1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance habitation
  4. Profils des assurés habitation
  5. Quelle assurance prendre si vous êtes propriétaire bailleur ?

Quelle assurance prendre si vous êtes propriétaire bailleur ?

08/2018 - Mis à jour le 23/08/2018 par Aurélie S.

Le propriétaire bailleur d’un logement, à la différence du locataire, n’est pas tenu par la loi de souscrire une assurance multirisque habitation, à moins que le logement soit dans une copropriété. Toutefois, il est fortement recommandé de couvrir son logement en location quand on est propriétaire bailleur.

Assurance habitation pour propriétaire bailleur

Pourquoi souscrire une assurance habitation quand on est propriétaire bailleur ?

Pour un propriétaire bailleur, l’intérêt de souscrire une assurance habitation est double :
  • S’il loue son logement, celui-ci sera protégé en cas de sinistre dû au locataire, à un défaut d’entretien, ou, en garantie responsabilité civile, s’il y a un préjudice contre un voisin ou un tiers qui se trouve dans le logement (cas d’un incendie qui se propage par exemple).
  • Si l’appartement est vide, il sera protégé entre deux locations. En effet, si un dégât des eaux ou un incendie se déclare, toutes les réparations reviennent au propriétaire. 
A noter : si le propriétaire loue le logement, même si le locataire a souscrit une assurance multirisque habitation, certains sinistres peuvent tout de même rester à sa charge, surtout si le locataire a souscrit une assurance avec les garanties de base.

Quel type d’assurance doit souscrire un propriétaire bailleur ?

Les compagnies d’assurances ont créé un produit spécifique pour le propriétaire bailleur : l’assurance propriétaire non occupant (PNO). Elle possède des garanties larges qui protègent l’occupant du logement, des tiers présents dans celui-ci et même les litiges avec les voisins.

A savoir : en souscrivant une assurance propriétaire non occupant, le bailleur peut bénéficier d’avantages fiscaux. En effet, les cotisations de ce type de contrat d’assurance peuvent être déduites des revenus fonciers au même titre que les intérêts d’emprunt.

Une garantie spécifique pour les loyers impayés

Le propriétaire bailleur aura tout intérêt à prendre une garantie loyers impayés. Celle-ci rembourse les loyers non perçus en cas de défaut de paiement du locataire, mais aussi les dégradations immobilières que celui-ci pourraient occasionner. Néanmoins, pour en bénéficier, le propriétaire doit généralement présenter un locataire qui travaille en CDI, sans quoi il n’est pas rare que l’assureur lui refuse cette extension de garantie. 

A savoir : le prix d’une assurance propriétaire bailleur non occupant varie selon la taille de l’habitation. Comptez environ 75 euros par an pour une superficie de moins de 100 m2. L’assurance loyers impayés seule coûte environ 15 euros par mois.

Le cas particulier du propriétaire bailleur en copropriété

Si le logement du propriétaire bailleur se trouve dans une copropriété, les règles sont différentes. Il est alors tenu par la loi de souscrire une assurance habitation collective. Celle-ci comportera au minimum :
  • une garantie responsabilité civile de la copropriété ;
  • une garantie dommages de biens pour l’immeuble.
Elle couvrira ainsi toutes les parties communes de l’immeuble, pour tout dommage de type incendie, dégât des eaux, etc.
Côté MAIF
  • Le + confiance : assurance de matériels échangés, prêtés ou confiés, sans déclaration préalable.
  • Le + communauté : colocation, échange de logements couverts.
  • Le + budget : une assurance scolaire en inclusion, dès la première formule.