Voitures low cost : pourquoi sont-elles si populaires ?

04/2020 - Mis à jour le 22/04/2020 par Etienne T.

Arrivées sur le marché français en 2005 avec la première Logan de Dacia (la marque Low cost de Renault) les voitures low cost ont su évoluer et trouver leur public. Mais, que valent vraiment ces véhicules ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les voitures low cost.

achat voiture

Une voiture qui va à l’essentiel

Acheter une voiture low cost, c’est l’assurance d’acheter un véhicule neuf à moindre coût. De manière générale, ces voitures s’affichent aux alentours de 10 000 €. Des voitures qui représentent aujourd’hui une réelle alternative pour un premier achat automobile. Elles concurrencent le marché de l’occasion avec des tarifs réduits.

Des voitures sûres, confortables et fiables

Contrairement aux idées reçues, low cost ne signifie pas voitures au rabais. Si elles proposent généralement moins d’équipements et d’options, les voitures low cost restent sûres, confortables et fiables. Ces véhicules doivent en effet, comme les autres voitures, répondre aux critères d’homologation Euro NCAP pour pouvoir circuler en Europe.

Rien n’est donc sacrifié aux performances, ni à la sécurité. En matière de sécurité, vous retrouverez ainsi : le freinage ABS, les airbags frontaux, et parfois latéraux...

Des véhicules fabriqués ailleurs…

Où réside la différence alors ? Pour proposer des prix aussi attractifs, les constructeurs fabriquent leurs véhicules dans des pays où le coût de la main-d’œuvre est moins élevé. La plupart des pièces mécaniques sont simplifiées pour coûter moins cher, l’électronique est également réduit aux fonctions de base. Le constructeur automobile français Renault fabrique, depuis son lancement, l’ensemble des véhicules de la marque low cost Dacia (Logan, Sandero, …) dans ses usines en Roumanie. Le groupe Volkswagen a racheté en 1991 le constructeur tchèque Skoda.

Les voitures low cost ont-elles moins d'options ?

Pour être compétitif et tirer les prix, les constructeurs réduisent aussi les équipements de série proposés sur les véhicules low cost. La fermeture centralisée des portières est parfois mécanique, les rétroviseurs souvent manuels, et la climatisation, lorsqu’elle est présente, monozone. Quant à l’autoradio ou le GPS, ils sont souvent proposés en option.

Un marché du low cost en pleine expansion

Dès le début, avec la Renault Dacia Logan, les voitures low cost ont séduit un large public d’automobilistes. De nombreux constructeurs ont depuis emboîté le pas à Renault en proposant des modèles dont les équipements ont été simplifiés pour entrer dans le segment.

Les 10 voitures les moins chères du marché français au 1er janvier 2020

Si le prix de certaines de ces autos dépasse la barre symbolique des 10 000 euros, elles restent cependant classées dans la catégorie des modèles low cost. Vous les trouverez principalement dans les catégories des micro-citadines et des citadines. L’incontournable Dacia a su faire évoluer sa gamme pour proposer aussi des compactes, des breaks, et même un SUV, avec son Duster dont le prix débute à 12 490 € mais n’est pas classé dans le palmarès suivant.

  1. Dacia Logan - Compacte à coffre - Finition de base : Essence 1.0i SCe 75 ch (4 portes) - Premier prix : 8 050 €
  2. Dacia Sandero - Citadine - Finition de base : Essence 1.0i SCe 75 ch (5 portes) - Premier prix : 8 190 €
  3. Dacia Logan MCV - Break - Finition de base : Essence 1.0i SCe 75 ch (5 portes) - Premier prix : 9 150 €
  4. Suzuki Celerio - Micro-citadine - Finition de base : Essence 1.0 Avantage 68 ch (5 portes) - Premier prix : 9 790 €
  5. Fiat Panda - Mini citadine - Finition de base : Essence 1.2 8V 69 ch Pop (5 portes) - Premier prix : 9 990 €
  6. Ford Ka + - Citadine - Finition de base : Essence 1.2 Ti-VCT 70 ch Essential (5 portes) - Premier prix : 10 450 €
  7. Mitsubishi Space Star - Micro-citadine - Finition de base : Essence 1.0 71 ch Mivec (5 portes) - Premier prix : 10 490 €
  8. Citroën C1 - Micro-citadine - Finition de base : Essence 1.2 VTI 72 ch Live (3 portes) - Premier prix : 11 050 €
  9. Kia Picanto - Micro-citadine - Finition de base : Essence 1.0 67 ch Motion (5 portes) - Premier prix : 11 100 €
  10. Smart Fortwo Coupé - Micro-citadine - Finition de base : Essence 1.0 71 ch Pure - Premier prix : 11 290 €

Assurer une voiture low cost

Qui dit low cost, dit aussi véhicule moins cher à assurer. La valeur de remplacement de ces voitures étant moins élevée, le remboursement d’un sinistre est aussi moins élevé, ce qui a un impact direct sur le montant de votre prime d’assurance auto. Reste que, pour toute voiture neuve, l’assurance tous risques est fortement recommandée, surtout si le véhicule a été financé par un crédit auto ou un leasing.

Acheter ou louer une voiture low cost ?

Les voitures low cost disponibles à l’achat, le sont aussi à la location (LLD ou LOA) à des prix très attractifs. Comptez par exemple un peu plus de 100 € par mois pour une Logan en LOA sur 61 mois. Mais, attention, comme pour les autres voitures, si le leasing peut sembler une solution efficace pour faire une acquisition, ces offres sont généralement plus chères à l’achat quand vous additionnez les mois de location.

Côté MAIF
MAIF vous accompagne dans l’achat de votre nouvelle voiture
et vous propose des avantages négociés
auprès de partenaires de confiance :
  • des véhicules neufs avec des remises jusqu’à - 40 %(1),
  • des véhicules d’occasion expertisés ou révisés avec une garantie panne mécanique de 6 mois minimum(2).


(1) Avec notre partenaire Club Auto. Véhicules 0 km en provenance de l’Union Européenne.
(2) Avec nos partenaires Carvivo et Carizy.