Aide pour l’achat d’une voiture : quels montants ?

04/2020 - Mis à jour le 04/03/2021 par Etienne T.

Vous envisagez l’achat d’une voiture en bénéficiant des aides de l’État ? Bonus écologique, prime à la conversion… Chaque année, différentes aides pour l’achat de véhicules sont créées et révisées. Elles vous permettent d'être soutenus dans vos projets d’achat, selon vos besoins et votre situation.

À quel montant d’aide pouvez-vous prétendre ?

Quelle aide est adaptée à votre situation ?

Quels sont les délais et modalités d’obtention ?

Nous vous détaillons le fonctionnement des différentes aides pour acheter une voiture.

aide achat voiture

Prime à la conversion : une aide gouvernementale pour l’achat d’une voiture moins polluante

Elle permet de remplacer votre ancien véhicule.

La prime à la conversion, anciennement prime à la casse, est une aide gouvernementale permettant de remplacer son ancien véhicule par un modèle moins polluant. Une prime que certains constructeurs accompagnent parfois de coups de pouce financiers supplémentaires.
La prime à la conversion concerne les véhicules immatriculés avant 2011 pour une voiture diesel et avant 2006 pour une voiture essence.

La prime à la conversion s’applique pour l’achat ou la location avec option d’achat (LOA).

Elle s’applique pour l’achat ou la location avec option d’achat (LOA), d’une voiture particulière ou camionnette (dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3.5 tonnes), d’un 2 roues, 3 roues ou quadricycle.
La prime est déterminée par le type et les caractéristiques du véhicule acheté ou loué, votre situation fiscale à N-2 (exemple : 2019 pour achat en 2021), ainsi que par les kilométrages que vous parcourez.

Le barème de la prime à la conversion varie tous les ans. 

Son montant peut atteindre 3 000€ maximum pour l'achat d'un véhicule thermique neuf ou d'occasion (Crit'Air 1 depuis le 1er juiller 2021) et jusqu'à 5 000€ pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou d'occasion.

Aucune condition de revenu n’est nécessaire pour en bénéficier. 

Pour en bénéficier, aucune condition de revenu n’est nécessaire lors de l’achat d’un véhicule hybride rechargeable ou électrique. En revanche sur un véhicule thermique, votre revenu fiscal de référence par part (RFR) ne doit pas dépasser 13 489 €.
Depuis le 1er juillet 2021, le véhicule que vous achetez doit être de classe Crtit'Air 1, ce qui de fait exclu les véhicules diesel, et émettre au maximum 137 g/km de CO2 (barème WLTP) ou 109 g/km de CO² (barème NEDC) pour être éligible au dispositif. Pour les véhicules électriques le taux d’émission doit être inférieur à 20 g/km de Co² et pour les hybrides rechargeables, être inférieur à 50 g/km de Co².

Au-delà d’un certain prix, les véhicules ne sont plus éligibles.

Enfin, depuis le 1er janvier 2020, les voitures d’un montant de plus de 60 000 € à l'achat, même électriques (ce montant maximum inclut le coût éventuel de la location de la batterie), ne sont plus éligibles à la prime à la conversion. La prime à la conversion pourra être cumulée avec le bonus écologique.

  • Pour savoir si vous pouvez bénéficier du dispositif, faites le test sur le site gouvernemental dédié à la Prime à la conversion des véhicules et au Bonus écologique 2021.

Bonus écologique : une aide de l'État pour l’achat d’une voiture électrique

L’objectif est de favoriser l’achat de véhicules propres.

Entrées en vigueur au 1er janvier 2020 mais revues le 1er juin 2020 dans le cadre du plan de relance du gouvernement en faveur du secteur automobile, les nouvelles modalités du bonus écologique visent à aider tous les Français, particuliers et professionnels, à acheter un véhicule propre, neuf ou occasion, c’est-à-dire émettant moins de 20 g CO2/km pour un électrique. Le bonus écologique s’applique aujourd’hui uniquement à l'achat de véhicules électriques voiture ou camionette, fonctionnant à l’hydrogène.

  • 27% du prix plafonnée à 6 000€ (7 000 € auparavant) pour un véhicule électrique de moins de 45 000 € (4 000 € pour une personne morale)
  • 2 000 € pour un véhicule électrique de 45 000 € à 60 000 €; ou une camionette électrique ou un véhicule fonctionnant à l'hydrogène de plus de 60 000 €.

Le niveau des aides et le type de vehicules bonifiés varient selon la valeur du véhicule acheté, ainsi que si vous l'achetez neuf ou en occasion.

Vous trouverez le niveau des aides en vigueur à compter du 1er juillet 2021, et jusqu'au 31 décembre 2021 pour l’achat d’un véhicule neuf 100% électrique ici.

A noter : le montant de l'aide en vigueur entre le 9 décembre 2020 et le 30 juin 2021 reste applicable à un véhicule neuf commandé avant le 30 juin 2021 inclus, si sa facturation intervient au plus tard le 30 septembre 2021. Il en va de même pour un véhicule neuf dont le contrat de location a été signé avant le 30 juin 2021 si le versement du 1er loyer intervient au plus tard le 30 septembre 2021.

Bonus écologique : une aide pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable

L’aide est soumise à des conditions d’autonomie et de prix.

Depuis le 1er juillet 2021, le bonus est désormais de 1 000 € (2 000 € auparavant) pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable neuf dont l’autonomie est supérieure à 50 km et dont le coût d’acquisition est inférieur à 50 000 € (prix TTC remisé). L'impact carbone par kilomètre doit être compris entre 21 et 50 g.

Si le concessionnaire ne vous avance pas le montant du bonus écologique en le déduisant du prix d’achat, vous pourrez en faire la demande en ligne. Ce montant augmente de 1 000 € si vous résidez en outre-mer, à condition d'y circuler avec le nouveau véhicule pendant 6 mois ou plus suivant son acquisition. 

À compter du 1er janvier 2022, les hybrides rechargeables seront exclus du dispositif d'aide qui sera réservée aux véhicules électriques dont le taux d'émission de CO2 est inférieur ou égal à 20 g/km.  

A noter : le montant de l'aide en vigueur entre le 9 décembre 2020 et le 30 juin 2021 reste applicable à un véhicule neuf commandé avant le 30 juin 2021 inclus, si sa facturation intervient au plus tard le 30 septembre 2021. Il en va de même pour un véhicule neuf dont le contrat de location a été signé avant le 30 juin 2021 si le versement du 1er loyer intervient au plus tard le 30 septembre 2021. 

La métropole du Grand Paris propose une aide complémentaire.

La métropole du Grand Paris s'engage pour améliorer la qualité de l'air et répondre à l'urgence sanitaire en mettant en place une zone à faibles émissions. Vous habitez dans l'une des 131 communes de la métropole ? Faites le test sur le site pour savoir si vous êtes éligible à cette aide d'un montant maximum de 6 000 € pour l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion, électrique, hydrogène, hybride ou GNV, en plus de la prime de conversion.

Rétrofit électrique : une nouvelle prime pour passer à l’électrique

Depuis le 1er juin 2020, une nouvelle prime a été mise en place en faveur du rétrofit électrique c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en électrique :

  • Le montant de l'aide est fixé à 80% du prix d'achat du véhicule dans la limite de 5 000 € pour les personnes ayant un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 18 000 €,
  • si le revenu fiscal est supérieur à 18 000 €, le montant de l'aide est fixé à 2 500 €.

Rouler au super éthanol E85 : plusieurs aides pour vous équiper

Une solution qui permet de limiter la consommation et les émissions. 

L’E85 ou super éthanol, est un mélange constitué d’un biocarburant, l'éthanol, et d'essence (SP95). Un carburant essentiellement renouvelable qui permet de limiter la consommation en énergie fossile et les émissions, et de remplir son réservoir à moindre frais. Comptez aujourd’hui en moyenne un peu moins de 70 centimes d’euro le litre d’E85 !

Un professionnel habilité doit équiper votre véhicule.

Reste que, pour en profiter, vous devrez au préalable équiper votre véhicule (essence) d’un boitier ou Kit Bioéthanol. Une opération qui doit être effectuée par un professionnel habilité. L’utilisation du E85 est en effet autorisée pour les véhicules de type Flex fuel, aussi appelés véhicules à carburant modulable, habilités à rouler avec plusieurs sortes de carburants (E85, SP95-E10, SP98, SP95).

Certaines collectivités proposent des primes pour vous aider.

Mais, pour l’installation du dispositif, comptez entre 800 € et 1 200 €. Certaines collectivités proposent de vous aider à l’aide de primes.
Renseignez-vous auprès de votre ville, votre département, votre région, afin de voir si pareil dispositif existe, et si vous y avez droit.

Aide pour l’achat ou l’entretien d’une voiture : obtenir un prêt ou une subvention de la CAF

Vous devez justifier votre besoin d’utiliser un véhicule.

Vous êtes allocataire de la CAF, disposez de revenus très modestes, et vous traversez une passe difficile ? La caisse d’allocations familiales de votre département peut vous octroyer un prêt pour acheter un véhicule ou le réparer.
Pour cela, vous devez justifier de la nécessité d’utiliser votre voiture pour vous rendre à votre travail. Cela peut fonctionner aussi en cas d’urgence et de panne. Les conditions varient selon les départements, et une évaluation de votre situation sera nécessaire.

L’aide de la CAF peut prendre plusieurs formes.

L’aide peut prendre la forme d’un crédit sans intérêt, d’une subvention qui ne sera pas à rembourser ou d’une partie en crédit et le reste en subvention.
Contactez un conseiller de la caisse dont vous dépendez, il vous renseignera sur les modalités du dispositif.

Travailleurs intérimaires : bénéficiez d’une aide spéciale pour l’achat d’un véhicule

Des prêts sont proposés, d’un montant allant de 1 600 à 12 000€.

Vous êtes intérimaire et souhaitez acquérir un véhicule ou réparer celui que vous possédez ? Vous pouvez solliciter le fonds d’action sociale du travail temporaire, FASTT, pour un prêt d’un montant compris entre 1 600 € et 12 000 € remboursable sur une durée allant jusqu’à 60 mois, sans frais de dossier.

Vous pouvez bénéficier d’aides pour la réparation également. 

De même, si vous êtes en mission Interim et que votre véhicule est en panne, le FASTT peut vous aider à le faire réparer à moindre coût dans l'un de ses garages partenaires.
Enfin, le service « SOS location de véhicule » permet aux intérimaires en mission de louer une voiture ou un cyclomoteur à prix réduit, sur une courte durée, pour effectuer les trajets domicile-lieu de mission. Pour une voiture, il vous en coûtera par exemple 10 € par jour pour une durée maximale de 60 jours. Pour un cyclomoteur, 3 € par jour pour 60 jours maximum par an.

Pôle emploi : des aides pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion

Si vous êtes demandeur d’emploi, sachez que Pôle emploi s’est associé à Renault pour aider les demandeurs d’emploi aux ressources limitées qui ont absolument besoin d’un véhicule.
Le constructeur hexagonal, via son programme solidaire Mobilize, propose des véhicules d’occasion ou neufs en LOA à prix coûtant.
Ceux qui ont déjà un véhicule peuvent également le faire entretenir ou réparer dans l’un des « Garages Renault Solidaires » (GRS), également à prix coûtant.

Le microcrédit : une aide pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, ou pour des réparations

Le travailleur social qui vous accompagne vous aide dans vos démarches. 

Si vous ne pouvez accéder au système bancaire traditionnel, vous êtes normalement éligible au dispositif du microcrédit. Pour en bénéficier et vous aider dans vos démarches, vous devrez être accompagné par le travailleur social qui vous accompagne habituellement.

Les montants peuvent varier, tout comme le délai de remboursement.

Le montant de ce microcrédit varie de 300 € à 5 000 €. Le délai de remboursement est de 5 ans maximum. Le taux fixe des prêts en microcrédit oscille entre 1,5% et 4%.
À noter, si vous êtes interdit bancaire, vous devrez d’abord solliciter l’accord de la Banque de France pour obtenir ce prêt.

Tout savoir sur le microcrédit en France

Côté MAIF
MAIF propose des avantages pour votre achat auto

Vous souhaitez rouler plus propre ? Le nouveau Pack auto responsable¹ vous propose :

  • une sélection de voitures Crit’air 0 et 1, à tarifs négociés
  • votre financement LOA avec 150 € remboursés,
  • votre assurance auto à budget maîtrisé,
  • un stage d’écoconduite offert.

Neuf ou occasion, électrique, hybride ou thermique, quelque soit votre projet d’achat auto, MAIF vous accompagne avec des conseils et des avantages négociés.

1. Concernant le Pack Auto responsable :
Le service de vente de véhicules neufs est réalisé par CAMEF (Club Auto), Société par actions simplifiée au capital de 100 000€, RCS 414 300 780, 71 avenue Victor Hugo 75116 Paris.
Conditions du Pack Auto Responsable MAIF :
Offre valable du 28/08/2021 au 31/12/2021 dès lors que le souscripteur opte pour un modèle de véhicule propre éligible à l’offre (plus de détails sur les véhicules éligibles sur maif.fr/pack-auto-responsable), financé en location avec option d’achat (LOA), souscrit à une assurance auto Tous risques MAIF et signe le formulaire appelé « Conditions particulières de l’Offre Pack Auto Responsable ».
Chaque produit peut être souscrit séparément mais la souscription séparée ne permet pas au souscripteur de bénéficier des avantages issus de l’Offre. Avantages liés à la souscription de l’offre Pack Auto Responsable MAIF : Un stage d’écoconduite pour le souscripteur de l’Offre ou un membre de son foyer réalisé par un des partenaires du réseau Ecole de Conduite Française (ECF), Association loi 1901, SIREN 305 275 711, 8 square Cantini BP 4001 1391 Marseille Cedex 6.
Une remise de 150 € TTC sur le premier mois de loyer (LOA) remboursée par chèque bancaire à l’ordre du souscripteur de l’Offre envoyé sous huit jours après la livraison du véhicule.
Offre non rétroactive et non cumulable avec toutes autres promotions.  Organisme de financement Location avec Option d'Achat (LOA) : LEASEWAY - 5 rue Vernet 75008 PARIS RCS PARIS N° 491 210 175 - N°ORIAS 07035268. Offre de financement valable suite à acceptation par l’organisme prêteur.