrat devez-vous vous tourner ? Quelles obligations reposent sur vous ? Que prévoit votre assurance habitation ? Nous vous détaillons les règles en vigueur.

Assurance habitation pour maison à ossature bois

Quelle assurance habitation pour une maison à ossature bois ?

Habiter une maison à ossature bois présente de nombreux avantages en termes de confort, de respect de l’environnement et même de consommation énergétique. Mais quelles sont les conséquences pour l’assurance habitation ? Voici ce qu’il faut savoir pour assurer la protection de sa maison à ossature bois.

Assurance habitation en zone à risque

Zone à risque : quelle assurance habitation choisir ?

Pour déterminer le montant de la cotisation de l’assurance habitation, l’assureur étudie les risques auxquels votre zone d’habitation peut être confrontée. Les zones rouges sont celles considérées comme étant les plus risquées. Quel impact cela a-t-il sur la couverture et le coût de votre assurance habitation ? Comment savoir si votre habitation se situe dans une de ces zones à risques ?